Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1199 - En Haut de l’escalier

Publié le par Arthémisia

 

IMGP4820.JPG

 

 

Dans l’air blanc de la ville, elle a marché.

Autour d’elle se dressaient des cages aux barreaux ouvragés, des numéros mélangés. Elle cherchait.

Certaines bouches entrebâillées et sombres s’ouvraient sur des escaliers, ventres rouges à monter.

 

Elle a gravi dans la poussière et la peinture neuve et acre : on refait.

Un fantôme emplâtré l’a croisée. Il dévalait dans le noir. Eclair.(…) Fugitive beauté*

Pas d’électricité.

 

Elle a tâté les murs, quatre étages. Pas d’ascenseur. Juste une chaleur de plus en plus forte et des marches inégales.

A tomber.

 

Là –haut, elle s’est arrêtée. Son  cœur se rappelait.

Respirer ! Respirer !....

Trembler et respirer.

Et frapper.

 

 


 * Charles Baudelaire

 


Copyright © Arthémisia – juin 10


 

Avec : Les Barreaux de l’escalier de l’Hôtel des Arts – Toulon

Copyright © Arthémisia – avril 10

Commenter cet article

laure K 06/06/2010 23:15



je le trouve presque "incendiaire"!


en parlant de lieu et d' hôtel, je vous invite à partager ce texte chez Helena, c'est ouvert, c'est Notes d' hôtel... Amicalement, Laure


 



Arthémisia 06/06/2010 23:21



Cette montée en immeuble risque, c'est vrai, risque de mettre le feu aux poudres....


Je passe chez Héléna.


Bises


A.



lutin 05/06/2010 22:44



Il y a des lieux où notre imaginaire prend la machine à remonter le temps, et dans cette lecture je me suis retrouvée place des Vosges à Paris dans l'une des maisons de Victor Hugo, j'ai caressé
le bois, j'ai caressé la rampe, et j'ai entendu le maitre et sa canne.



Arthémisia 05/06/2010 23:13



La Maison de victor Hugo est un des rares musées parisiens où je ne suis pas allée. La prochaine fois surement....J'ai pourtant beaucoup rôdé dans le Marais
et ses galeries.


L'immeuble que mon héroïne visite est hausmanien et aucun homme célèbre n'y a habité. Elle ne remonte que vers elle-même. Le parcours est plus rude....



stellamaris 03/06/2010 22:50



Superbe, Arthemisia ! Bises.



Arthémisia 03/06/2010 22:57



Les immeubles du centre ville sont pleins d'images....


Bises Stellamaris.


A.



marlou 03/06/2010 21:49



Je découvre…C’est magnifique ! Merci
Arthi.



Arthémisia 03/06/2010 22:26



Ce n'est que l'expérience d'un lieu...


amitié


A.



joruri 03/06/2010 16:54



Je voudrais être une fille... pour glisser sur les loooongues rampes d'escaliers...



Arthémisia 03/06/2010 18:58



C'est un truc de geisha!


 


Et puis un souvenir là



O. 03/06/2010 10:38



était-elleà  la recherche d'un refuge, haut perché, loin ds hommes, près des nuages à rêver.....



Arthémisia 03/06/2010 12:57



Certainement pas loin des hommes, ni de l'Homme mais aussi avec l'énergique apport du savoir informé.



Poete enrage 03/06/2010 10:27



Nous y sommes au sommet



Arthémisia 03/06/2010 12:55



Je crois que c'est juste le camp de base....


Sourire....



frédéric 03/06/2010 09:55



tant que ce n'est pas la diagonale du fou ;o)



Arthémisia 03/06/2010 12:54



si elle ne conduit pas à l'échec!



Alice 03/06/2010 09:46



Pour aller à une adresse, où les lieux sont étrangers, d'un coup, je donne aux immeubles, ces images que tu décris ci-bien, et lorsque j'entre dans l'intérieur, ce sont les couleurs,odeurs, tout
ce qui est très prêt qui m'assaille, ajoutant à la pertubation ! il y a tellement de sujets dans ce texte, c'est un miracle :-) et en plus j'apprends la diagonale ! Amitiés



Arthémisia 03/06/2010 12:53



C'est vrai que tous les immeubles ont leur odeur, leur ambiance? Un gros pot pourri de parfum,  de couleurs, de lumières et de gens ...qui nous
les rend tous particuliers et demande souvent un temps de pause, de contemplation, d'adaptation, avant que nous puissions y poursuivre ce pour quoi nous sommes là.


ah la diagonale! Quelle ligne énergique! Quelle fuyante ! Quel échappement....


Ca vous donne du punch à une oeuvre d'Art, ça, Madame!!!!!


Amicalement.


Arthi



frédéric 03/06/2010 05:35



cage aux barreaux, l'image est certainement bien adaptée ;o)



Arthémisia 03/06/2010 06:06



Heureusement  l'élan de la diagonale nous porte vers le haut