Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1692 - De la couleur au fond des yeux

Publié le par Arthémisia

Il a apporté le bonheur. Il ne le savait même pas. C’est souvent comme ça. Les gens qui ont le bonheur dans leurs bras l’ignorent totalement. C’est probablement dû au fait qu’il les accompagne depuis tellement longtemps qu’ils s’y sont habitués, n’y prêtant pas plus attention qu’à leur respiration.

Il a posé le bonheur dans mes bras.

Et il est reparti.

Moi, je suis restée là, les bras encore sucrés, lumineux, colorés de ce bonheur. Et j’ai cru voir ce bonheur s’éloigner, rétrécir et puis s’éteindre au loin, derrière lui.

Mes bras sont devenus transparents, pesants.

Je les ai laissés retomber le long de mon corps.

Je vais m’asseoir à côté de moi-même. Cela va me permettre de me regarder. En vrai. Pas dans un miroir.

Je crois qu’il y a de la couleur au fond de mes yeux.

 

 

© Arthémisia – juin 2013

Avec : Anatomie de l’œil par al-Mutadibih – XIIIème siècle

 

Commenter cet article

erotica51 23/07/2013 11:12

Hello Arthemisia

J'aime beaucoup ce que tu viens d'écrire...Un mélange de rêve, d'espoir, et le debut d'un amour deja enfui...Bisous de Marie-Ange

Arthémisia 29/07/2013 22:05

Découvrir un être humain, c'est bien comme tu le dis, dans certains cas, un éblouissement.
Le meilleur pour toi, Marie

Erotica51 29/07/2013 22:00

Coucou Arthi

La rencontre, un moment que nous souhaitons et souvent appréhendons ...Qui a-t-il au bout du chemin ? Une ombre puis la decouverte d'un être humain, d'un sourre qui nous eblouit et nous donne envie de tendre la main....
Quand au coeur, celui-ci n'écoute jamais notre raisonnement...Il veut vivre à sa façon, aimer, battre de mille façons...

Bisessss Arthi

Marie-Ange

Arthémisia 29/07/2013 16:38

Coucou Marie
Un rêve? Je ne crois pas.
Un espoir? Non plus.
Le début d'un amour déjà enfui? Ces mots là ne sont pas justes.
C'est probablement, une rencontre, un moment, qui peut-être se poursuivra, peut-être non. Mais il y a tellement de façons de poursuivre les partages tendres...

M. 07/07/2013 23:53

Peut-être vais-je le croiser sur mon chemin. Un Etre qui respire de la sorte est si rare que le goût vous en vient immédiatement ou en attente.

Arthémisia 07/07/2013 23:57

Il m'est impossible de te répondre.

Harry 06/07/2013 16:39

Très beau texte, plein de poésie. Cela m'évoque aussi les gens qui sont beaux, à qui on le dit et qui ne le pensent pas.

Arthémisia 06/07/2013 19:15

Ou même qu'ils sont ...ceci ou cela ...et qui ne le pensent pas, ou du moins ne s'en rendent pas compte.

la vieille dame 04/07/2013 17:53

...du bonheur, parfois, oui, en partage, ou pas, mais il n'y a qu'une seule joie.
L'autre ? ... un passage secret vers soi ;)

Bien à toi Belle Arthi (artisâme )

Arthémisia 04/07/2013 19:19

Ce passage (pas sage?....) secret est une idée qui me plait beaucoup. Le sésame...parfumé et craquant!
A toi aussi tout le bonheur nécessaire à la vie, VDI!

Christophe 27/06/2013 22:32

(A part ça - sur le texte même, j'allais oublier, en égoïste : très belle écriture, toujours, claire et pure)

Arthémisia 28/06/2013 20:56

;-) !

Christophe 28/06/2013 20:50

Ben oui ! :-) (Christophe Le Ham)

Quand je disais "l'amour" je parlais d'amour au sens large, bien entendu... ;-)

Arthémisia 27/06/2013 22:39

Merci Christophe.
Mais es-tu celui "des murs parlent"?

Christophe 27/06/2013 22:31

L'autre apporte le bonheur, mais dans un premier temps il l'apporte aux autres, processus altruiste pas toujours payé en retour... Mais parfois il y a un second temps.

C'est évident que nous avons besoin de l'autre comme un miroir non complaisant pour apprendre sur nous ; ça n'est pas que narcissique, l'autre parfois nous révèle (et encore mieux dans l'amour :-))

Arthémisia 27/06/2013 22:38

Pourquoi faut-il toujours mettre des images sur un retour? Je crois qu'au contraire le présent est important et que, quoiqu'il arrive, négatif comme positif, l'autre fait toujours grandir.
Les sentiments qui peuvent aller jusqu'à l'amour, mais déjà l'écoute, le partage, l'affectif, la tendresse....sont des éléments fantastiques des rapports humains, de l'intensité que prend parfois la vie.

gballand 23/06/2013 07:34

Un texte qui résonne en chacun d'entre nous. Se regarder en vrai est douloureux, parfois, mais cela permet de s'asseoir en soi ;)

Arthémisia 23/06/2013 13:26

Il est si difficile de trouver de la couleur en soi quand l'autre n'est pas là.

lutine 22/06/2013 20:35

"Je vais m'asseoir à côté de moi-même" Cette position nécessaire afin de faire le point, progressivement les bras ballants enlacent notre taille et nous nous enroulons sur notre propre corps afin de rejoindre l'origine.

Arthémisia 22/06/2013 20:41

L'origine, je ne préfère pas; se rejoindre soi-même semble beaucoup plus ...constructif!

rien 20/06/2013 11:41

Veinarde !

Arthémisia 20/06/2013 15:05

Le présent est un regard chanceux.

Cédric 20/06/2013 11:23

Le bonheur n'est pas une chose.

Arthémisia 20/06/2013 16:51

!!!!!

Cédric 20/06/2013 16:46

L'"autre" EST du vent... plus ou moins agréable... :-)

Arthémisia 20/06/2013 16:31

Le hic et le nunc se construisent à deux; seul, la porte est ouverte mais seul y passe le vent.

Cédric 20/06/2013 16:27

Mais celui qui "permet de nous rencontrer" c'est "soi-même"... :-)

C'est toujours "soi" qui permet à l'"autre" d'apparaitre. :-)

On ne rencontre que ceux dont on permet la rencontre...

Arthémisia 20/06/2013 15:59

Je suis plus nuancée : rencontrer l'autre c'est rencontrer celui qui nous permet de nous rencontrer. De rentrer en bonheur avec nous.

Cédric 20/06/2013 15:55

L'"autre" n'existe qu'en soi-même. :-)

Rencontrer l'autre, c'est rencontrer ce que l'on est.

Arthémisia 20/06/2013 15:04

L'autre n'est peut -être que celui qui permet la vue?....

Cédric 20/06/2013 11:52

Oui, le bonheur ne provient toujours que d' "en soi-même"...

Arthémisia 20/06/2013 11:25

Mais il peut se révéler comme on révèle un message secret.