Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1677 - Banian *

Publié le par Arthémisia

Qu’il est doux de glisser là entre tes racines

 

De poursuivre cette force qui plonge dans ton ventre

 

D’en caresser les sources au détour de tes nœuds

 

De laisser tes naissances, tes origines, ton monde empulper mon chemin

 

D’accueillir le présage des ensorcellements de cette terre palpitante qui n’appartient qu’à toi

 

D’aller à la rencontre de ce que tu seras.

 

Copyright  © Arthémisia mai 2013

Avec : Racines de Banian

Commenter cet article

Ren 19/05/2013 22:29

En mettant quelque peu entre parenthèses le grand débat entre Arthie et Cédric, je crois qu'on en oublie l'essentiel; un magnifique texte..., ------------------je me devais de le rappeler...

Arthémisia 19/05/2013 23:03

Merci Ren de revenir à l'essentiel. Il est extrêmement important de ne pas passer à côté de nos vies et je n'ai fait qu'essayer de le dire....

rien 13/05/2013 10:33

Impressionnantes ces racines !

Cédric 14/05/2013 16:11

Oui, il peut arriver que l'homme devienne sourd à cet élan qu'il est pourtant...

Arthémisia 14/05/2013 15:30

Et pourtant l'élan parfois est tant affaibli qu'il peut baisser les bras.

Cédric 14/05/2013 12:19

Nous sommes l'élan de vie, quelque soit notre état, nous sommes cet élan. L'autre ne peut rien contre cet élan, il est à jamais intact, invulnérable et indestructible.

Ce qui est "blessé" "triste" " souffrant" en soi n'est jamais cet élan vital et primordial...

Arthémisia 13/05/2013 23:15

...Je ne suis pas sûre de ça : la lecture des jours ne peut être positive si aucun piment, aucun élan de vie (projet de vie) ne rôde autour de nous. Et les pensées néfastes ne sont pas que de notre fait : elles naissent aussi des coups de poignards reçus. Comment sourire quand l'autre, les autres, nous tranchent la gorge dès que nous souhaitons nous exprimer?

Cédric 13/05/2013 23:10

Le bonheur n'est jamais absent, il est juste inexprimé, étouffé sous des couches de pensées néfastes.

Arthémisia 13/05/2013 23:07

Son absence est pourtant très toxique. Voire gravissime....

Cédric 13/05/2013 23:04

Tout le monde a goût au bonheur...dès la naissance...

Le véritable bonheur infuse dans tous les autres goûts, y compris la douleur et la souffrance...

Le bonheur, c'est de ne pas y être attaché...

Arthémisia 13/05/2013 22:55

Tu sais très bien qu'on prend vite goût au bonheur....

Cédric 13/05/2013 22:51

La vie n'entend pas les souhaits, les désirs, elle n'entend que la vérité.

Qu'on souhaite que cela dure ou que cela ne dure pas, les choses, les sensations, les êtres durent le temps qu'ils doivent durer...

Accepter que cela dure ou que cela ne dure pas, c'est jouir de tous les instants...

Arthémisia 13/05/2013 22:36

En tout cas, en ce moment, tout l'est. Pourvu que ça dure!!!

Cédric 13/05/2013 22:33

"De magnus (« grand ») et facio (« faire ») : « qui fait les choses en grand »."

Oui, la vie fait les choses en grand...à l'image de l'univers ! :-)

Arthémisia 13/05/2013 21:54

Mais...la vie est magnifique Cédric!

Cédric 13/05/2013 21:52

Très beau sourire ! :-))

Arthémisia 13/05/2013 21:42

;-)))) !!!!!

Cédric 13/05/2013 21:36

Ça n'est pas un jugement, c'est un constat.

Merci de m'accueillir. :-)

Arthémisia 13/05/2013 21:28

Je ne peux poser de jugement sur moi-même; j'essaie simplement d'être humaine, aimante, et d'accueillir l'autre.

Cédric 13/05/2013 21:24

Un être de corps, d'âme et de coeur, sans rang.

Arthémisia 13/05/2013 17:04

Arthémisia est un être de "corps et d'âme"!!!!

De la rancoeur ? Nullement.

Cédric 13/05/2013 14:36

Je suis choqué ! ;-)

( Encore de la rancoeur envers moi, chère Arthémisia ? )

Arthémisia 13/05/2013 12:25

Sourire!....