Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1155 - Dans Ta petite mousse*

Publié le par Arthémisia

 

http://images.artnet.com/artwork_images_182_246468_pierre-alechinsky.jpg

 

 

 

Dans ta petite mousse

Sous l’ombre portée des réserves de sève

Au creux du creux

La femme parle le langage du printemps.

 


© Arthémisia – avril 10

 

 

Avec : Pierre ALESCHINSKY – L’Arbre de vie-

Eau-forte et aquatinte de la plaque de cuivre imprimée en deux couleurs sur papier Fabriano

37.4x37.4 cm

Commenter cet article

juliette 08/04/2010 10:43



c'est un dialogue de mousse ) mousse


Bisoux



Arthémisia 08/04/2010 13:22



Ce soir c'est soirée disco!


http://www.dailymotion.com/video/x1x8sz_boris-soiree-disco_music


bisous!



joruri 06/04/2010 23:49



Un peu... 



Arthémisia 06/04/2010 23:52



A l'hélium!...un gaz rare et super léger!



joruri 06/04/2010 23:23



Ok. Mais ma phrase sera t-elle dans celles du mois ?



Arthémisia 06/04/2010 23:28



Tu parles de celle-là? >>>>>


Il est merveilleux de ne rien comprendre, car alors, tout devient possible !



Why not?!!!!


ps : ce qu'il est gonflé ce type quand même!



Servanne 06/04/2010 23:22



Très bien, la mémoire et le rêve sont déjà une belle parade et tous les possibles sont à venir, bisous d'espérance ...



Arthémisia 06/04/2010 23:27



L'espérance...? Je t'avoue que depuis quelques temps j'ai du mal.


Bisous aussi.


 



Servanne 06/04/2010 23:13



Tes mots résonnent tant au chant des miens ... ;)


Pensées douces et souriantes ... à ton bonheur de mousse et de sève, en écho de vers et de printemps ... bravo pour ton travail artistique Arthi !


Une art miratrice :)



Arthémisia 06/04/2010 23:20



Mon bonheur de mousse et de sève est malheureusement totalement fantasmé et...mnémotique.


Et mon travail artistique fonctionne un peu par à-coup. Mais je m'accroche à mon destin (pictural et amoureux...!)


Heureuse que tu aimes et que tu le dises avec autant d'entousiasme.


 



joruri 06/04/2010 23:00



Il est merveilleux de ne rien comprendre, car alors, tout devient possible !



Arthémisia 06/04/2010 23:13



Mais OUI!


Comprendre, ou du moins s'acharner à le faire ça tue trop souvent.


Laisse l'oeuvre venir à toi, t'habiter petit à petit. Ne la freine pas par des lectures préconçues, ou des préreçus. Un jour tu auras tes réponses.
L'important est le voyage que te fera faire l'oeuvre.



joruri 06/04/2010 22:45



Le dessin, c'est quoi ?


Ou qui ?


ou que ?



Arthémisia 06/04/2010 22:52



Le dessin ce ne sera jamais que ce que tu vois, tu sens, tu perçois, tu vis. Je me refuserai toujours à guider dans cette réception de l'oeuvre à
toi.


Tout ce que je peux te dire c'est ce que je vois moi : un arbre et des formes anthropomorphiques que j'apparente à une femme et un homme.


Adam et Eve?


Ah, j'oublie : 2 pommes rouges!



francis 06/04/2010 17:53



" En rouge et noir "   après le blanc immaculé...certes oui,mais comme le lien de ta réponse je préfère les
choses plus douces et paisibles,même s'il est vrai que  " de  mettre au monde"  n,'est pas une mince affaire...






Arthémisia 06/04/2010 17:59



Bien sûr KLIMT!


On flirte avec l'ornement, le décoratif, en tout cas le très très habité et on est très très loin de la ligne d'ALESCHINSKY



francis 06/04/2010 14:46



 Pour moi, " l'arbre de vie "  est bien plus joyeux et plus...coloré que celui - ci,  fusse être
de Pierre Aleschinsky .
Allez ! une p'ite mousse  





 


 



Arthémisia 06/04/2010 17:37



Je suis plus pour un verre de Sancerre!


Le contraste blanc noir rouge me parle bien à moi, pour évoquer nos origines qui sont inconstestablement ici représentées dans une évocation de l'épisode
biblique d'Adam et Eve et du pommier. Je lui trouve une densité, une force qu'un emploi plus pléthorique de la couleur atténuerait sans aucun doute.


Et n'oublie pas pour ce qui est de la couleur les influences asiatiques d'ALESCHINSKY.(calligraphie)


Mais je t'accorde le droit de préférer les arbres de vie indiens par exemple, pleins d'exhubérence chromatique.Ils symbolisent plus la joie de vivre, la
richesse de la Nature, et bien souvent aussi les divinités locales.


http://www.naturelexotic.com/images/Image/2844_TENTT.JPG





A ta santé, Françis!



laure K 06/04/2010 11:24



et au retour du printemps, tout devient naturel ...


j' aime beaucoup cette petite mousse, à la tienne !


:-)



Arthémisia 06/04/2010 11:29



Ale?


 


..excuse moi, je fais une faute d'orthographe : il faut écrire Elle!



Ut 06/04/2010 08:43



La naissance du fond des temps, qui prend forme dans la feuille et coupe l'arbre en deux pour l'abreuver...  un peu comme si la femme abreuvait de douceur cocon le monde.


Beau printemps Arthi!



Arthémisia 06/04/2010 09:47



J'aime ta lecture disons...bucolique ou en tout cas assez naturaliste de mes mots!


Sourires


Un grand printemps pour toi aussi Ut, c'est tout ce que je te souhaite.



tilk 06/04/2010 00:57



quatre beaux vers...


j'adore aleschinsky...c'est un héritier du mouvement cobra ...un vrai peintre singulier j'adore sa façon de peindre l'élément central avec plein de petit tableau autour ça me rapelle un peu les
tapisserie qui racontent les épopées


besos


tilk



Arthémisia 06/04/2010 09:45



Il y a de ça bien sûr. Quand on est devant la Tapisserie de l'Apocalypse on pense inévitablement au travail d'Aleschinsky et aussi à la BD.



Frédéric 06/04/2010 00:36



Eh bien elle parle du printemps, ou le fait parler ?


J'ai l'impression que c'est plutôt la 2nde proposition


pour la 1ère la bienséance interdit de parler dans certaines conditions





J'aime bcp cet arbre !





je t'embrasse





frédéric



Arthémisia 06/04/2010 09:43



Ni l'un ni l'autre, Frédéric: son langage est le Printemps.


Mais peut-être que cela n'exclue aucunement tes 2 propositions.


Mes bises


Arthi