Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

945 - Brêves de fin mai 2009

Publié le par Arthémisia

Merci messieurs....

 

"Protéger la vie..."
@ Lung ta qui cite Thich Nhat Hanh

 

"La marée, je l'ai dans le coeur..."
@ Thomas qui cite Léo.


"Là, commence un inlassable nouveau voyage, où la lune fière de sa rondeur, nargue les ours, les étoiles et les nuages."
@ Rached El GRECO



"Où en es tu mon ange...."
@ Métastable

Voir les commentaires

944 - Les Célibataires mis à nu par la mariée, même....

Publié le par Arthémisia

 

 

Oh ! La belle gageure de Juliette sur Papier Libre !


Il s'agissait d'élucubrer sur ce qu'elle a appelé un « Rébus ». Immédiatement ma pensée a rejoint celle de
 
Marcel DUCHAMP. Hommage...

 




 colcanepa ©
 


On les vit suinter, quelques gouttes de désir.


Le bouillon du Grand verre, entretenu de flamme ronde, coula dans leurs jeunes veines, entortillant leurs sexes.


Fumeux fut l'élixir, tout extrait du serpent.


Un trio de tubas joua un abandon.


Funestes, les aiguilles s'affolaient. Au bord de l'explosion.


L'argent  n'a pas suffit.


S'marier, elle est partie, sous son p'tit parapluie.


Ils sont restés marris.

 


Copyright © Arthémisia - mai 2009

 

Voir les commentaires

943 - Le Tango des vanités...

Publié le par Arthémisia

 


Mon homme du jour....

(Pfffff! ....Quelle vantarde!...)


Christophe CERINO
 

 

Voir les commentaires

942 - Titres, rien que titres (5)

Publié le par Arthémisia

 



Le grand ravage

Dans les buissons coiffés par la brise


Mais tu avais gardé ta peau


La nouvelle devise

 
La mort de Mimi

 
Le Bleu et le Rousse

 




Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existantes ou ayant existé est totalement réfléchie.


Retrouver les autres "Titres, rien que titres"
  , , , et .

 

 

Avec : Georges ROUSSE /ADAGP

Voir les commentaires

941 - L'enfant

Publié le par Arthémisia




 

« Préserve toi l'esprit pur de l'enfance et obéis absolument à ta voix intérieure ; car elle est le divin en nous et ne nous égare pas ! »


Caspar David FRIEDRICH - De la peinture de paysage



« Il faut que nous devenions des enfants si nous voulons atteindre le meilleur. »


Philipp Otto RUNGE - Hinterlassene Schriften

 

Avec : La fenêtre de la maison du « fada » - Rennes le Château
 copyright © Arthémisia- mai 2009

Voir les commentaires

940 - La Liberté

Publié le par Arthémisia



 

C'est toujours la nuit que ça se passe.

Le noir laisse toujours les couleurs s'exprimer. C'est gentil du noir. Ca permet. Ca libère. Ca laisse vivre. Ca enfante.

Le noir c'est toujours un accouchement. Même dans le rêve. Même dans le sommeil.


L'horrible plafond a disparu. L'horrible papier peint aussi.

Même la rue ne fait plus de bruit.

La nuit, ne sent rien. Ou bien seulement nous, ce nous qu'on a étalé sur les draps à grands frottements de peau. Notre vieux parfum.
La nuit est plate. Grand aigle. Ni portrait. Ni paysage. On n'y a plus de sens. Juste des pensées.


Oh, d'abord ce ne sont que petits grains infimes. Des perles. Qui naissent on ne sait où, là-bas derrière, au fond.

Puis ça fond, ça s'étale, ça se liquéfie presque et nappe toute notre boîte crânienne. Est-ce bien dans le crâne ? Pourtant  c'est là que ça se passe, derrière notre œil, derrière notre rétine, même. Des images, sans support, qui flottent, qui s'emmêlent, qui oublient toute chronologie, toute censure. Un bal.

Un bal qui coule dans  nos bras, notre ventre, nos cuisses, et  s'échappe faute de place, qui sort par nos yeux pourtant clos, par notre bouche amollie par l'abandon, par nos pores, par tous nos orifices.


On n'a pas honte. Personne ne nous voit. Personne ne le sait. Personne ne le sent.

Nous sort de nous. A grands flots. Et c'est bon.
Comme la liberté.

 

Copyright © Arthémisia - mai 2009

Avec : CESAR - Expansion rose

Voir les commentaires

939 - D'Allemagne...

Publié le par Arthémisia




 

« ....Bisous et fleurs de pelouse... »


Copyright ©
Thomas
dont la curiosité fait des merveilles avec notre langue.


Avec
 : Pelouse © Arthémisia - mai 2009

 

Voir les commentaires

938 - No man's land

Publié le par Arthémisia

  


In a no man's land, A. et rien.

 

Copyright © Arthémisia - mai 2009

Avec : Giorgio de Chirico - Mélancolie d'une rue

Voir les commentaires

937 - Quand les amis ont de l’humour, ils transforment le pied de page de vos mails.

Publié le par Arthémisia


 

« Quand le rêve est trop violent, il désaffecte le désir comme un acide ronge doucement un métal précieux. »


Dominique BLONDEAU

(Que mon amour soit ta demeure)

 

« Quand le rêve est trop doux, il affecte le désir comme un ami qui s'y prend doucement pour vous faire réfléchir "

 

Jean Noël

(Quand mon amour est ta demeure...ce doit être lourd à porter)

 

Avec : Citron vert - © Arthémisia- juin 2008

Voir les commentaires

936 - Galéjade*

Publié le par Arthémisia




 

Quand le soir s'installe, après l'animal d'or,


De retour de la plage, je pose sur la table,


Souvenirs lisses et  doux de clameurs masculines,


Deux galets retenus dans le creux de mes mains.


Mes yeux ne les quittent pas


Mais je ne sais pas dire


S'ils symbolisent les tiens


Ou un lieu plus secret


Qui seul nous appartient.

 

Copyright © Arthémisia - mai 2009


Avec 
: 2 - Copyright © Arthémisia - mai 2009

Voir les commentaires

1 2 3 > >>