Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1284 - De l'inutile

Publié le par Arthémisia

 

http://www.installationart.net/Images/IntroDuchampFountainCOL.jpg



 

Y a-t-il quelque chose d’absolument utile sur cette terre et dans cette vie où nous sommes ? D’abord, il est très peu utile que nous soyons sur terre et que nous vivions. Je défie le plus savant de la bande de dire à quoi nous servons […]
Ensuite, l’utilité de notre existence admise à priori, quelles sont les choses réellement utiles pour la soutenir ? De la soupe et un morceau de viande deux fois par jour, c’est tout ce qu’il faut pour se remplir le ventre, dans la stricte acception du mot. L’homme, à qui un cercueil de deux pieds de large sur six de long suffit et au-delà après sa mort, n’a pas besoin dans sa vie de beaucoup plus de place. Un cube creux de sept à huit pieds dans tous les sens, avec un trou pour respirer, une seule alvéole de la ruche, il n’en faut pas plus pour le loger et empêcher qu’il ne lui pleuve sur le dos. Une couverture roulée convenablement autour du corps, le défendra aussi bien et mieux contre le froid que le frac de Staub (tailleur à la mode à l’époque) le plus élégant et le mieux coupé.
Avec cela, il pourra subsister à la lettre. On dit bien qu’on peut vivre avec 25 sous par jour ; mais s’empêcher de mourir, ce n’est pas vivre ; et je ne vois pas en quoi une ville organisée utilitairement serait plus agréable à habiter que le Père-la-Chaise.
Rien de ce qui est beau n’est indispensable à la vie. On supprimerait les fleurs, le monde n’en souffrirait pas matériellement ; qui voudrait cependant qu’il n’y eût plus de fleurs ? Je renoncerai plutôt aux pommes de terre qu’aux roses, et je crois qu’il n’y qu’un utilitaire au monde capable d’arracher une plate-bande de tulipes pour y planter des choux.
A quoi sert la beauté des femmes ? Pourvu qu’une femme soit médicalement bien conformée, en état de faire des enfants, elle sera toujours assez bonne pour les économistes.
A quoi bon la musique ? A quoi bon la peinture ? Qui aurait la folie de préférer Mozart à M. Carrel et Michel-Ange à l’inventeur de la moutarde blanche ?
Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c’est l’expression de quelque besoin, et ceux de l’homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme nature.
– L’endroit le plus utile d’une maison, ce sont les latrines. Moi, n’en déplaise à ces messieurs, je suis de ceux pour qui le superflu est le nécessaire, – et j’aime mieux les choses et les gens en raison inverse des services qu’ils me rendent. Je préfère à certain vase qui me sert un vase chinois, semé de dragons et de mandarins, qui ne me sert pas du tout, et celui de mes talents que j’estime le plus est de ne pas deviner les logogriphes et les charades

 

 

Théophile Gautier, Préface de mademoiselle de Maupin, 1835

Avec : Fountain - Marcel DUCHAMP - Ready made - 1917


Commenter cet article

thom 17/10/2010 22:21



Arthi,


joyeuse anniversaire pour toi.  Je ne suis vraiment pas un éléphant, Arthi.


Pardon ! Et je ne suis pas intelligent comme Nelly la éléphant...


j´ai pensais que j´ai une semaine encore...excuse moi..je te souhaite encore une bonne soirèe anniversiare . Bisous de moi et une belle annè prochaine..


Zum Geburtstag viel Glück, Arthi !


Thomas avec bisous péteuses car je suis tôt


 


thom



Arthémisia 17/10/2010 22:29



Thomas, je suis justement en train de travailler mes Wörter und Austrücke pour mon cours de demain et essaie de mich vorstellen en allemand.


Evidemment je pense à toi!


Je t'enverrai ma copie qui va te faire mourir de rire tant mon allemand est balbutiant.


J'ai appris à dire "Mein Geburtstag ist des  siebzehnte Zehnte " . Ist das gut? (j'ai du mal avec les chiffres!)


 


Et toi que veux tu me dire quand tu me fais des bisous "péteuses" ?!!!!!


Je suppose que c'est la traduction que ton dictionnaire t'a donné pour "honteux". C'est un peu ambigu.... car cela a un tout autre sens en français ...disons
quelque chose comme "furzte"...enfin le participe présent de furzen! !


Ah, ah, ah!!! Correspondre avec des étrangers est toujours très très drôle!!!!


Merci de tes souhaits mon ami.


Küsse!


Arthi



Petra 11/10/2010 15:37



La notion de l'utilité est profondément inutile...

Beezoo



Arthémisia 11/10/2010 21:01



ET pourtant beaucoup d'objets autour de nous ne sont que ça.


 


Bises


Arthi (tu vas comment?)



immobile 07/10/2010 17:11



ah ! ben, ça, ça m'intéresse !


tu as peut être déjà publié dans ton blog un article sur "le grand verre " ...? dans ce cas, à moi de mieux chercher ...


je n'ai pas vraiment "compris" cette oeuvre, j'ai lu des trucs dessus mais ...


j'aime bien les" broyeuses de chocolat " qui reviennent dans "le grand verre" je crois ...


du coup j'ose plus rien dire ... ! c'est mon coté autodidacte avec toutes ses lacunes !


si un jour tu peux éclairer ma lanterne ce serait bien ....


bon week end ...je vais voir "le printemps de septembre" à Toulouse !



