Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1724 - Dormir

Publié le par Arthémisia

1724 - Dormir

Je dormirai sans toi, sans lui, sans vous.

Je dormirai parce qu’être éveillée m’est souffrance.

Je dormirai parce que je ne peux pas mourir. Je dormirai pour mourir.

Je dormirai sans rien, sans personne, et sans but, juste celui de ne plus être au monde, à toi, à lui, à vous.

Et même à moi.

© Arthémisia – avril 2014

 

Avec : Muse endormie -1910 -  Constantin BRANCUSI - Bronze poli - Centre Pompidou

Commenter cet article

Pascal 27/09/2014 11:47

Dormir c'est un peu mourir à chaque fois

Rêver sa vie rêver de vivre ce n'est pas vivre
et la Vie n'attend jamais
jamais personne
Alors il ne nous reste plus
qu'a changer
car changer c'est vivre
La Vie est changement

Arthémisia 27/09/2014 19:33

Et que faire avec "ce que nous ne pouvons pas changer" si cela pèse trop, empêche la vie, sinon partir et vivre ailleurs?

Pascal 27/09/2014 18:01

Pour atterrir il faut décoller
pas besoin de décoller pour Vivre.
Accepter ce que nous pouvons pas changer
et vivre chaque instant en Action.
L'Action peut aussi être intérieur sans forcément bouger ...

Arthémisia 27/09/2014 16:40

Merci de ton passage Pascal.
Ce que tu dis me semble juste mais es-tu certain que le changement suffise? Ne faut-il pas aussi "bien atterrir"?

Erotica51 19/06/2014 11:50

hello Arthémisia !

Ton site a bien évolué...J'aime ! Mais dormir ne veut pas dire mourir mais se ressourcer ....Bisous de Marie-Ange

Arthémisia 19/06/2014 12:52

Je suis très heureuse de ton passage ici, Marie, toi qui est pour bcp à l'origine de ce blog; Le vent à tourné depuis. Je vieillis....

Ariaga 15/05/2014 19:05

En ce moment je me promène sur ton blog et plus je lis, plus j'aime ce que je lis .

Arthémisia 15/05/2014 20:19

Bienvenue dans mon antre!
Quand je relis mon blog, je le trouve très très inégal. Et ça me fait souvent mal.
En tout cas merci d'aimer...

M. 26/04/2014 13:04

http://si-peu-de-nous.over-blog.com/

article du 26 pour A.

Arthémisia 28/04/2014 00:23

J'y cours!

gballand 26/04/2014 07:42

quand "je" préfère se soustraire au monde et fermer les yeux, le monde ne peut rien faire pour lui... c'est sans appel. Je vous souhaite un prompt rétablissement de votre "je" ;)

Arthémisia 28/04/2014 15:08

Peut-être faut-il tout simplement mieux choisir ces voix là?....
Bises
A.

Désirée 28/04/2014 09:51

Voilà c'est ce que je voulais dire :) Je ne suis pas très claire avec moi-même je trouve alors l'être avec autrui...j'essaie, j'expérimente, j'apprends. Oui tu as raison Arthi, et je sais combien une seule parole de bienveillance, d'amitié et l'amitié c'est aussi de l'amour, peuvent nous "relancer", nous redonner de la force. Pour résoudre peut-être ce que le "monde" ne peut résoudre à notre place? Car au bout du compte ce qui est à résoudre ne peut l'être que par nous-même. Mais un regard, une voix, oui je sais combien cela fait du bien. Surtout ne pas s'en priver. Bise

Arthémisia 28/04/2014 00:22

@ gballand + Désirée :
Vous n'êtes pas loin de dire la même chose.
Rester en soi-même peut aider à se renforcer. Mais je ne suis pas certaine que ce soit la seule et unique solution tant parfois, le contact de personnes aimantes, à l'écoute, et simplement "présentes" (je veux dire qui participent de l'avec...) sont aussi des moyens de rebondir.
Ainsi il m'arrive de croire moi aussi que le monde de toute façon ne peut rien pour moi. Mais....-j'en ai fait l'expérience magnifique et au combien troublante ce week-end- soudain, c'est l'autre qui m'appelle, et je m'en vais vers lui car il a besoin de moi. En répondant à son appel, je retrouve à mon tour de la force; un (ré)équilibre se crée, et le monde s'illumine et même si tout ne se résout pas entièrement ainsi, le fait d'être en amitié, affection, voire amour....avec l'autre redonne confiance.
Il me faut ici remercier infiniment une personne vue ce week-end et qui m'est infiniment précieuse.
Amitié à toutes les deux aussi bien sûr!

Désirée 26/04/2014 08:19

Je pense au contraire que fermer les yeux pour s'extraire du monde est le meilleur chemin pour se recentrer et y revenir serein...plus forte. Du moins est-ce ce que j'ai expérimenté. Peut-être que la chose ne fonctionne que pour moi, mais je crois que "le monde" de toutes façons ne peut rien pour "Je". :)

Amitié

Harry 25/04/2014 17:01

Que cela ne t'empêche pas de rêver.

Arthémisia 25/04/2014 17:01

Tu me sembles très mal placé pour donner ce genre de conseil!

Harry 25/04/2014 16:57

Il n'y a pas de malchance, il n'y a que des opportunités que l'on saisit ou que l'on ne saisit pas.

Arthémisia 25/04/2014 16:59

Mais bien sûr.
Le reste est simplement une question d'honnêteté avec soi, et avec l'autre. Et de franchise.

Harry 25/04/2014 16:52

Oui, trop tard.

