Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1207 - Boogie woogie

Publié le par Arthémisia

 

http://sauer-thompson.com/conversations/archives/2009/01/31/MondrianVictoryboogie_woogie.jpg

 

 

 

Bien au-delà des écoeurantes apparences,

Aux confluences du repos et de la volonté,

Elle avait décidé de vivre les intuitions, les idées, les expériences.

 

En souvenir des boogie woogie qu’elle avait dansés avec lui.

 

 

Copyright © Arthémisia – juin 10

 

 

Avec : Piet MONDRIAN - Victory Boogie-Woogie

 

Commenter cet article

bleu virus 17/06/2010 01:05



j'ai adoré MALEVITCH !!! question ligne y'a pas à redire !!! sobre épuré ...


Kandiski m'effraie un peu, avec ses couleurs et ses motifs  je m'y perd !


Je vois quand même une sacré similitude entre boudhisme et cubisme: l'un comme l'autre disséque, détache, désarticule, transforme la vision , la perception. 


,



Arthémisia 17/06/2010 08:07



MALEVITCH ...il n'y a pas plus sobre ...KLEIN peut être et pour le lien spirituel c'est sur.


KANDINSKY est beaucoup plus musical, aérien, dansant, mais il a une énorme force d'intériorisation.


Mais j'ai un penchant marqué pour ROTHKO dont les oeuvres d'une étrange profondeur, d'une transparence suave dans lesquelles les limites dansent, et  la
couleur vibre intensément, m'ont bouleversée.


Attention aucun de ses peintres ne sont des cubistes. Ce sont des peintres abstraits.


Les cubistes font de la peinture figurative dans laquelle ils se plaisent à developper sur leur toile toutes les dimensions des objets (ou des personnes) ,
comme s'ils voulaient nous en montrer en même temps toutes les faces. Ils ont toujours une référence visuelle à une certaine réalité même
s'ils nous en proposent une vision déformée, démultipliée.



bleu virus 16/06/2010 23:43



Merci pour le lien vers Mondrian! il y a de toute évidence pour chaque artiste une histoire à proprement parler, mais c'est bien la première fois que je  retrouve  une démarche
artistique et une quête spirituelle; il dit lui même: "Je sentis que seuls les cubistes avaient découvert le bon chemin,
..."  le bon chemin ??? celui du détachement? celui d'un monde en pièces détaché ? en code binaire ...? en tout cas il cherchait !!! (tiens la fourmi du soir: j'ai des
fourmis dans la maison, des grosses qui ne mordent pas, tous les soirs devant l'ordi l'une d'elles vient me visiter toujours par le même chemin!!!). Biensure que chaque artiste traduit une idée
de son époque et sans doute à sa façon participe de l'évolution des mentalités et  de l'avenement de nouveaux courants d'idés mais cette idée de quête au dela de la "simple" traduction
d'idées m'était inconnue. Tu as d'autre référence que MONDRIAN ou il te semble qu'il est "décallé"?


Bises horizontales et verticales!



Arthémisia 16/06/2010 23:50



NON, il n'est pas décalé. Il est totalement dans son temps.Il est venu au moment où il le fallait.


Dans la même veine, tu as bcp d'artistes de l'abstration à commencer par MALEVITCH ou KANDINSKY.....Mais il m'est impossible de te les citer
tous.


 


Je pense aussi aux expressionnistes américains, surtout ROTHKO.





Et puis bcp d'artistes sont dans une quête qu'elle soit mystique, religieuse, spirituelle, intellectuelle, scientifique, sociologique,
philosophique....


Heureusement!





bises croisées!


 


 



Juliette 16/06/2010 17:52



Pour vraiment vivre, c'est ce qu'il faut faire.


"Foin" des tristesses et des plaintes


 


Bisdoux



Arthémisia 16/06/2010 21:15



Voir les trouées de lumière au milieu des repères qui balisent les routes...


Bises



bleu virus 16/06/2010 00:29



...à cet instant j'y vois les ciels bleus, des morceaux de soleil, et l'ocre de la terre; les trouées blanche sont comme les pages à compléter des pages de vie ! mais je remarque que
ton "analyse" fonctionne bien, et comme je ne connais pas le travail de l'auteur je m'absteindrais de tout autre commentaire !!!   peut être ausi que le rendu à travers un écran
fausse  l'oeuvre!


... les lignes reviennent souvent chez mondriani on dirait, j'aime bien son travail sur la couleur. j'y retourne !!!



Arthémisia 16/06/2010 06:37



Ton ressenti devant l'oeuvre de MONDRIAN m'intéresse d'autant que comme moi tu vois des perspectives, des "au-delà" dans ces fameux blancs; C'est là que
siège une grande partie de la réflexion du peintre l'autre étant dans rythmes instaurés par les croisements de couleurs, et la géométrisation de l'espace.


C'est uen peinture très intellectuelle, très réfléchie, très spirituelle.


Le petit résumé de sa démarche que tu pourras lire là n'est
pas mal fait.


 



bleu virus 15/06/2010 23:56



"au confluence du repos et de la volonté" belle expression! emprunte d'un équilibre subtil,: avancer sans forcer ! (je ne danse pas le boogie wookie,c'est rapide
ce truc là !)



Arthémisia 16/06/2010 00:05



Il me semble que cette confluence se trouve dans les repères orthonormés des oeuvres de Mondrian, dans la rencontre des horizontales reposantes et des
verticales énergiques. C'est là que germent les idées, que naissent les expériences; par exemple celles des trouées blanches qui s'ouvrent vers des ailleurs au milieu du tableau. Celle vers
lesquelles nous poussent l'élan de la danse et le danseur lui-même.


Celui qui par son geste nous incite, nous pousse, nous porte vers plus loin, vers plus haut. Comme peut le faire un père par exemple....


Sourires.





 



frédéric 15/06/2010 06:34



être fidèle aux boogie-woogie






Arthémisia 15/06/2010 06:37



Où ai-je mis ma jupette en Vichy rose?....!