Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1242 - शिव *

Publié le par Arthémisia

 

Main de Çiva - 2ème quart du Xème siècle - Grès- Art K

 

 

J’ai soif.

J’ai faim.

Cela fait trop longtemps que rôde dans ma bouche ma pensée de toi, cette douceur bleue, crue, au goût de nuages et de sel.

J’ai laissé les cris des yeux pointus, les mots de bambou acérés, les coups de massue dans l’Etre. Ils ne peuvent plus atteindre mon phare, ma nuée de fruits blancs.

Les oiseaux ont construits leurs nids dans mon ventre.

Les insectes grouillent, battent de leurs élytres, là.

Je sais quelques petits serpents d’argent, quelques fleurs, une.

Je la possède en bouton. Elle attend ta main.

 

Copyright © Arthémisia – juillet 10

 

 

Avec : Main de  शिव  – Art Khmer - 2ème quart du Xème siècle – grès

 

Merci UT

 

 

Commenter cet article

bleu virus 09/08/2010 23:54



TERRIBLE !!!



Arthémisia 10/08/2010 00:00



Rrrrr!



bleu virus 09/08/2010 23:40



Il est clair que plus je creuse le mystere féminin plus il apparait comme une terre fertile qui n'attend que graine, eau, et soleil pour fructifier! et si désir il y a autant  aller
par là (je veux dire dans cette direction)



Arthémisia 09/08/2010 23:42



Tu l'as dit dans ton comm.précédent : la seule réponse c'est l'Amour!


Quelle chouette direction, n'est-ce-pas?



bleu virus 07/08/2010 23:55



Ce ventre du désir je l'espère vide et que cette "statue" sonne creux, alors on commence vraiment à sortir de l'illusion.



Arthémisia 08/08/2010 10:49



Aucun ventre de femme n'est jamais creux, Bleu, tu le sais très bien. A moins d'avoir  été écoeuré par les hommes.



tilk 02/08/2010 23:43



un style magnifique...je suis fan...


les sentiments et les sensations se bousculent


besos


tilk



Arthémisia 02/08/2010 23:46



Merci pour le "magnifique".


 


Sensations et sentiments ne méritent qu'une union. Sinon ils ne survivent pas, ne crois tu pas?


Bises


Arthi



joruri 02/08/2010 21:40



1) Il kl'a toujours été.


2) Je pensais à Sark et à son gang. Bouffer du Sark,(la star cosy)  c'est être un sarkophage...Miam, je m'en pourlèche les badigoinces..



Arthémisia 02/08/2010 21:43



1) Je ne crois pas ....


2) J'avais très bien compris ta colère!



Joruri 02/08/2010 21:27



L'artiss Joruri souhaitant ne point trop relou être, il dissimula sa pensée dérrière le voile de sous-entendus qui n'attendaient que d'être mis au jour...Çi fait. L'indication impériale montre
une humilité que nombre de nos actuels roquets malfaisants devraient méditer. Cependant, ne pas trop en demander à ces pauvres bêtes: ils en pondraient une loi pour couper tout doigt qui dépasse.
Ce qui vu la hauteur du chef promet des dégitalisations innombrables. Le con est roi par les temps que courent...à leur perte.



Arthémisia 02/08/2010 21:30



Je ne crois qu'à l'autorité de l'Amour Joruri.


Et si le con doit être le roi, autant que ce soit celui des femmes....:0002:



joruri 02/08/2010 21:02



L'index pointé vers l'apex. L'autorité vient d'au delà du trône.



Arthémisia 02/08/2010 21:07



L'autorité est celle du duo, je crois.


ps :je ne sais pas si c'est l'index, je pense à l'annulaire.



vdi 02/08/2010 19:42



C'est beau Arthi . je réfléchis à cette faim là aussi et à toutes les autres, les mêmes en fait, les mêmes je crois.



Arthémisia 02/08/2010 20:22



Je ne sais pas si cela est beau mais je sais l'Amour beau, enfin parfois, si rarement.


Toutes les formes d'Amour, je crois.



Cyrod 02/08/2010 14:25



Peut-être que l'attente est ce qui donne au temps
Sa substance ?


Comme toujours, net et tellement bien senti, comme palpé à mains nues sur les racines de l'être, humé dans les branches, taillé dans le tronc.
Reçu en plein corps. 



Arthémisia 02/08/2010 14:31



Sûr que l'attente est ce qui donne au temps sa substance...sa substantifique moelle, son substantifique moi.


 


Heureuse de n'être pas la seule incarnée!



Sophie 02/08/2010 13:42



Ceci est fort grâcieux, mais j'en retiens surtout - probablement un tropisme personnel, "les cris des yeux pointus" : simple, fort, pertinent et frappé bien droit comme un coup d'épingle...


Bien cordialement.



Arthémisia 02/08/2010 13:49



Tropisme totalement partagé!


Au fétide des yeux, la peau rentre en résistance.


Merci de votre visite Sophie. La bien nommée? Je file chez vous!



Stellamaris 02/08/2010 10:30



Dès images très fortes, pour dire la véhémence du désir de l'autre ... Bises !



Arthémisia 02/08/2010 10:57



Il m'est impossible de dire (le désir) mièvrement! Question de tempérament.


Bises


Arthi



juliette b. 02/08/2010 10:18



la main suggère le désir, et tu le demandes à plein ventre,


pauvre petite rose blottie en toi



Arthémisia 02/08/2010 10:56



Elle serait pauvre si elle était fanée!


 



Ut 02/08/2010 08:42



Ou... quand l'art est servi par l'intelligence de l'âme.


Merci à toi, Belle!



Arthémisia 02/08/2010 10:55



et réciproquement surtout! Bises


Arthi



Frédéric 02/08/2010 08:18



pas besoin de souhaiter "bon apétit" 


merci pour ce beau partage


chaleureusement


frédéric



Arthémisia 02/08/2010 10:54



hihi!...
Le buffet me semble appétissant, effectivement. Mais je suis de parti-pris !