Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1248 - Violences involontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner

Publié le par Arthémisia

 

http://www.moma.org/collection_images/resized/570/w500h420/CRI_163570.jpg

 

 

Une feuille sèche poussée par le mistral.

Elle rentre dans la chambre, se pose sur le lit.

Sous la lumière rouge elle arrondit son dos de petit crapaud.

Au matin elle était en miettes.

 

Cette nuit j’ai tué le prince charmant.

 

 

Copyright © Arthémisia- août 10


 

Avec : Le Crapaud – Pablo PICASSO 

Eau forte originale pour un livre du comte de BUFFON

 

 

Commenter cet article

Solveig 10/08/2010 14:12



Peut-être était-il dur de la feuille ? ....


 pas de regrets !



Arthémisia 10/08/2010 15:12



Sans eau tout s'étiole, les crapauds,  les princes....



francis 10/08/2010 13:57




«  Charmant prince tué cette nuit.
En miettes au matin, son dos de petit crapaud,
Posé sur le lit dans la chambre.
Poussé par le mistral… »


 








Arthémisia 10/08/2010 15:10



Merci pour ces quelques vers....


 


 


Il ressemblait au tien


De platane je crois


C’est qu’on est peu de choses


Dans le vent d’un été....











catherine 10/08/2010 07:42



T'inquiète..y en a des tas des princes charmants.


Bisous



i 10/08/2010 10:50



De toute façon celui là était tout sec : il n'aurait pas tenu longtemps avec moi!


Bisous


Arthi



Frédéric 10/08/2010 03:14



ben c'est foutu ! 



Arthémisia 10/08/2010 10:49



Pour celui là, oui!