Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1188 - Ma Prochaine vie

Publié le par Arthémisia

 

http://www.picasso.fr/blog/images/bebe.jpg

 

 

 

On devrait vivre à l’envers….

Tu commences par mourir, ça élimine ce traumatisme qui nous suit toute la vie.

Après, tu te réveilles dans une maison de retraite, en allant mieux de jour en jour.

Alors, on te met dehors sous prétexte de bonne santé et tu commences à toucher ta retraite.

Ensuite, pour ton premier jour de travail, on te fait cadeau d’une montre en or et tu as un beau salaire.

Tu travailles quarante ans jusqu’à ce que tu sois suffisamment jeune pour profiter de la fin de ta vie active.

Tu vas de fête en fête, tu bois, tu vis plein d’histoires d’amour ! Tu n’as pas de problèmes graves ;

Tu te prépares à faire des études universitaires.

Puis c’est le collège, tu t’éclates avec tes copains, sans aucune obligation, jusqu’à devenir bébé.

Les neufs derniers mois tu les passes en flottant tranquille, avec chauffage central, room service, etc…

Et au final, tu quittes ce monde dans un orgasme !

 

Woody ALLEN

 

Avec : Pablo PICASSO  - Bébés, 1947

(encre et collage sur papier) - Coll. privée

Commenter cet article

iskander 23/05/2010 18:16



J'aime beaucoup cette inversion de toutes les valeurs... et Woody Allen. L'involution, comme ai-je coutume de dire, on la retrouve aussi dans une BD assez spectaculaire qui met en scene des
chevaliers vampires. "Resurrection" est un monde où les Nosferatus (qui ont été ce qui se fait de pire sur Terre)  naissent adultes et finissent par mourir en nourrissons suceurs de sang...



Arthémisia 23/05/2010 18:56



Je ne pense pas que ce soit vraiment une inversion des valeurs mais simplement un retour vers l'innocence ...ce qui se passe aussi parfois quand on aborde la
vieillesse.


 


Quant aux Nosferatus, celui de MURNAU (mon chouchou! ) m'a laissé un joli goût de sang expressionniste et sombre dans la bouche. Delà vient peut-être mon
attirance pour les peintures de chair (!!!!)



O. 23/05/2010 17:32



Adorable,


Rire que c'est bon



Arthémisia 23/05/2010 18:15



Je sais....



the-jc 21/05/2010 17:32



je prend un option dessus


 


désolé de ne plus être la souvent ....mais fb m'a kinapper



Arthémisia 21/05/2010 21:39



Je te vois bien en Beau bébé joufflu...


Mes bises, tout plein mon frèrot!!!!!


Arthi



tilk 21/05/2010 00:50



picasso et woody allen décidément tu nous gâte !!!


besos


tilk



Arthémisia 21/05/2010 21:28



des valeurs sûres probablement!


Bises


Arthi



marlou 20/05/2010 17:53



Cet envers de la vie va loin, vers le néant total car il détruit les souvenirs.Je ne sais pas s'il me plairait de le vivre...


Bisous Arthi



Arthémisia 20/05/2010 18:36



En détruisant les souvenirs il détruit les mauvais, ceux qu'on a du mal à traîner toute notre vie...


Mais bien sûr il y a la dedans une forme de refus d'assumer, et une grande légèreté, un côté immature et sans grande profondeur.


Et pourtant comme cela doit être agréable parfois de pouvoir oublier....



joruri 20/05/2010 12:52



Original serait ce oui.


Hop, situation renversée...



Arthémisia 20/05/2010 15:17



Eh oui!



poete enrage 20/05/2010 10:23



Oui ce serait original.



Arthémisia 20/05/2010 12:57



C'est peu dire!



bleu virus 20/05/2010 09:50



Merci pour cet éclat de rire matinal !!! A l'nvers mes phrases je dis ...à l'envers ma vie je fais ... ce qui compte c'est de ne pas regresser, qu'en penses tu ???


Bises tendresses



Arthémisia 20/05/2010 12:56



Ne pas regresser?


Avancer, pour moi cela se situe dans le fait d'acquérir des connaissances, des savoirs et des savoir faire. Des savoir être aussi.


Cela parait évidence que l'enfance est au début de ce chemin mais pourtant j'ai la vague sensation que l'âge nous fait perdre aussi cette fraîcheur, ce
regard sans jugement, cette sponténéité qui nous élançait vers l'Autre plein de curiosité. L'âge crée souvent la méfiance, le retrait, voir le calcul.


Pas positif comme avancée tout cela.





Bises tendres


Arthi



la vieille dame 20/05/2010 08:41



Je vois que Bifane a les mêmes réfèrences que moi, tiens ça me donne envie de le revoir BB....



Arthémisia 20/05/2010 12:51



Pas vu malheureusement ; je vais très peu au cinéma, sauf dans le cinéclub dont je suis la secréatire et là je n'y vois pratiquement que des films de plus de
10 ans.


 



Bifane 20/05/2010 08:39



Il est pourtant pas de Woody, le Benjamin Button...



Arthémisia 20/05/2010 12:50



Curieux destin....



joruri 20/05/2010 08:08



Tu dis Arthy qu'on a toujours besoin d'amour. Soit. Mais il n'empêche que c'est en le donnant, en le partageant qu'il nous revient multiplié.



