Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1073 - L'Eclairage

Publié le par Arthémisia


 

"Mehr Licht ! " *

...Dernières paroles de Johann Wolfgang von Goethe

 

 

* Plus de lumière

Avec : Claudio PARMIGGIANI - Luce, luce, luce

Commenter cet article

kl loth 12/12/2009 16:27


Mais associer est tout un art !
Cf. le concept d'« agencement » chez Deleuze.

Et en plus ce billet est très concis.


Arthémisia 12/12/2009 19:15



Bien sûr!
Mais je tiens à rester modeste devant cette citation de Goethe et cette oeuvre de Parmiggiani qui (je l'ai déjà dit) m'a bouleversée.

J'ai assisté récemment à une conférence dans laquelle la conférencière (Françoise Rod) présentait le travail de Gonzalo Dias "eclipsis"(http://interface.art.free.fr/spip.php?article172)
 et a cité Goethe. Immédiatement ma mémoire m'a ramené Luce, Luce, luce dans l'oeil...


Quant à faire concis...c'est souvent un tour de force pour moi, mais je me soigne!!



kl loth 12/12/2009 15:36


Quel régal !
Ce petit billet est un chef-d'œuvre.


Arthémisia 12/12/2009 16:19



Parce que Claudio Parmiggiani réalise des oeuvres très très fortes et que Goethe reste, malgré tous les discours avant gardistes, un monument!

Le reste n'est qu'association.

Merci de ton enthousiasme KL!



Ut 11/12/2009 20:55


J'avais lu ma Belle!


Arthémisia 12/12/2009 10:12



Well!



Ut 10/12/2009 15:14


Oh c'est géant!!!!


Arthémisia 10/12/2009 16:01



Je suis peut être de parti pris. Lis ma réponse à Nora et tu comprendras pourquoi cela l'est encore plus pour moi.
Nous en parlerons j'espère bientôt de vive voix ; il s'agit d'un moment important de ma vie que cette oeuvre m'a aidé à vivre dans l'espérance.
Je t'embrasse en t'espérant en bonne forme.
Arthi



bleu virus 09/12/2009 23:23



...!!!

parfois le paysage est grandiose de l'autre coté c'est la juste récompense.

Mais si on peut les éviyter il est vrai ...!






Arthémisia 10/12/2009 05:55



On peut toujours grimper mais là aussi c'est dur mais souvent grandiose, toi le montagnard, tu sais ça mieux que moi.
En fait ce n'est pas le tunnel qu'il faut craindre mais la montagne.



bleu virus 09/12/2009 23:14


 Les tunnels sont aussi des passages obligés  !

 






Arthémisia 09/12/2009 23:16



Dangereux, payants ...et chers....



bleu virus 09/12/2009 23:00


Parfois  il y en a besoin !


Arthémisia 09/12/2009 23:03



pas que parfois, Virus!!!!



juliette 09/12/2009 18:31


un désir, une constatation, une vision ?


Arthémisia 09/12/2009 20:27



Un message tout simplement je crois.



nora 09/12/2009 16:12


Je pense qu'il n'y a aucun doute quand on lit l'allemand ! Mehr= plusssss. Pas d'hésitation possible, le français est ambigu à ce propos mais la langue de Goethe ne l'est pas ! La
négation est nicht mehr licht.
Le tableau "colle" parfaitement à l'ultime pensée de Goethe.

Bises Arthi !


Arthémisia 09/12/2009 16:24



Merci de ton "éclairage" savant. Mon allemand est si loin.
Si tu passes pas ici, Thomas, peux tu nous donner ton avis (Thomas est allemand)

L'oeuvre de Parmiggiani est extrémement troublante. JE l'ai vue à l'Hôtel des Arts de Toulon que l'artiste inaugurait et vraiment les pigments jaunes déposés à même le sol en couches épaisses
donnent une lumière d'une puissance incomparable. C'était à un moment de ma vie où la mort me touchait de près et Luce, luce, luce m'a apporté une énergie terrible!
Bises Nora.
Arthi



Simone 09/12/2009 09:22



"Un conte esquimau explique ainsi l'origine de la lumière : "Le corbeau qui dans la nuit éternelle ne pouvait pas trouver de
nourriture, désira la lumière,et la terre s'éclaira." S'il y a vraiment désir, si l'objet du désir est vraiment la lumière, le désir de lumière produit la lumière.


Il y a vraiment désir quand il y a effort d'attention. C'est vraiment la lumière qui est désirée si tout autre mobile est absent.
Quand même les efforts d'attention resteraient en apparence stériles pendant des années, un jour une lumière exactement proportionnelle à ces efforts inondera l'âme."


(Simone Weil)



Renard 09/12/2009 00:47


C'est vrai, mais quand il a dit "mehr licht", on se demande encore s'il voulait dire qu'il voyait "la lumière" ou si il en réclamait davantage dans la pièce où il agonisait..
Bises à toi 


Arthémisia 09/12/2009 16:01



Quoi qu'il en soit l'emploi de cet adverbe de quantité (plus) nous laisse supposer le côté positif que peut avoir la lumière!
Bises Renard;
Arthi