Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1040 - La Pyjama en pilou

Publié le par Arthémisia



 

On ne regarde pas les heures.

On ne les entend pas non plus, même si le clocher.

On les sent. Sur sa peau. Sous sa peau.

 

Au cœur de la nuit cocon, on se camuche, on se terre, on s’enterre sous la couette. On en fait une boulette, autour de son corps. En double épaisseur.

On est bien. On est au four, au ventre. On gonfle, les yeux ouverts sur la chaleur. Et on se rendort, sans s’en rendre compte.

 

A cinq heures, c’est encore trop tôt. On frissonne. On tremble. La couette double ne suffit plus. Alors on creuse le matelas. On cherche le nid, le trou, la grotte.

Cela ne calme pas. Le froid nous couvre.

On cherche la main, les bras, l’ami. On cherche le ventre, le sexe, l’amant.

On cherche derrière son crâne, une mémoire tiède, un feu maintenant, un soleil projectif.

Une potentialité. Juste une potentialité.

 

La nuit prochaine on mettra un pyjama en pilou.

 

Copyright © Arthémisia –oct.2009

 

Avec : doudou-shop.com – Souris en pyjama….

Commenter cet article

Semeuse 19/10/2009 08:12


L'absence est un trou.

Quand il n'est pas là, je me fais un leurre, je mets son oreiller derrière mon dos, et son peignoir..; sinon, je ne dors pas.

Accro, je te le dis... Ca finira mal !!! Mouahahaha !


Arthémisia 19/10/2009 12:22



moi, je dors en mémoire. Et c'est vrai, ça finira mal...



Alex 18/10/2009 20:41



Voici déjà la webcam (en attendant) :
http://www.ldlc.com/fiche/PB00033252.htmlici



Arthémisia 18/10/2009 20:46



Ton lien est adorable....http://www.ldlc.com/fiche/PB00033252.html



Alex 18/10/2009 07:05


Tiens, je me demande s'il existe des souris d'ordinateurs en peluches... (sérieusement, hein, c'est une chouette idée, ça !)  


Arthémisia 18/10/2009 20:07



Ce serait bien un gadget japonnais ça!
J'en veux! J'en veux!J'en veux!



tilk 16/10/2009 00:01


le pyjama suffiras t'il a réchauffer le coeur ?
besos
tilk


Arthémisia 16/10/2009 06:01



Les vêtements, tu le sais Tilk, ne sont que subterfuges pour protéger les souffrances trop glacées.
Kisses
Arthi



Ut 15/10/2009 22:08


Sourire. Soupir....


Arthémisia 15/10/2009 22:11



Sur-rire. Sur-pire....



Ut 15/10/2009 21:40


Et vouloir à deux, c'est mieux!


Arthémisia 15/10/2009 21:42



Fichtrement!



Ut 15/10/2009 21:32


Rire! et cette nuit nous allons trouver, trouver....


Arthémisia 15/10/2009 21:38



Vouloir c'est pouvoir disait le croyant!



Ut 15/10/2009 19:21


Mais les pyjamas... on a encore oublié de les acheter!
Et cette nuit encore nous allons chercher, chercher.....
Je t'embrasse Arthi.