Arthémisia 20/05/2010 12:49



Normalement...Mais je connais de sacrées exceptions....


(Et tu me diras que tout le travail que fait une femme dans une maison pour son compagnon et ses enfants ce n'est peut-être pas de l'Amour mais simplement
une obligation...)



joruri 20/05/2010 08:05



Si tu es mort dans un incendie et que ta mère est tombée enceinte violée, ça se complique. Et même si orgasme il y a c'est celui des parents, pas le tien. Ça ne sert à rien à mes yeux d'essayer
de changer la réalité de cette manière. Ce qui est, est.
Mais ce qu'on fait de ce moment appelé vie, c'est ça qui compte.



Arthémisia 20/05/2010 12:46



Tu rejoins la pensée de Frédéric.


Ce qui compte c'est le présent mais reconnais que ce n'est pas tjs ce qu'il y a de plus agréable....


(Quant à l'orgasme de mes parents...il me réjouit !!!!)



frédéric 20/05/2010 07:18



Il faudrait qu'on soit capable de définir précisemment quel besoin nous avons derrière ce besoin d'amour : câlin, soutien, compagnie, sexualité, maternage, partage etc... ?


Voir ensuite comment on peut répondre à ce besoin précis (plutôt qu'un besoin d'amour qui me semble tellement vaste et large qu'on n'arrivera jamais à le satisfaire)


ensuite ton idée, toute enthousiasmante qu'elle puisse être ;o) , ne pourra jamais apporter une délivrance à la souffrance du manque
puisqu'elle est irréalisable :o(


bises


frédéric 



Arthémisia 20/05/2010 07:36



Bien sûr, Frédéric! Le mot "Amour" est un terme générique englobant tant et tant de formes...souvent très personnelles.


Et je suis très consciente, ne t'inquiète pas (!) de l'utopie que propose Woody Allen. Seule l'image me plaisait. La réalisation en reste impossible et c'est
peut-être heureux dans le sens où la vie telle qu'elle est reste malgré tout une expérience sinon plaisante, du moins enrichissante!


Allez on y va! ...Au taf, j'entends!


Que vais je découvrir encore aujourd'hui?....



frédéric 20/05/2010 06:36



Question : ne peut voir et vivre la comme cela ?


parait il que ce serait Confucius (mais c'est toujours lui qui dit qq chose qd on ne sait plus qui l'a dit !) qui aurait dit :


"A ta naissance tout le monde rit, et tu est le seul à pleurer. Conduit ta vie de façon à ce qu'à ta mort tout le monde pleure et que tu sois le seul à sourire."


et la petite enfance ? ne ressemble t elle pas à la vieillesse : peu d'autonomie, besoin des autres et d'amour, la vie réglée par les temps comme la nourriture ?


bises et belle journée à toi DANS CETTE VIE ;o)


frédéric



Arthémisia 20/05/2010 06:57



Il me semble que l'age n'apporte jamais la sagesse (?), le recul nécessaire à une totale autonomie devant l'Amour; ainsi toute notre vie, de la prime enfance
à l'ultime jour, nous sommes tous et toujours en quète de cet Amour.


Que nous vivions la vie dans le vrai sens ou à l'envers, nous avons à tout âge besoin d'attentions, de caresses et de regards désirants, d'affection et de
tendresse.


Et pourtant mes stats personnelles ont tendance à me prouver que bcp sont sous alimentés de ce côté là...C'est dans ce sens que je pense qu'un retour aux
sources, un retour au ventre et à l'orgasme premier cela reste malgré tout une assurance d'Amour (normalement) ce qui est loin d'être le cas tout au long de la vie.


Papa, Maman, vous vous êtes aimés...


Pourquoi donc cet idéal n'a-t-il pas continué?....


La question est bien dans le fait que la vie n'est pas un long fleuvre tranquille, un chemin sans embuche dans le pays des bisounours. Et que malgré tout le
retour à l'origine de notre création est à mon sens  le geste le plus chargé d'Amour de toute notre vie.


Mais je sais, ça sent surement un peu trop le vécu ce matin par ici...


 


Belle journée de vie à toi aussi Frédéric.



gentle13 20/05/2010 06:19



Bonjour Arthi, pourquoi après tout. Bises et une belle et bonne journée


Paul



Arthémisia 20/05/2010 06:35



On va quand même essayer d'avancer!


Bises et belle journée à toi aussi Paul.



helenablue 20/05/2010 06:19



Savoureux...



Arthémisia 20/05/2010 06:34



Eh oui! Certains retours en arrière ont une saveur perdue....



Nova 20/05/2010 02:52



Elle est énorme cette vision du cours de la vie. C'est tentant



Arthémisia 20/05/2010 06:05



Ce qui me plait le plus dans cette idée c'est le fait de retourner à ce que nous cherchons tous : l'Amour. Cela a quelque chose d'infiniment positif,
d'échanger Tanathos contre Eros!



laure K 20/05/2010 01:51



Rien que la lecture de cette proposition là me ravie pour la nuit entière! voire le elndemain matin et surlendemain ... belle nocturne à rebours ! bize Arthémisia



Arthémisia 20/05/2010 06:03



Et pourtant ce matin, encore un jour de plus!