Arthémisia 25/04/2014 16:53

La plage était belle.

Harry 25/04/2014 16:49

Je ne le pensais aucunement, mais je voulais simplement dire le fonds de ma pensée.

Arthémisia 25/04/2014 16:51

tu penses tard, Harry.

Harry 25/04/2014 16:45

Je plaide coupable.

Arthémisia 25/04/2014 16:48

Oh la la!!!
Je vais te décevoir, Harry , mais tu n'es pas le centre...de ma vie!

Harry 25/04/2014 16:37

Un plaisir ne doit pas en effet engendrer une frustration mais concourir à un épanouissement.

Arthémisia 25/04/2014 16:43

Bien bien dit.
Encore que ma frustration ou plutôt ma déception n'est issue que de la lâcheté de mes partenaires : aucun d'eux n'a eu le courage (pour ne pas dire autre chose) de dire "on arrête là". Tous (enfin, presque tous), se sont servi et puis...pfff! plus de nouvelles.
A croire que l'intime une fois qu'il est consommé interdit ne serait-ce que l'amitié, voire l'affection.

Harry 25/04/2014 16:28

Avec le rire, on sauve tout. N'est-ce pas un comportement habituel en Asie ?

Arthémisia 25/04/2014 16:31

Faire l'amour, ne serait qu'une illusion. Ah peut être que ça serait agréable, mais après?
Nous nous oublierions. Et certainement toi bcp plus vite que moi!

Harry 25/04/2014 16:24

Si j'étais tout près, je voudrais te faire l'amour

Arthémisia 25/04/2014 16:33

Il faudrait d'abord que ...j'en ai envie!

Arthémisia 25/04/2014 16:25

Tu me fais ...rire!!
Tu me diras...c'est déjà ça!!!!!!

Harry 25/04/2014 16:09

Que te reste-t-il dans ce cas ?

Arthémisia 19/06/2014 12:50

Oh! je ne me décourage pas ; disons que j'apprends à ne plus rien attendre.

Erotica51 19/06/2014 11:55

La déception vient quand on ne sait plus choisir...Que cherche-t-on vraiment ? Que faut-il faire pour que cela marche enfin ? Par qui est-on attiré ? Pourquoi ? Il y a une foule de questions à ce poser avant de repartir à la recherche de l'amour...Bisesss Arthi...ne te décourage pas !

Arthémisia 25/04/2014 16:16

Tu devrais peut-être écrire "qui" plutôt que "que"?
Ma réponse (qui en fera bondir certains, je sais) : mes loulous. En eux, et eux seuls, j'ai toute confiance.

Harry 25/04/2014 16:04

Parfait dans ce cas.

Arthémisia 25/04/2014 16:06

Aucun homme, aucun...ne saurait plus être ma solution : de déception en déception, j'ai mis bcp de temps à le comprendre.

Harry 25/04/2014 16:02

Si je pouvais trouver la solution, le remède ...

Arthémisia 25/04/2014 16:03

Impossible pour toi. Il faut que ça vienne de moi. De toute façon ça ne peut qu'aller vers du mieux. Il faut juste que je sois patiente.

Harry 25/04/2014 15:57

Etrange et surprenant!

Arthémisia 25/04/2014 16:00

Cela fait deux ans que ça dure et ça devient très difficile.

Harry 25/04/2014 15:42

Et il t'arrive, j'espère, de rêver ?

Arthémisia 25/04/2014 15:44

En ce moment, je ne crois pas. Sauf éveillée!

Harry 25/04/2014 14:51

Lorsque je dors, je rêve. N'est-ce pas l'essentiel dans le fait de dormir ?

Arthémisia 25/04/2014 15:04

Peut-être pour toi?
Moi, actuellement, quand je dors, j'oublie : c'est mon essentiel.

Désirée 23/04/2014 11:44

Fais-moi une place, je voudrai dormourir aussi.

Arthémisia 23/04/2014 21:34

Tu dormiras parce que tu ne peux pas mourir : tu ne peux pas mourir!!!

Jean-Marc 22/04/2014 22:43

C'est triste

Arthémisia 22/04/2014 22:48

Qu'y puis-je?

le musicien du dimanche 22/04/2014 22:05

Dormir sans but.

Dans une autre vie, j'aurais bien aimé, oui, être Brancusi. Je sais pas pourquoi. Vu que je ne connais pas grand chose sur lui excepté cette fameuse colonne.. Et cette barbe aussi longue de scientifique mystique.
En voyant ce visage bien connu, je n'avais pas forcément fait attention au fait que cela semble être celui d'une femme des îles, ou d'Afrique, une négresse, une femme d'un amour lointain, de la nuit des temps pour ainsi dire. Et de faire le rapprochement avec ces artistes qui se sont laissé porté par cet exotisme jusqu'a le vivre.. Gauguin ou bien dans un autre genre, Brel.
Et moi aussi j'aimerais partir, partir pour dormir... Ailleurs.

Arthémisia 22/04/2014 22:32

C'est étrange que tu me parles d'une femme des îles ou d'Afrique...en tout cas d'une étrangère, autant dire que Brancusi se pose ici une interrogation sur (ce) qui l'inspire, ...je pense à comme tu le dis, quelqu'un de lointain, voire d'un autre monde.
La nuit qui prend soudain sa muse n'est-elle pas ce monde qui est si inspirant, ce monde où nous ne sommes pas entièrement puisque nous dormons et qui pourtant sème en nous tant de magiques re-naissances?
Bonne nuit musicien!