Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1119 - L'Anti procrastination*

Publié le par Arthémisia

  http://www3.ac-clermont.fr/pedago/arts/images/agreg/agreg2005/agreghd/15_opalka2_hd.jpg



Demain est mort depuis longtemps.

Dans la nuit de corail, je respire tes mains.

Vertical, tu ronronnes, rat souriant à mon bouquet.

Tes mains sentent ma plaie.

Dans le présent :

Aimer.

 

© Arthémisia – fév.10

 

Avec : Roman OPALKA - 1965/1 - 8. détail 99940 – 1017875,
acrylique sur toile, 196 x 135 cm, fragment.
 

Commenter cet article

iskander 14/02/2010 21:51



J'aime beaucoup l'association des termes... Aimer, c'est en effet ne point remettre à demain ses oeufs dans le même panier.  Merci aussi pour cet extrait d'Opalka que j'ADORE !!!!!!!!!!



Arthémisia 14/02/2010 22:02



Je te lis bien....
Sourire....

Opalka? Un grand bonhomme, si beau et si peu tendre avec lui même. Quelle lucidité!



gicerilla 13/02/2010 07:31



Parfois, il faut très peu de chose pour faire la différence. Parfois, il suffit de 5 mots pour susciter un intérêt majeur. "Tes mains sentent ma plaie". Je ne sais pas pourquoi, subitement votre
texte me parle clairement, lorsque deux phrases plus haut, il me laissait presque indifférente...



Arthémisia 13/02/2010 09:38



Parfois il faut très peu de chose...et tout bascule ; la petite chose devient le tremplin vers un autre monde et on ne peut rien dire. Juste
apprécier.

Merci d'aimer et de le dire, gicerilla.



châtaigne 11/02/2010 17:53


Oui, les champs de l'image et de tes mots sont vastes et on te suit ...et s'y ajoute le champ intermédiaire du lien entre les deux, pour nous lecteurs.
Bien d'accord ,à chacun de trouver son essentiel et il est des champs où nous ne procrastinons plus.


Arthémisia 11/02/2010 20:46



J'espère que l'Art ne fait jamais procrastiner!



châtaigne 10/02/2010 23:11


Je comprends! Procrastination avec un "R"


Arthémisia 10/02/2010 23:27



autant pour moi!



châtaigne 10/02/2010 23:08


Merci. Je vois que "procastiner "n'est pas ton genre.
J'aime bien le parti pris de ton blog de choisir le tableau qui te touche et les mots qui te portent.
Cela crée un interstice supplémentaire pour nous qui te suivons.


Arthémisia 10/02/2010 23:25



Pour information, l'oeuvre d'Art, l'image, enfin le document iconique, ne vient qu'après l'écriture (sauf quand j'écris sur des consignes iconographiques de
Papier Libre) .
Cette "image" n'est qu'un "avec", un accompagnement à ma pensée, quelque chose qui la conduit (et celle de mes lecteurs j'espère) plus loin ou alors dans un champ encore plus vaste que mes
mots.
Suis je claire?

Quant à procrastiner, quand il s'agit de partager l'Amour et vu mon âge avancé, je ne le fais pas.
Alors que pour bien d'autres choses (repassage, paperasserie, courrier, ....enfin les corvées) je lui la reine de la procrastination!

Bien entendu, l'essentiel est de savoir où est son essentiel....



châtaigne 10/02/2010 22:38


Merci , d'avoir pris le temps de m'expliquer le temps. Le lien semble évident pour quelqu'un qui sait ce que " procastination" veut dire ..pas moi..et mon dico non plus!


Arthémisia 10/02/2010 22:42



procrastiner : remettre à plus tard ce qu'on peut faire immédiatement.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Procrastination



châtaigne 10/02/2010 13:43


Sais-tu pourquoi tu as choisi ce tableau pour aller avec tes mots?
C'est ce lien qui m'intrigue.


Arthémisia 10/02/2010 20:37



Opalka travaille sur le temps, et son déroulement, des nombres, des progressions de nombres qu'il égrène comme autant de laps de temps, le second
suivant le premier, le troisième le second, comme  un ruban pendulaire, un tic-tac visuel qui ne s'arrêtera quà sa mort.  
L'avant, le maintenant, le tout à l'heure, voilà son questionnement.
Le lien avec la procrastination me parait évident.http://fr.wikipedia.org/wiki/Opalka



nora 09/02/2010 18:28


C'est vraiment regrettable que des imbéciles viennent souiller de si beaux mots ! L'anonymat d'internet permet pas mal d'audace. Dommage.


Arthémisia 09/02/2010 22:01



Je n'irai même pas jusqu'à dire que mes mots sont beaux. Je n'ai pas cette prétention.
Mais ce sont les miens et je crois qu'ils méritent tout simplement le respect.
Merci, Nora.



Bifane 09/02/2010 14:14


Ordinaire ??? Non, pas ordinaire, non... Intime, où se dessinent à mes yeux, et trop distinctement, des images troublantes, agréables sans conteste, mais dans une région trop personnelle pour y
ajouter quelque chose. C'est abouti, et ça se suffit à soi-même, voilà.


Arthémisia 09/02/2010 14:18



Je suis heureuse que tu vois les choses comme ça, (...enfin si j'ose dire!) c'est -à -dire comme moi.



Bifane 09/02/2010 13:54


Difficile de dire quelque chose sur un sujet si intime... Joli, c'est court, mais bon...


Arthémisia 09/02/2010 14:04



Alors , chut.....
Arthi
ps: toi qui es si prolixe d'ordinaire, tu m'étonnes, mais le sujet est peut être trop (ou pas assez ?) ordinaire?
Sourire



O. 09/02/2010 09:26


Le plus beau des programmes ;
"dans le présent aimer"
Bisous


Arthémisia 09/02/2010 09:33



Eh oui: il y a mieux que Télé 7 jours!
Bises
Arthi



Semeuse 09/02/2010 08:23


Un petit bijou !!


Arthémisia 09/02/2010 08:53



Tu ne peux pas le savoir mais ces juste trois mots portent au loin le sens de ce texte sur lequel d'autres ne savent poser qu'un regard salace (j'ai effacé
leurs commentaires.)
Merci



Stellamaris 09/02/2010 07:12


Surréaliste et beau ... Bises !


Arthémisia 09/02/2010 08:49



L'adjectif surréaliste que tu emploies me convient très bien. Merci Stellamaris et belle journée à toi.
Bises
Arthi



tilk 09/02/2010 00:18


j'adore...c'est vraiment beau...j'adore ton style
besos
tilk


Arthémisia 09/02/2010 08:47



quel entousiasme, Tilk! Merci...et bises
Arthi