Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1828 - Torture-Morte ?

Publié le par Arthémisia

A Raphaël

Une mouche se mouche dans le lait sombre du bol.

Ton visage apparaît, à la fenêtre :

La nuit, vient écrire encore ses vers noirs.

 

Trop vite, tu t’estompes,

Au glacis de la vitre

En graphies viscérales

Que ma main,

Rouge,

Range,

Tout au fond de ma boîte.

 

La mouche s’est noyée. Pas de bol !

Mais la pomme n’est pas morte :

Demain, ton visage, encore…

 

Arthémisia © mars 2017

Avec : Marcel Duchamp – Torture-morte -1959, Mouches collées sur plâtre peint, dans boîte en bois et verre, 29,5 x 13,4 x 10,3 cm, Paris, Centre Pompidou. © Jacques Faujour - Centre Pompidou, MNAM-CCI (diffusion RMN) © Succession Marcel Duchamp/ Adagp, Paris

Commenter cet article

le musicien du dimanche 22/05/2017 00:25

C'est fou!
Même si moins de passages, il y a autant de choses sous nos pieds que dans nos mains.
Pourquoi aller si vite vers cette question de comparaison mais je me demandais si c'etait mieux d'avoir des pieds pour marcher mais pas de mains plutôt que des mains pour faire et attraper plutôt que de pouvoir marcher?
Encore que..plus loin en réfléchissant on peut apprendre a saisir avec les pieds et aussi marcher avec les mains... oui c'est n'importe quoi. Mais il est question de torture, alors...
Enfin pour conclure on peut dire que Duchamp est une torture pour l'Art, non?