Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1766 - Alors un arbre s’éleva

Publié le par Arthémisia

Alors un arbre s’éleva. O pure élévation !

O chant d’Orphée ! O grand arbre dressé dans l’oreille !

Et tout se tut. Pourtant, au sein de l’unanime silence

S’accomplit un nouveau recommencement, signe de métamorphose.

Rainer Maria RILKE - Sonnets à Orphée

Avec : Hiroshige, Pruniers en fleurs, 1857, encre et poudre de mica sur papier, Rijksmuseum Amsterdam

Commenter cet article