Arthémisia 15/10/2009 20:44



POTENTIALITÉ, subst. fém.
A. PHILOS. Caractère de ce qui est potentiel, qualité de ce qui existe en puissance. Pour Dieu, l'être suffit, car être
l'être, c'est être parfait; mais être un être, et particulièrement un être engagé dans la potentialité de la matière, c'est rester ouvert sur des possibilités d'être qu'il faut acquérir en
agissant (GILSON, Espr. philos. médiév., 1931, p.148). Cet encrier peut être cassé, jeté contre le marbre de la cheminée où il s'écrasera. Mais cette potentialité
est entièrement coupée de lui, car elle n'est que le corrélatif transcendant de ma possibilité de le jeter contre le marbre de la cheminée. En lui-même, il n'est ni cassable ni incassable, il
est (SARTRE, Être et Néant, 1943, p.246). D'après Cassien, en dehors de Dieu, tous les êtres sont nécessairement composés, sinon de matière et de forme, du moins
d'essence et d'existence, de potentialité et d'être en acte, de substance et d'accidents (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.99). V. actualité ex.
10.B. BIOL., PSYCHOL. Qualité, chose potentielle. Synon. possibilité, virtualité.
1. BIOL. ,,Ensemble des diverses réalisations que peut manifester un caractère, une cellule, un territoire embryonnaire, un organe, suivant les conditions naturelles ou
expérimentales`` (HUSSON 1970). Le réceptacle qui les porte [l'étamine et le pistil] présente encore les deux potentialités sexuelles
(PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t.2, 1931, p.479). Les deux cellules sexuelles, nonobstant la différence de forme et de taille, sont rigoureusement équivalentes sous
le rapport des potentialités héréditaires (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p.29).
2. PSYCHOL. Aptitude qui ne s'est pas manifestée ou développée chez le sujet, faute d'occasion ou le plus
souvent en raison d'un interdit, d'une situation conflictuelle ou d'une situation traumatisante (d'apr. VIREL Psych. 1977). La psychologie n'est pas encore une science.
Pour le moment l'individualité et ses potentialités ne sont pas mesurables. Mais un observateur sagace, connaissant bien les êtres humains, est parfois capable de découvrir l'avenir dans les
caractères présents d'un individu donné (CARREL, L'Homme, 1935, p.296).Prononc.: []. Étymol. et Hist. 1700 (COSTE, Essai philos. concernant l'entendement
humain [...] trad. de l'Anglois de M rLocke, p.356), attest. isolée; 1869 (LITTRÉ). Dans l'attest. de 1700, trad. l'angl.
potentiality att. dep.1627 (v. NED), empr. au lat. médiév. potentialitas. Au XIXes., repris de l'angl. ou du lat., ou dér. sav. de
potentiel (suff. -ité, v. -té). Fréq. abs. littér.: 44. Bbg. DUB. Dér. 1962, p.37.

....
Bisous, tout plein!



LungTa 15/10/2009 19:16


chanson de Bécaud pour un film musical où il jouait dans les années 58/60 je pense
je n'ai pas trouvé sur le net mais je peux chercher dans ma prodigieuse "cdthèque" si je ne l'ai pas par harsard, si tu y tiens

bises

frédéric


Arthémisia 15/10/2009 20:41



Extra! Tu m'as fait voyager en poésie.
bisous
Arthi



Bifane 15/10/2009 11:28


La nuit, pourquoi la nuit,
au creux du silence et des rêves,
ces solitudes endormies
qui s'enlacent si peu ?
Où sont ces heures brèves
quand le désir entre elle et lui
les éveillait, le corps fiévreux
de mélanger leurs vies ?


Arthémisia 15/10/2009 19:07



Encore faut -il être 2, Bifane...mais tu as raison: les passages sous la couette à toute heure du jour, je suis pour!!!!



Servanne 15/10/2009 09:27


un bonheur que cette chaleur de coton ...

au plaisir ...

Servanne


Arthémisia 15/10/2009 19:05



Je préfère les nuisettes en satin mais ...j'ai froid!!!



LungTa 15/10/2009 07:44


Pilou pilou pilou hé
Moi, j'attends le jour ou j'irai
Au pays qu'a un joli nom
(Au pays qu'a un joli nom)

Tu me crois ou tu ne me crois pas
Mais tout est plein de mimosa
Au pays qu'a un joli nom
(Au pays qu'a un joli nom)

{Refrain:}
À genoux ou sur les mains
Ou sur les mains peut-être bien
À genoux ou sur les mains
Je me te le franchirai, le chemin

Je m'en irai aux quatre vents
Sur une barque de bois blanc
Au pays qu'a un joli nom
(Au pays qu'a un joli nom)

Pilou pilou pilou hé
Moi, j'attends le jour ou j'aurai,
J'aurai mes prés et mes moissons
(Au pays qu'a un joli nom)

{au Refrain}

Ce chemin des quatre printemps
Nous le grimperons en chantant
Pour fabriquer notre maison
Au pays qu'a un joli nom

Pilou pilou pilou hé
Je nous vois, tiens, comme si j'y étais
Le soleil a toujours raison
(Au pays qu' a un joli nom)

{au Refrain}

Tu me crois ou tu me crois pas
Jésus ne porte plus sa croix
Au pays qu'a un joli nom
(Au pays qu'a un joli nom)


Arthémisia 15/10/2009 19:04



MDR!!!
Tu n'as pas la musique?