Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1078 - A l'Angle (3)

Publié le par Arthémisia


http://www.alamut.com/images/2001_misc/palaceGiacometti.jpg

 

De l’étroitesse,

Le je tué.

 


Copyright © Arthémisia – déc.09

 

Avec : Alberto GIACOMETTI – Le Palais de 4 heures du matin

Commenter cet article

Nathalie 16/12/2009 23:32


certains hommes...de certaines femmes.

Sinon, ce serait trop simple !!


Arthémisia 17/12/2009 05:53



Tu as totalement raison. Affaire de communication probablement.



Nathalie 16/12/2009 20:17


"une femme qui portait chaque instant sur un plan d'émerveillement"... c'est magnifique.

Merci Arti


Arthémisia 16/12/2009 21:39



Certains hommes savent parler des femmes....!



Nathalie 16/12/2009 17:24


Drôle de ca-je ... C'est quoi deux dents ?


Arthémisia 16/12/2009 17:43



Je n'ai jamais vu cette oeuvre qui se trouve au USA.
 J'y vois de gauche à droite, une femme devant un triple rideau vertical, une forme oblongue elle aussi verticale contenant une sphère, une épine dorsale et une sorte d'oiseau au corps en
forme de sexe féminin. Sans parler de la structure géométique.
Je n'oserai me lancer  dans une lecture  harsardeuse et somme toute très personnelle de cette oeuvre mais je te renvoie à la page 88 et suivante de l'analyse de Soldini que je
viens de trouver sur le net :http://books.google.com/books?id=CUJbndmySTwC&pg=PA88&lpg=PA88&dq=le+palais+de+4+heures+du+matin+giacometti&source=bl&ots=5cM10Z0Twt&sig=c7g8kTOek-JTrSNjuAH0eMP-nhM&hl=fr&ei=hQspS4bZKtvNjAfa5P2vDQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CCgQ6AEwBw#v=onepage&q=le%20palais%20de%204%20heures%20du%20matin%20giacometti&f=false

Intéressante analyse ...



Petra 16/12/2009 14:20


Je suis passée par ici et je suis stupéfaite. J'ai encore beaucoup à apprendre de la géométrie de l'être...


Arthémisia 16/12/2009 16:25



Les savoirs viennent parfois en se frottant aux arrêtes de la vie.
Bises Pétra.
Arthi



Ut 16/12/2009 08:23


Les angles  étaient ouverts.
Les angles ont fermé le triangle sur l'étroitesse de l'Etre.
Les angles ont enfermé l'étroitesse dans la cage du non Etre.....

Je les reçois comme ça tes angles... et je me dis que rien ne vaut le rond!
Parce que dans le rond on s'emmêle et se mélange : il ne peut y avoir de barreaux : rien n'est droit ni défini... tif....

Baiser de moi pour toi.


Arthémisia 16/12/2009 16:23



Entre là et danse: la cage fond et je suis ton soleil!
Paroles d'aimant...



marlou 16/12/2009 08:22


Le je a besoin d'espace...C'est vrai.


Arthémisia 16/12/2009 16:21



...
Une vérité criante.



laurence 16/12/2009 08:05


De la contrainte nait un autre chemin...Tenez: "La disparition" la fuite des heu...res
donnent au livre quelque chose de très attachant... triste sans doute quand on pense à tous cet effort...


Arthémisia 16/12/2009 16:20



De la contrainte nait la voix (la voie?) intérieure. Peut-être l'unique en ces temps d'impossible largeur?