Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1099 - Perspective

Publié le par Arthémisia


MAGRITTE---La-main-de-la-chance.jpg

 

Aujourd’hui j’ai pris  mon gros crayon rouge, et je corrige toutes mes fautes de perspective. Ca a toujours été mon point faible, même à Saint Charles.

 

© Arthémisia – janv.10

                  

 

Avec : René MAGRITTE – La Main de la chance

Commenter cet article

iskander 16/01/2010 18:10


C'est bien notre drame à tous, le manque de perspectives... et ce malgré tous nos efforts, notre application à imiter les maîtres


Arthémisia 18/01/2010 06:52



Je ne sais pas s'il s'agit vraiment de vouloir  imiter les maîtres mais plutôt  de s'autoriser quelques champs de vision un peu large,
quelques ouvertures vagabondes, quelques respirations hors cadre, quelques traits libres et non canalisés par les dogmes, d'oublier les oeillères, les rails, et les traits tout tracés par une
raison fataliste, moralisante et sclérosante.



juliette 14/01/2010 18:23


Qui ne se trompe pas dans ses "perspectives."
Parfois les nouvelles entrainent vers des mondes nouveaux

Bises


Arthémisia 14/01/2010 18:42



Cela sent le Far West ici!
Et je pèse mes mots....



laurence 14/01/2010 10:58


La perspective et le sans faute me semblent des notions totalement étrangères... je ne les vois pas...parfois une sorte d'éclair peut me conduire au meurtre tant cette situation
d'insensibilité me rend la vie perfide..."meurt sot!!!" avait dit mon professeur d'orthographe et il a occulté de sa faucille le "longtemps je me suis levé de bonheur "...


Arthémisia 14/01/2010 12:44



Et pourtant nos erreurs nous sautent parfois à la figure, avec violence. Il ne s'agit pas de chercher la perfection mais simplement de savoir accueillir avec
lucidité, et intelligence, nos fausses routes et nos erreurs d'aiguillage, et, tout à fait comme on procède en dessin, de se servir de ses "faux" traits, de ses "repentirs" pour en placer de
plus justes, de plus en accord avec ce que nous désirons être.

Mais pour ce qui est uniquement du dessin j'abonde dans ton sens, celui qui dit l'ennui du parfait, et la sclérose des normes qui canalisent la création en interdisant
l'écart.