Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1263 - Brèves de fin août 2010

Publié le par Arthémisia

Des animaux et des hommes .... "Je transporte l'Amour à tous les imprévus." @ Edwige "Mühsam ernährt sich das Eichhörnchen" ¹ @ Thomas " On n'occupe jamais assez sa vie avec les autres." @ Ut "Dis, tu veux bien être mon acarien? " @ Emma Lapin ¹ Nous...

Lire la suite

1262 - L'Heure au noir*

Publié le par Arthémisia

L’heure est au noir. Elle a pris forme au fond du ventre. Elle est à nous, gonflée de nos projections, de nos ivresses trop souvent raisonnées. Elle attend sagement, docilement la caresse à moins qu’elle ne la devance de sa bouche de coloquinte sanglante....

Lire la suite

1261 - All over

Publié le par Arthémisia

Le matin enfle calme et humide. Il ne pleuvra pas pourtant. La pluie ici est une latence. Avec le jour, grandit ce qui ne doit pas. Quotidiennement. Les volets s’ouvrent et tout recommence, les heures blanches et l’espace infini où, à la manière d’un...

Lire la suite

1260 - Un Peu d'air ....de fille

Publié le par Arthémisia

Lire la suite

1259 - Oh I can't wait ¹…

Publié le par Arthémisia

...Et l’on vit d’utopie, De capital retenu au ventre de la nuit De bouquets morts avant d’avoir vécu De sourires yeux fermés parce que le monde vert De lumineuses clartés débranchées D’eaux vibrantes en bouteilles de mémoire De là… dessous, rhabillés...

Lire la suite

1258 - Assise au bord

Publié le par Arthémisia

...Assise au bord Les yeux accrochés aux nuages Le cœur déjà parti dans d’autres images Les mains occupent Une pensée de voyage …Sanglant. Où sont mes ailes ? J’ai dû les donner elles aussi. Copyright © Arthémisia – août 10 Cyrod n’est pas pour rien dans...

Lire la suite

1257 - Le Parfait

Publié le par Arthémisia

L’image spumeuse s’est ouverte, fleur vénéneuse qui salit la fête et l’homme. Elle n’avait même pas l’élégance de l’ailleurs, le parfum de la tentation belle, l’exquis raffinement de l’Amour. Elle empuantissait l’air de ses pétales grotesques, de ses...

Lire la suite

1256 - La Pensée démente

Publié le par Arthémisia

En réponse à une consigne de Juliette sur Papier Libre : « Des pas dans le sable… » Je ne suis pas parfaite. Je n’occulterai pas : Je ne sais pas marcher. Je ne tiens pas debout. Tout vacille alentour et la terre s’emporte. Je m’accroche et pourtant Je...

Lire la suite

1255 - Le Prénom qui ne doit pas être

Publié le par Arthémisia

Voilà encore un après midi où elle va s’enfoncer dans son lit-canapé. Malgré le manque d’air, elle se relèvera pour fermer la fenêtre pour ne pas entendre les bruits du jardin, de la rue. Même les oiseaux. Le vide oblige tant le silence. Elle s’enroulera...

Lire la suite

1254 - La mort se perdra

Publié le par Arthémisia

Depuis longtemps, trop longtemps, la mort marche devant. Elle laisse tomber des pièces d’or dans son dos, sans s’assurer de ce qu’elles deviennent. Elle croit que la femme va les ramasser toute sa vie, se pencher pour ramasser son or. La mort ne se retourne...

Lire la suite

1 2 3 > >>