Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

901 - Brèves de fin mars 2009

Publié le par Arthémisia

Que des messieurs ce mois ci... « Dormir c'est passer à coté. » © Matou persan "Les formes de la femme résistent à la forme des villes." @ Joruri « Je me déplais beaucoup. Ne pas se reconnaître quand on parle à l'autre, ne pas se rendre compte de sa difformité,...

Lire la suite

900 - Mon rêve, d'où viens-tu?*

Publié le par Arthémisia

... Je viens de la nuit brune D'un ongle vermillon Posé sur une prune. Copyright © Arthémisia - mars 2009 Avec : Mimmo ROTELLA - La Malicieuse

Lire la suite

899 - L'anonymat en question

Publié le par Arthémisia

Plusieurs personnes interviennent de façon anonyme sur mon blog. Je peux le concevoir : elles ne souhaitent pas que leur nom ou leur pseudo apparaisse à tous. Cependant elles laissent leur mail et je peux éventuellement les recontacter par ce biais. Pourtant...

Lire la suite

898 - Plic, ploc....

Publié le par Arthémisia

Nul ange dans ta nuit Ni bleu, ni gris, Ni même d'or bruni. Juste toi, toi et le bruit Des mots du non-oubli Coulant goutte à goutte Dans ta mémoire Sereine et ample, Déployée sous ta peau enfiévrée. Plic, ploc, plic, ploc... Écoute la pluie du temps...

Lire la suite

897 - Être (2)

Publié le par Arthémisia

« L'homme n'éprouve jamais autant sa finitude que quand il s'épuise à déchiffrer le sens d'un objet quelconque - celui par exemple de sa vie. Nous sommes là pour rien, le monde est là pour rien, nous sommes au monde pour rien - et c'est ce que veut dire...

Lire la suite

896 - L'Il de mer

Publié le par Arthémisia

Mon cœur d'orange a dû couler, A dû baver, Sur ton cœur de lapis, De myosotis. En complément Je me taire Sous ton pinceau ; Je t'aimante Religieusement. Je prie Les dieux de la planète, De ma palette Arquant en ciel Le prisme de mon œil Vers ton lent...

Lire la suite

895 - Là où tu es

Publié le par Arthémisia

La dernière consigne de Juliette sur Papier libre était d'utiliser un vers du poète hindou KABIR : "EN TOI EST LE JARDIN DES FLEURS....." Là où tu es, personne ne va te rendre visite. Pourtant c'est beau chez toi ; tout en Paros blanc. Il y a même des...

Lire la suite

894 - Ecce Homo

Publié le par Arthémisia

Ils sont comme ça.... - Ton corps est là, je te vois. Je te dessine, mon œil est en toi. Tu as les fesses plates et tu n'aimes pas ça. Mais moi, ce n'est pas ce que je vois. - Tu me sers du café, me grilles des tartines que tu beurres comme jamais personne...

Lire la suite

893 - La Bête à part

Publié le par Arthémisia

:0068: "Je ne peux vivre de données générales. Personne n'a rien de commun avec moi. Et d'ailleurs je ne veux rien de commun avec les autres." * Ce n'est pas une question d'affect. Ni de désamour. Ce n'est pas une question de désociabilisation. C'est...

Lire la suite

892 - Le Mur*

Publié le par Arthémisia

Mes branches s'agrippent encore Au drap de ton épaule. Je me fais une robe De ta voile de temps, Et je cours sous la lune Dans tes veines d'argent. Je flotte, Tu vagues. Pégase constelle le ciel Sous son pas de poète. L'écume s'émeut de nous, L'amour...

Lire la suite

1 2 3 > >>