Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1096 - Oser le sol qui se dérobe*

Publié le par Arthémisia

 



 

Aveu : Cette scène est la scène sexy préférée de notre amie Catherine et je dois dire qu'elle ne me déplait pas du tout ... 

 

Le titre de ce billet est emprunté au livre "Lecture irrationnelle de la vie" de Marcel MOREAU

Commenter cet article

aliscan 25/01/2010 22:13


Gainsbourg a essayé de faire la même chose avec Deneuve mais ce fut un gros râteau !


Arthémisia 25/01/2010 22:24



et pour cause : ca doit faire ....mal (mâle?) un râteau!



Max 13/01/2010 19:35


Arthi : 100 % de messieurs prêts avec 100 % de dames partantes.

Mais, mais, mais....

Le problème c'est que les femmes sont trop raisonnables, c'est à dire qu'elles pensent trop. Elle pensent : A tout à l'heure, à dans une heure, à dans un jour, à dans six mois, à dans dix ans.
Quand on pense trop on n'est pas dans "l'acte", on est dans sa possibilité, dans son éventualité, dans sa conséquence. En un mot c'est foutu.

La femme est un animal pensant à sang froid et qui en fait... sacrément preuve. L'homme, est ce même triste animal qui trop souvent ne vit que de ses rêves. Il les piétine, il les méprise, il les
égorge en plein midi, il les illumine parfois pour vite les recouvrir d'ombre, au choix tout ça, quelquefois il fait même tout cela à la fois.

Mais ils ne vivent pas, ni l'un, ni l'autre... L'homme et la femme rêvent leurs vies. Les gens mariés ou en couple rêvent doublement leurs vies...

Un doux et stupide rêveur a donc très peu de "chance" de passer ainsi à l'acte avec une femme calculatrice.

L'amour c'est toujours "d'instinct". L'amour c'est dans le "maintenant". L'amour c'est par essence même l'absence de calcul.

Autant de possibilité d'arriver à réaliser un plein acte d'amour, dans toute sa dimension, toute sa générosité, toute sa folie, tout son naturel, tous les lieux possibles et imaginables, dans toute
son incongruité (pourquoi pas ?), dans toutes les situations de la vie, que de gagner au loto...

Les hommes et les femmes ne sont pas fait pour se rencontrer. Ils leur reste le cinéma et les films de Tony Marshall, il leur reste également leur infinie capacité à gamberger, à imaginer un
scénario, à espérer une histoire d'amour, un moment "fou" qui ne viendra jamais... La position du missionnaire trois fois par an, la masturbation grise et cotoneuse. les "bachotages" sur l'oreiller
du dimanche matin ainsi qu'un film (lequel ? je ne m'en rappelle plus) le disait.

Si je dis RV demain au bistro X..... à telle heure, qui vient ? Qui veut vraiment avoir rendez-vous avec la vie, qui est capable d'écrorcher ses mains, si nécessaire, sur le fil de fer barbelé qui
délimite la frontière du monde "Oh !" ou du monde "Ah !", qui ?


Arthémisia 13/01/2010 19:50



OH, merci, merci, merci, Max !!! Et Bravo pour ta franchise (j’y reviens encore
car j’en ai déjà vu de très belles et fortes traces chez toi.)


Si j’étais vulgaire je dirai : « en
voilà un mec qui en a ! »


 


Et parce que je suis franche moi aussi j’avancerai que tes pourcentages sont faux. Aux 100% d’hommes tu peux en enlever
1….


Et s’il n’y a qu’une femme partante, je suis celle-là…


 


Mais je ne suis pas Deneuve.


Et est il encore temps ? Mais là tu vas me répondre, et tu as sans doute raison, que je pense trop. Dis merci au miroir
et aux aigreurs des autres, et passe ton tour, Arthi.


 


Toi, je t’aime, Max. :0091:


Arthi


 


 


 



châtaigne 12/01/2010 18:55


Distance et intime proximité.
Faut oser tout de même!


Arthémisia 12/01/2010 18:59



Et pourtant ça doit quand même changer du missionnaire une fois tout les 2 mois...
Messieurs, qu'on se le dise...
Mais ils n'osent pas donner leur avis.
Et je n'en pense pas moins!



Madame Edwarda 11/01/2010 13:06


Rire!


juliette 11/01/2010 09:23


J'ai vu chez Ctherine et apprécié
Bisoux


Arthémisia 11/01/2010 10:04



Merci de ta visite.
J'attends avec encore plus d'impatience les réactions masculines.
J'aimerai bien savoir quel pourcentage de ces messieurs auraient un tel geste dans un lieu public.

Bises
Arthi



Semeuse 11/01/2010 08:37


Vu ma faute de frappe, disons: un bol de café... !!!
Bises et bonne journée Arthi !!


Arthémisia 11/01/2010 08:40



C'est peut-être que tu étais encore sous le charme de ....William HURT!
Belle journée à toi aussi, Semeuse.



Semeuse 11/01/2010 08:17


Ca evec uhn bon café, ça vous démarre une journée sur les chapeaux de roues !! Merci Arthi !!


Arthémisia 11/01/2010 08:25



Bon alors ...je vais reprendre un petit café!



catherine 11/01/2010 05:52


sourire...

Bises


Arthémisia 11/01/2010 06:26



Bises
:0002: