Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1182 - Tu mousses*

Publié le par Arthémisia

 

La vie est dans ce coin, dans ton coin, ton petit coin d’ombre.

Ne rougis pas.

Même dans la pénombre du petit matin, je te devine, toute ronde, toute joufflue, tout fraise, le cul noir posé dans ton coin de cuisine.

 

Encore un pas. Devant. Tout droit.

Et si j’allumais le plafonnier, je te trouverai plus vite?

Mais mon œil embrumé au fusain refuse toujours l’éclair. Et je préfère t’accorder ma main, mes doigts, mon doigt.

 

Impact. Je te trouve.

Je tâte. Je tâtonne. Je caresse ton ventre, tes flancs, tes fesses. Tu es si lisse, mon bébé !

Réveille-toi !

Ah ! Voilà enfin ton nombril, le nombril de l’éveil.

Clic !

Tu bailles, tu tiédis, tu glougloutes doucement.

Tu fais des bulles, mon bubble bath, mon premier comic strip de la journée.

Ta bouche s’arrondit en nimbus à pompons, en nuages éthiopiens.

Hum…hum….

Tu mousses.

 

Je t’aime !

Bonjour, mon bébé 


 

© Arthémisia – avril 10

Merci UT....

 

 

Commenter cet article

Servanne 16/05/2010 10:36



Attention, à haute dose, nocif pour le coeur ...


J'aime son odeur en tout cas même si je ne le supporte plus, depuis des années c'est thé à tous les parfums ...


Bisous pas otés :)



Arthémisia 17/05/2010 06:37



Son manque aussi est nocif..comme tout manque d'ailleurs....


Cela s'appelle du plaisir et il a une importance capitale (surtout quand on rentre d'Italie!).


Bisous du 1er.



ambre 13/05/2010 16:40



je me suis bien fait avoir, j'avoue ;-)


bravo pour cette belle (et insolite) déclaration


et profites bien de l'Italie



Arthémisia 17/05/2010 06:19



Le ristreto est toujours un régal en Italie!



Max 11/05/2010 23:57



...du grand art ton papier arthi, du grand art, superbement "emmené"... maintenant tu dis "qu'on" en boit pas 40 tasses par jour, "chi lo sa", balzac en buvait bien 50 tasses par jour, certains
exégètes ont même parlé de 11 litres de café par jour chez lui, en plus c'était un café "terrible" cf. ce qui suit extrait de :


http://www.cafes-excella.com/contenu.php?id=16


"Le café de Balzac est plutôt un breuvage sulfureux, un café terrible, paroxystique, volcanique, qui survolte, brûle et consume, qui fait la part du feu ; un café pour accompagner le
martyre vécu par et pour l'écriture... un concentré belliqueux... liqueur noire pour multiplier les nuits blanches... Bref, le café de Balzac, c'est l'auxiliaire de l'écrivain dans son combat
avec l'Ange, c'est le petit noir cinglant comme un coup de trique et raide comme la justice".


 


et l'origine du mot café arthi, la sais-tu turlututu ?


même réf. que ci-dessus


"La plus connue des légendes reste cependant celle du berger yéménite Kaldi, et de son troupeau de chèvres. Relatée dans l'un des contes des "Mille et Une Nuits", la légende situe
l'invention du café dans les montagnes du Yémen. Le berger Kaldi, qui faisait paître ses animaux dans les montagnes, se lamentait car ses bêtes gambadaient joyeusement nuit et jour et
l'empêchaient de dormir. Il raconta son aventure aux moines du monastère voisin qui décidèrent d'observer les animaux. Ils constatèrent que les chèvres se régalaient de petits fruits rouges d'un
arbuste abondant dans la région. Ils décidèrent alors de faire bouillir ce fruit et de le goûter. L'histoire dit que cette décoction leur rendit l'esprit clair et leur permit de rester éveillés
pendant leurs veillées de prières ; ils prirent alors l'habitude de consommer ce breuvage pour gagner en attention et recueillement... La boisson se vit alors attribuer le nom de "khawa" qui
signifie "ce qui ravit et incite à l'envol". La légende de Kaldi est l'une des dizaines contant la naissance du café. Sa véracité paraît improbable puisque l'on s'accorde à dire que l'Ethiopie
serait le berceau de la première espèce de caféier cultivé. Cependant, il est vrai que le café ne connut un véritable essor que sur l'autre rive de la mer Rouge, au Yémen, où il fut, semble-t-il
cultivé et consommé à partir du XVe siècle... Venu d'Ethiopie, Ali ben Omar, le "saint de Moka" pourrait alors bien être le personnage qui introduisit l'usage du café au Yémen et fit de cette
boisson ce qu'elle est devenue aujourd'hui..."


 


 


le café est donc : "ce qui ravit et incite à l'envol..."


 


 


sur ce, mes bises arthi



Arthémisia 12/05/2010 06:21



Bonjour Max,


A cette heure première de (mon ) jour, je suis ravie de ton savoir et susi vraiment tentée par un désir paroxystique de rentourner m'en faire une 2ème petite
tasse.


