Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1111 - Automatique - Nuit

Publié le par Arthémisia



Par la fenêtre

 

Ventre.
Anatomique.

Chaud. Humide.

 

Porté par la vague. Sous le petit nuage.

Nu dans le vent.

 

Tendu entre sable et mer.

Hier.

Elan.

 

Lumière. Petite lumière orange et bleue.

Complémentaires.

 

2010.
Muer.

 

© Arthémisia – Janv.10

 

Avec : Nuit. Par la fenêtre  © Arthémisia

Commenter cet article

joruri 30/01/2010 08:42


Ça me rappelle la nuit où ( ce dont je parlais dans mon dernier billet)
Je vivais dans un mini apart sous les toits du quartier le plus riche de Lyon.
J'aipe parfois la douceur de la nuit, elle me murmure à l'oreille certains soirs de bien grands mystères...


Arthémisia 30/01/2010 10:45



La nuit nous permet une réception plus fine de nos sensibles. En tous cas, certaines nuits d'ouverture, de réceptivité, d'accueil, de
"positivité".



châtaigne 29/01/2010 16:54


Difficile..cet anatomique-automatique!
Que dis-tu? la sensation, les profondeurs humides au-delà de la nudité..les larmes, la moiteur , le sang et cette tension dans le mouvement qui s'achève dans ces deux couleurs qui ne palpitent pas
vraiment de lumière dans ta nuit. C'est ton secret de minuit.


Arthémisia 29/01/2010 20:10



Point de larmes, ni de sang , mais seulement le recueillement de mots venus au creux d'une nuit, d'un rêve éveillé s'ouvrant vers un Beau tendre, chaud, et
surtout partagé.



tilk 29/01/2010 13:58


superbe construction de ce poème
on sent les vagues arriver
et caresser les corps
besos
tilk

ne mue pas de style ...j'aime


Arthémisia 29/01/2010 13:59



Et pourtant rien n'est construit. Ce ne sont que mots venus et jetés spontanément sur le papier...dans la nuit.

Je ne muerai pas de style : c'est trop tard!!!!
Bises
A.



Petra 29/01/2010 10:38


Du coup, ça me donne une autre approche à l'expression "vague à l'âme"...


Arthémisia 29/01/2010 10:57



Dans ce sens, j'en veux!



juliette 29/01/2010 09:31


Cette lueur sombre qui mèle le bleu et l'orange fascine....
C omme il fait chaud et doux LÀ
Bises


Arthémisia 29/01/2010 10:50



Calin nocturne en complémentaires
bises
A.



Ut 29/01/2010 07:57


La vague... Unité de toi. :)


Arthémisia 29/01/2010 08:04



Marche en avant, glissade, rouleau, roulage. Joie! Oh, joie!



Ut 29/01/2010 07:24


Un petit nuage qui se mêle à l'écume de mer.
Le ventre entre sable et eau, comme la vague à surfer.
Que muer continue son Oeuvre Belle Arthi!


Arthémisia 29/01/2010 07:28



La mer est mon jardin. J'y cultive ma joie. Ah oui, encore la vague!