Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1250 - Le Mensonge

Publié le par Arthémisia

 

ERNST-Composition--lithograph--1958.jpg

 

 

 

 

J’ai besoin d’un désert. Un désert et un grand vent qui emporte tout. Ce qu’il y a là-dedans surtout.


Je ne sors pas de mon lit. Je coince ma tête entre quatre coussins. Surtout ne rien entendre.


J’essaie de ne pas penser.

Il n’y a rien. Je le sais maintenant.


Je ne pleure pas. Je ne sais plus. Celui qui ne veut plus pleurer ne pleure plus.


Je m’écoute respirer. J’écoute mon ventre en son retrait du monde.

Il n’y a vraiment plus rien que ça. De la chair sans cœur, sans âme.


Je m’endors.

Je dors bien.

Je me fous de demain.

 

J’aimerai seulement que ça soit vrai.

 

Copyright © Arthémisia – août 10

 

 

Avec : Composition, Max ERNST, lithographie, 1958

 

Commenter cet article

vdi 13/08/2010 04:27



Je ne sais pas s'il faut souhaiter cette retraite dans le désert. En tous cas, moi, je ne pourrais pas, sinon pour y mourir.


Pour parler de choses plus gaies...je t'envie d'avoir bouclé ton programme...moi je n'ai pas commencé...intellectuellement, si bien sûr, mais concrétement non. Le recul est long à venir cette
année...je vais reculer encore un peu... pour voir si je vois mieux !!...et puis, ces nuits à ne pas dormir dans l'attente d'autre chose.


Bizzzzzz Arthi



Arthémisia 13/08/2010 14:39



Je connais des déserts urbains plein de monde....


Tu enseignes aussi dans l'E.N.? Les A.P.?


Bon courage pour les prépas alors!


Bises


Arthi



lutin 12/08/2010 20:57



Alors il faut apprendre à marcher sur l'eau



Arthémisia 12/08/2010 21:01



Marcher sur l'eau. Mon Dieu, si tu savais...


N'aurais tu pas des pouvoirs divinatoires?



bleu virus 12/08/2010 20:57



Tu crois pas quand même que c'est un comportement de désabusédemain le soleil brillera... peut être, demain les
humains un peu plus humains...et je m'inquiète dune espèce en voie de disparition: les sentiments ! Faut dire que ça fragilise cette bête là, ne dit t-on pas moitié riant ah mais c'est un
 sentimental !!! pas bon d'aimer on ne sait jamais ça peut déstabiliser! 



Arthémisia 12/08/2010 21:00



désabusée....


Je ne le nie pas.


 



lutin 12/08/2010 20:47



C'est dans le désert que l'on ne peut plus pleurer, son eau il faut la garder pour soi, à quoi bon mouiller le désert, le sable absorbe tout jusqu'au silence et il y a pire que le silence c'est
quand on s'entend respirer le matin enlisé dans un matelas que l'on ne veut pas quitter, c'est le bout du bout, la fin du monde.



Arthémisia 12/08/2010 20:50



Tes paroles sont lourdes de sens pour moi.Moi qui veut essayer que la fin de ce monde soit le début d'un autre.


Mais il me faut de l'élan, de l'énergie. Pas facile.



bleu virus 12/08/2010 20:40



SQze pour la couleur, pas pensé !



Arthémisia 12/08/2010 20:42



Il n'y a pas de problème : je n'ai pas l'exclusivité du rose d'autant que les paroles que tu reprends sont les miennes.



bleu virus 12/08/2010 20:39



JE RETIENS CECI:


Je m’endors. Je dors bien. Je me fous de demain.


et j'adhere !!!



Arthémisia 12/08/2010 20:41



On va faire les autruches ensemble si tu es d'accord,Virus!



Bifane 12/08/2010 14:36



On devrait pouvoir s'offrir de façon régulière un séjour dans le désert. Je suis sûr qu'il y a des tas de choses à apprendre sur soi, sur l'état humain, dans cette solitude délibérée. Peut-être
qu'on pourrait aller jusqu'à une forme de renaissance ? Sortir de la cage en tout cas, ce qui serait déjà beaucoup...



Arthémisia 12/08/2010 14:52



Le séjour au désert a bien sûr tout d'une initiation. Au delà de la fuite, du replis sur soi-même, c'est surtout la confrontation avec soi-même, et la
question du vrai et du faux en est l'axe porteur : quelle est MA vérité, celle qui me fera naître, renaître?


 


Mais faut-il attendre pour cela que les barreaux soient franchis,  le filet craqué...Certaines  réflexions, certaines  vérités, ne
peuvent  attendre me semble-t-il.Il y a des urgences...


 


Et parce que cette chanson m'émeut toujours :


http://www.youtube.com/watch?v=J3l8fJdnyGs&feature=related



joruri 12/08/2010 14:08



Quel métier... faut avoir la foi. Surtout dans le contexte à visière qui empuante tout en ce moment.



Arthémisia 12/08/2010 14:19



Deux choses essentielles pour enseigner : aimer les enfants (donc les gens) et avoir la passion de la matière qu'on enseigne.


Le reste n'est qu'une question d'adaptation. Nous sommes encore libres de la rédaction de nos séquences dans le cadre d'un programme qui malgré toutes les
réformes traite tjs des mêmes notions.


 


Ce qui ne va pas en s'améliorant c'est le budjet! Mais les profs d'A.P savent faire les poubelles. J'en  connais même bcp qui adorent
ça!





Mais on ne trouve pas encore de rétroprojecteur, de vidéoprojecteur, d'ordinateur, d'imprimante couleur, d'APN, de caméra vidéo, dans les poubelles. Mes
classes s'en passeront encore cette année....(alors que le programme de 4ème porte essentiellement sur l'image numérique !)



joruri 12/08/2010 12:26



Et ben moi je viens de me lever ! Et j'em...Sarkosy et ces "qui se lèvent tôt !"


Il y a dans la peinture-dessin un rien de Michaux. Sauf que lui n'aurait pas fait la grille.



Arthémisia 12/08/2010 13:36



Mon premier lever a eu lieu vers 6h : un café.... Puis retour au lit pour lire, écouter de la musique et redormir.


Second lever vers 11h.


 


On est en vacances, quoi?


 





Bon cet après midi j'attaque les dernières séquences de cours de mes 4èmes. Encore 5 ou 6 à finaliser et une petite mise au point pour ce qui est de
l'Histoire des Arts (au Brevet des collège en juin 2011) et le programme sera bouclé pour l'année 2010/2011.


 


Ah oui MICHAUX...Bcp plus griffé, graphique, écrit, gestuel. ERNST est  plus dessinant


 



joruri 12/08/2010 12:03



Purée j'ai honte...Je dois être l'un des hommes les plus heureux sur terre ( Livre de Démos Shakarian, pentecotiste Arménien émigré aux USA qui fonda la merveuilleuse FGBMFI- Full gospel business
men fellowship international, dont j'ai eu le bonheur, l'honneur et la joie de faire partie.) En moi vit une oasis. Indéracinable...


C'est un pingoin dans la cage bleue à coté du type ?



Arthémisia 12/08/2010 12:20



Probablement as tu raison quand tu analyses ton état.


Mais ne t'inquiète pas : je suis sortie de dessous les coussins.





A côté du type (est-ce un type?), qui a -t-il ?Peut être la communauté d'un animal,un poisson...tous les 2 dans un filet?


Passons, STP.