Merci de me livrer tes connaissances ; elles étayeront mon discours défensif devant les grincheurs qui osent me traiter d'accro à la caféïne. Désormais je
leur dirai que je souhaite marcher sur les traces de Balzac...Je pense que ça va leur fiche une sacrée trouille et ça mettra peut-être un peu de fantaisie dans ma vie!


Plein de belles choses pour toi, Max.


Arthi



joruri 11/05/2010 19:19



Avec une cafetière Turque...


Qu'est-ce que ça va être le jour où tu vas éplucher des carottes...


Saw VI...Le retour...



Arthémisia 11/05/2010 19:59



J'ai une cafetière turc! Et une italienne! et une à filtre et une Nespr.....! Quand on est accro, on a tout testé.



lutin 11/05/2010 18:07



J'imaginais bébé et le sein, c'était doux et tendre



Arthémisia 11/05/2010 18:18



Le café ça peut être doux et tendre...et si voluptueux!



marlou 11/05/2010 16:24



Les premières saveurs du matin après le silence de la nuit...


Magnifique Arthi, j'adore...



Arthémisia 11/05/2010 18:17



C'est un incontournable!



Bifane 11/05/2010 15:50



Ah oui, ce bébé-là, je l'aime aussi. Bien plus même, je crois que j'en suis tellement cintré que je m'en suis fait une nouvelle dépendance. Tiens, ça valait bien la peine d'arrêter la clope...
;o)



Arthémisia 11/05/2010 18:17



Idem pour moi...mai sje crois que le bébé brun est tout de même moins nocif que la clope...et puis on n'en boit pas 40 tasses par jour: 7 à 8 ça
suffit!



joruri 11/05/2010 12:35



Je préfère ça en manuel...pas de god électrique, tout à la force (et à la douceur)


de la main pour un plaisir corsé.


On dirait une pub...



Arthémisia 11/05/2010 18:14



Comment fais tu un expresso à la main?



nora 11/05/2010 10:01



Ode à mon café : c'est texte bien savoureux.


On partage, Arthi ?


"sans mon café, je ne peux pas m'réveiller..."



Arthémisia 11/05/2010 18:14



J'ai un stock de dosettes aux arômes différents: que préfères tu?



juliette 11/05/2010 09:23



Tu es gris, il est brun.


J'entends un bruit d'eau, d'un doigt machinal je donne le départ.


Sifflement, grondement, panache brûlant.


Ah! choisir ! l'orange, la bleue, la noire, le pot de terre peinte, le cube de bois.


Au hasard dans la pénombre. Un parfum poivré, c'est le rouge......


Je repars vers mon lit, toi brûlant entre mes mains, je me coucoune avec toi, contre mon coeur,le petit matou repus me rejoint.


Nous ronronnons



Arthémisia 11/05/2010 18:13



C'est tellement voluptueux de retourner au lit avec son breuvage!...et en bonne compagnie!



Ut 11/05/2010 07:59



Aveugle (encore;)) au seuil de la nuit :tâtonner, entendre, et puuis enfin toucher... et le regard est sur la mousse.. J'adore ce réveil presque félin, de tous les sens... Femme, femme,
femme.....


A donner envie aux accros du thé de boire ce café-matin avec toi!


Baisers Arthi.



Arthémisia 11/05/2010 18:10



Viensmais ne viens trop tord: j'ai besoin d'un peu de temps le matin pour être présentable!


Bises


Arthi



francis 11/05/2010 07:33



jolie déclaration qui a du...jus ,perso. comme frédéric,je suis plus tôt  thé ( vert de préférence ) mais j'ai
également cette cafetière comme...déco



Arthémisia 11/05/2010 07:36



Comme déco? Tu ne t'en sers pas?!



frédéric 11/05/2010 07:02



Je ne bois guère de café, je suis plutôt "thé"


particulèrement le lapsang souchong !


bises et bon café 


frédéric



Arthémisia 11/05/2010 07:04



Chacun son vice!!!


j'en suis déjà au 3ème....


Bises


Arthi



catherine 11/05/2010 06:16



whaou....elle est superbe !!!


Bises



Arthémisia 11/05/2010 06:31



J'aurai du mal à m'en passer....


Bises et belle journée Catherine



frédéric 11/05/2010 03:57



Se prépare-t-il à ouvrir la boite à pandore avec ses doigts ?


What else ?






Arthémisia 11/05/2010 06:30



Allez, je ne vais pas faire la difficile: IL a une belle chemise !


Un Indrya from India s'il te plait Georges...


Et pour Frédéric, le coquin?



tilk 11/05/2010 01:02



c'est tout simplement magnifique...quelle scène!!!


besos


tilk



Arthémisia 11/05/2010 06:27



Tu ne m'as pas vue en pyjama, les cheveux en bataille, et les yeux encore dans ma nuit!!


Rires!


Bises


Arthi



Gaïann 11/05/2010 00:39



Que ferait-on sans ce jus noir, le matin? Mhhh??? ;)



Arthémisia 11/05/2010 06:26



Moi : RIEN !