Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1183 - Petits soleils

Publié le par Arthémisia

 

10-05-10-Kumquats-Roger.JPG



« Croire au soleil quand tombe l’eau »

Louis ARAGON

(Le Fou d’Elsa)

 



Avec : Les Kumquats de R. © Arthémisia – mai 2010

 

Commenter cet article

Servanne 16/05/2010 10:32



Miam, orange sur noir c'est beau ici et ça manquait dans ma salade de fruits ... :)



Arthémisia 17/05/2010 06:36



Gourmande!



juliette 15/05/2010 09:27



Je m'y efforce depuis quelques semaines en me réchauffant à ses fugaces apparitions


 


Bisoux



Arthémisia 17/05/2010 06:35



Nécessaire survie!



bleu virus 13/05/2010 00:38



Appétissant ces petits soleils !


et aussi:


http://insurrectionpoetique.mabulle.com/index.php/2010/05/07/196406-boites-a-outils-pour-bricoleurs-d-ame 


!


 



Arthémisia 17/05/2010 06:17



ils sont délicieux!



Gaïann 12/05/2010 13:55



Ou de ne rejeter aucun des aspects de son être, de les connaître et les utiliser.



Arthémisia 12/05/2010 21:58



Bien sûr : il faut se servir de tout, même des moments les plus sombres pour y trouver l'élan orange.



Volti 12/05/2010 13:42



“Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été”  Albert Camus


Bien à toi Arthi...Volti qui aurait pu écrire cette phrase!!!



Arthémisia 12/05/2010 21:56



super Volti!!! Comme je suis heureuse de te lire! Comment vas tu?


REdonne moi ton téléphone par mail (le contact en bas de la page d'Over-blog fera l'affaire) :  je t'appellerai et on pourra prendre un café ensemble
si  tu es disponible. J'en serai absolument ravie!


(et merci pour Camus!)


Bises


A.



Ut 12/05/2010 11:05



... croire à la vie quand on est dans le noir.... (Italie, mon Soleil.... :)


Baisers Arthi!



Arthémisia 12/05/2010 21:52



On va essayer malgré le ...handicap!


bises


Arthi



poete enrage 12/05/2010 10:04



Et croire en l'eau quand il y a trop de soleil.



Arthémisia 12/05/2010 21:53



en ce moment je n'ai pas envie d'eau : ras le bol! La Côte d'AZur ne paiera pas l'impot sécheresse cette année.



La vieille 12/05/2010 07:33



J'avais OUBLIE que les kumquats existaient... tu te rends compte, oublié.



Arthémisia 12/05/2010 21:51



Cela sont tellement sucrés, juteux et rafraichissant! On en retrouve très vite le plaisir d'autant qu'ils ont été cueillis sur l'arbre 2 heures avant que je
prenne la photo.


Un régal vitaminé.



Gaïann 12/05/2010 06:35



L'ombre, la lumière...l'une est le miroir de l'autre, dont nous seuls sommes capables de capter les rayons divergents...



Arthémisia 12/05/2010 06:44



Je ne suis pas certaines que nous soyons toujours capables de le faire. Parfois nous nous laissons plutôt périr dans l'ombre tant avancer devient difficile.
Mais il nous faut ce double jeu pas toujours égal, pour nous permettre de nous appuyer, de nous consolider sur notre ombre et de repartir pleins d'élan toucher nos lumières.


Tout me semble affaire de temps et d'espace. De temps, surtout, de prise de conscience, de réflexion, de maturation et de rebond.


 



Bifane 12/05/2010 05:43



C'est au coeur des ténèbres qu'il est le plus beau de croire en la lumière.


Je devrais mettre des guillemets, mais la citation est inexacte, et j'en ai complètement oublié la provenance...


Bonne journée chez toi, Arthi' !



Arthémisia 12/05/2010 06:27



"C'est donc bien toujours de la lumière et de l'ombre que le sculpteur comme l'architecte pétrit et modèle."


Auguste RODIN...


Ne sommes pas tous une peu sculpteurs de nos vie? Allez je retourne dans mon atelier....


Belle journée à toi aussi, Bifane.



frédéric 12/05/2010 03:20



Belle couleur


bises orangées


frédéric



Arthémisia 12/05/2010 06:23



J'adore ces fruits si pleins d'énergie...solaire!


Bises et je te le répète : bon vent pour ton projet.


Arthi



tilk 12/05/2010 00:34



toute une philosophie dérrière cette phrase...les yeux d'elsa est l'un de mes recueil préférés...dommage que monsieur Aragon est écrit une ode à staline


besos


tilk



Arthémisia 12/05/2010 06:22



Autres temps....


bises


Arthi