Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1792 - Jardiner

Publié le par Arthémisia

Une chaleur collante enrobait son sommeil et déposait des étoiles, une à une, sur sa peau, sur ses reins, sur ses cuisses. La nuit l’avait prise.

Elle sentait sa caresse, safranée, et en aurait frissonné si la fatigue n’avait pas été la plus forte.

Elle craignait que la réserve de paillettes ne soit ainsi consommée en une seule nuit, de devoir à nouveau affronter la tombe.

Ce fut pourtant la cendre…

Elle rouvrit les yeux quand elle sentit son ventre contre ses reins. Il avait entouré sa poitrine de son bras. Un silence violent embaumait leurs creux. Ils jardinèrent.

Sur la petite table baroque, le flacon précieux était toujours plein de lumière.

Elle pouvait encore rêver.

Arthémisia@ Sept 2015

Avec : Campagne de pub pour la marque Aigle - 2009

Commenter cet article

suzâme 06/09/2015 20:42

Seuls les jardiniers, amants de la nuit ne meurent jamais... En écho à ta prose au-delà des cendres...

Arthémisia 06/09/2015 23:51

En effet : en symbiose avec la Nature et ses germinations, ils poursuivent dans les bras l'un de l'autre, la pérennisation de leur Amour, et de ses lumières.

rien 05/09/2015 14:08

Je jardine très peu et même presque plus du tout à mon grand regret :/

Arthémisia 05/09/2015 14:37

On fait comme ...on peut... :-(

rien 05/09/2015 13:26

Comme j'aurais aimé trouver la formule "ils jardinèrent".

Arthémisia 05/09/2015 13:36

L'essentiel n'est-il pas de le faire ? ;)