Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1725 - Brèves de fin avril 2014

Publié le par Arthémisia


"Tu sais, les gens qui s'éloignent
j'ai peur de les poursuivre...
"

© Désirée

Commenter cet article

pépéhème 03/05/2014 09:14

Je partage cet instinct.
Il m'en coûte car tout le monde s'éloigne, à moins que je ne m'éloigne du monde ;-)
La peur est le moteur de ces réflexes. Quand on a vaincu la peur d'être soi-même, on peut aller vers les autres, sans crainte d'être jugé (Parents, Dieu). La liberté intérieure de chacun permet d'être vrai, les autres relations sont des comédies, on ne perd donc pas grand chose ;-)

Arthémisia 04/05/2014 00:41

A moi aussi il m'en coûte car j'ai l'impression de ne pas vivre dans ce monde mais dans un monde parallèle, peut-être pas par peur mais simplement par déception. Enfin je devrais dire par peur de la déception.
En tout cas bienvenue dans ma grotte, PPM!

Frédéric 30/04/2014 08:03

Belle phrase surtout venant d'une personne se nommant Désirée

Arthémisia 01/05/2014 22:47

Comme tu dis vrai : c'est tellement essentiel de dire OUI ou de dire NON, et surtout de ne pas rester dans un flou très très lâche.
Merci pour ton bon week end.
Pour toi aussi, Frédéric, une belle fin de semaine.
Bises.

Frédéric 01/05/2014 22:24

Je n'aime pas bcp cette idée de "se faire désirer", je trouve cela un peu manipulateur, je préfère la simplicité et l'authenticité dans la relation, quand c'est oui, c'est oui, quand c'est non, c'est non. Et tout ce qu'il peut y avoir entre les deux ;)

Belle fin de semaine à toi

bises

Arthémisia 30/04/2014 12:32

En fait, il vaut mieux savoir se faire désirer plutôt que de courir après des chimères!