Arthémisia 07/10/2010 18:39



C'est une oeuvre bien trop complexe pour être résumée en 3 lignes. Tu dois pouvoir trouver des tas d'infos sur le net.


Moi j'ai du bosser un trimestre dessus quand j'ai fait mes études c'est te dire!


Pense que c'est une machine, une sorte de réseau de circulation de fluides (sperme) et d'intellect, et essaie de trouver des liens entre les différentes
parties.


Bonne lecture!



immobile 05/10/2010 17:50



et en plus le Marcel il jouait aux échecs ...ce qui pour moi est une qualité ...


le grand verre  : " la mariée mise à nue par ses célibataires mêmes " si ma mémoire est bonne ...il faudra que je le "regarde" une nouvelle fois pour apercevoir le coté érotique !


 


 



Arthémisia 05/10/2010 18:04



Il était même un maître aux échecs et à laissé tomber ses travaux plastiques pour se consacréer uniquement aux échecs;


La Mariée...ce n'est qu'érotique! Que ça! Mon programme d'Histoire de l'Art de 3ème année de Licence ne portait que sur MD et j'ai creusé ce
Grand verre dans tous les sens.


MD y a une esthétique torride!



la vielle dame 05/10/2010 07:20



C'est drôle nous aussi ici, on l'avait ... en tête.



Arthémisia 05/10/2010 17:05



De quoi parles tu?



immobile 04/10/2010 16:39



pour rire j'ai failli te dire : "et julien Clerc tu crois vraiment qu'il est "utiiile "! ? "


nan! sérieusement, je suis content de revoir ce sacré urinoir ...!


et ce que j'aime surtout c'est sa dernière oeuvre :"étant donné la chute d'eau " ...je ne me souviens pas du titre en entier !


j'aime surtout cette façon très élégante de poser des questionnements essentiels sans être une seule seconde ennuyeux !


d'ailleurs Beuys avait dit, je crois, dans une installation : "le silence de Marcel Duchamp est surestimé"  il se taisait certes mais il créait toujours !



Arthémisia 04/10/2010 21:39



Etant donnés : 1°) la chute d'eau, 2°) le gaz d'éclairage 


...je préfère le Grand Verre tellement plus...érotique!


 


Marcel est pour moi un maître. Pour ne pas dire LE maître ...J'aime ses clins d'oeil, la liberté avec laquelle il crée, sa dérision, son intelligence,
surtout. C'est l'élégance de la création, le raffinement, le fin du fin de la présence intellectuelle, un être très drôle, distancié avec ce qu'il a créé, et qui n'a pas pris  la grosse
tête.


Ni une ride.


 


 



tilk 03/10/2010 14:44



éternel débat ..avant j'étais très anti parnasse ...j'ai bien changé depuis...j'ai de plus en plus de mal à savoir ce qui est important


besos


tilk



Arthémisia 03/10/2010 16:38



Chacun a ses importances.


La nécessité du Beau n'est pas universelle.


Bises


Arthi



Bernard Moutin 01/10/2010 23:39



Pourquoi choisir ?


Moi j'aime bien admirer un paysage en savourant un bon vin,


en écoutant de la musique et en mangeant un plateau de fruits de mer,


et ....



Arthémisia 02/10/2010 21:31



C'est quand il ne reste plus grand chose pour se raccrocher qu'on trouve ses essentiels....


 



Ut 01/10/2010 20:09



Oui Arthi.... je savais que tu y tiens et que tu allais me reprendre ; mais c'est quand même toi qui l'as posé ici, sur ce billet :)



Arthémisia 01/10/2010 20:43



A chacun son oeuvre!!!



Ut 01/10/2010 19:50



Oui, ton Avec en montre plus long que bien des discours!............



Arthémisia 01/10/2010 20:01



Son "Avec"...



Ut 01/10/2010 19:34



Du théophile Gauthier :)


C'est une écriture damée comme une autoroute de neige... mais c'est clair, et les pas de lecture ne s'enfoncent pas.


Oui, je sais, tu parles du vide..  Superbe illustration!


Bisous Arthi.



Arthémisia 01/10/2010 19:43



Cette préface est un morceau d'anthologie du Parnasse et de la théorie de l'Art pour l'Art.


Tous les profs d'A.P. s'en réjouissent!





L'Avec me fera toujours sourire tant je le trouve provocateur et si avant gardiste : imagine ...1917! Ce Marcel en avait entre les 2 oreilles...et
pour être plus triviale...ailleurs aussi!



joruri 01/10/2010 16:29



Ma pensée était moins noble. Les hommes adorent faire pipi contre les arbres...



Arthémisia 01/10/2010 18:25



Je t'ai rajouté la suite du texte de GAUTIER, devenue absolument inévitable après lecture de ton comm.!



joruri 01/10/2010 15:14



J'aime mieux les arbres.



Arthémisia 01/10/2010 15:47



La beauté de la Nature est divine.


Tu penses bien que l'Urinoir de Marcel là aujourd'hui que par simple provovation.