Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1088 - Mon Plein les yeux

Publié le par Arthémisia


KUBIN alfred – Chaque nuit de sommeil, de nous h-copie-1

 

Il m’a fallu photographier la poésie de la silhouette, en faire un marqueur de mon espace à toi, de mes pas.

Je t’ai peint.

Je t’ai peint encore. Tant.

Je t’ai fait mon jour, mon aujourd’hui, mon demain. Toujours.

Malgré le loin des airs, le loin des embruns, le loin si cru.

Ta marque m’a fascinée. Ton manque m’a assoiffée. Disloquée, hallucinée.

Existes-tu seulement ailleurs, quelque part, hors de mon regard et de ma frénétique solitude ?

Photo ? Fantôme ? Fantasme contradictoire à la trace, à celle de ma sagesse, et de mon plein de larmes.

Où es-tu, toi mon plein les yeux ?

 

 

Copyright © Arthémisia – déc.09

 

Avec : Alfred  KUBIN – Chaque nuit de sommeil, de nous hanter

Commenter cet article

iskander 04/01/2010 22:06


Quelle belle illustration pour ce texte à en perdre haleine... J'adore Alfred Kubin auquel le musée d'art moderne de la ville de Paris a consacré une belle exposition il y a deux ans environ.
Beaucoup aimé également son roman fantastique, L'autre côté. Un belle et heureuse année pour toi.


Arthémisia 04/01/2010 22:39



Merci !!!!
Veinard de parisien !
Je me suis fait la promesse de lire ce roman...quand j'aurai lu tout les livres qui m'attendent...
Plein, tout plein de belles, belles choses pour toi en 2010, Iskander.



Cyrod 31/12/2009 00:37


Jeu d'anges ?

Mon ange n'en était pas un
Son amour l'a prouvé
Son départ aussi
Mais quel besoin de le crier ici ?

Peut-être parce que ce texte est plein d'échos
Parce que sa force dépasse les mots
Parce qu'il est beau



Merci 


Arthémisia 31/12/2009 11:47



N'oublie pas que le plus bel ange c'est le Diable...
Heureuse que mes mots trouvent écho en toi ...mais dans  un autre sens j'aimerai autant pas.



Cyrod 31/12/2009 00:05


Et maintenant
Il me restera toujours
Les contours de mon regard
En forme de toi

Une forme dans laquelle
Rien d'autre que toi
N'entre 


Arthémisia 31/12/2009 00:10



Comme un (dangereux - d'anges heureux..) jeu d'enfants....



marlou 30/12/2009 18:36


J'aime ce regard créateur d'amour...


Arthémisia 30/12/2009 20:48



Un regard qui n'est pas créateur d'Amour est une écorchure et parfois même un écorchement.



Clarinesse 30/12/2009 11:01


Oui, comme Ut, trop émouvant pour susciter bavardage ;
é-muette, comme je disions l'autre jour.


Arthémisia 30/12/2009 11:42



J'écoute ton silence...



Ut 30/12/2009 10:26


Trop beau et trop d'intime sensible, écorché, pour que je commente Belle!
Que l'an neuf mette tes mots à l'envers et luxuriance ton corps, ton âme... plein les yeux!


Arthémisia 30/12/2009 11:41



Je m'en vais les maquiller, pour les ouvrir encore plus grands!
Bises
Arthi



O. 30/12/2009 08:45


Le bonheur donc l'être, donc l'homme idéal n'existe que dans nos rêves espérants

Bisoux
O.


Arthémisia 30/12/2009 11:40



Je ne sais s'il s'agit d'idéal. Ni même de bonheur.
Comme tu le dis, ce n'est peut- être qu'une trace empruntée (empreintée) à la pensée, la question lancinante de notre pourquoi, de notre pour qui,  seulement ça.
Histoire de nous donner du sens.

Bises
Arthi