Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1307 - Parfums de mort

Publié le par Arthémisia

 

http://www.roumazeilles.net/news/fr/wordpress/wp-content/uploads/nosferatu0004.jpg

 

 

 

Sur la terrasse nue trois palmes en folie grattent frénétiquement le mur rouge de leurs mains de Nosferatu.


Le ciel écrase de grosses gouttes grasses sur les feuilles du figuier.


Nichée dans les fruits pourrissants, une armée de drosophiles tente d’échapper au mistral.


Le monde en grossièreté prend des parfums de mort.


 

Copyright © Arthémisia – oct 10

 

Avec : Max SCHRECK dans le rôle de NOSFERATU

Photo extraite du film éponyme de Friedrich Wilhelm MURNAU - 1922

(Cliquer sur le nom du vampire pour voir le film qui est désormais dans le domaine public)

Commenter cet article

tilk 07/11/2010 14:46



tu sais certaines personnes vivent des choses très fortes mais n'arrivent pas a l'exprimer. toi tu as du talent


besos


tilk



Arthémisia 07/11/2010 15:14



Merci Tilk.


Ici mon auditoire est attentif. Dans ma vie "réelle" (je n'aime l'appeler comme ça car pour moi ce qui se passe sur le net est aussi du réel et peut être
plus authentique que dans ma vie loin de l'écran...) c'est loin d'être le cas.


Bises


Arthi



monik 06/11/2010 14:03




 



Fatiguée..je sais. Aussi , je laisse aller vers toi une vague étale de pensées très douces.



Pour moi, ce matin , clin d'oeil irrésistible du soleil. Et une nouvelle fois je n'ai pas voulu le laisser seul. Je suis partie dans la montage ( comme la Petite Chèvre et pour les mêmes
raisons;)
J'ai senti des milliers de légères feuilles de couleur se poser délicatement sur moi.
Pas de loup mais un pote bohémien qui m'a sussuré" Je ne parlerai pas...mais l'Amour infini me montera dans l'Ame"



Arthémisia 06/11/2010 15:14



J'aimerai retrouver les sensations rimbaldiennes en corrigeant les travaux de mes élèves de
3èmes sur le thème de la Forêt-La Nuit .


Un 7.5 de moyenne de classe, te laisse supposer que je me crois complétement en décalage par rapport à ces jeunes qui  semblent ne jamais avoir vu un
arbre et pour lesquels la nuit ce n'est que sunligth de dance floor. Et pourtant, combien il leur serait profitable d'aller ouvrir leur âme déjà quasi détruite, au chant des Beautés de la Nature
et de trouver partage de regards et de mots avec tout ce par quoi les sensibles sont encore touchés.


 


Merci Monik, pour la promenade dans le rêve infini dont  RIMBAUD  reste le merveilleux chantre.


 



tilk 06/11/2010 00:18



si si regarde ta première phrase ...elle est superbe....


besos


tilk



Arthémisia 06/11/2010 10:58



C'est peut être parce que c'est du vécu


Bises


Arthi



monik 06/11/2010 00:00



Mais la chance se présente toujours.....regarde , regarde encore au coin de la rue...sent ..  il ne faut pas qu'il y ait le parfum du désespoir ,de la mort ou de la tragédie.Tu
sais bien Charlot et les sourires inespérés que lui offre la vie.



Arthémisia 06/11/2010 00:03



Je suis fatiguée, Monik. Désolée.


Ca va passer.



joruri 05/11/2010 21:25



Ou un peu de grâce...?



Arthémisia 05/11/2010 21:29



...divine...probablement.



monik 05/11/2010 17:44



Il y a trop de souffrances... il faut tourner  le dos à ce qui te nuit...mettre un élan avide à retrouver  les forces positives..en toi  et autour de toi.



Arthémisia 05/11/2010 21:09



Je sais cela. Cela dépend malheureusement d'éléments indépendants de ma volonté. Il me faudrait un peu de chance...



joruri 05/11/2010 17:35



Oui. J'ose espérer qu'il n'y a pas que des goujats !



Arthémisia 05/11/2010 21:07



Il y en a beaucoup plus que tu peux l'imaginer. Mais aujourd'hui alors que je bloquais ma rue à sens unique pour décharger mes courses de ma voiture dans mon
jardin, le monsieur qui attendait derrière moi est descendu très très courtoisement pour m'aider.


C'est la première fois que ça m'arrive. J'ai pris l'habitude des insultes et autres énervements au langage fleuri. J'en suis restée baba et lui ai dit qu'il
a été le soleil de ma journée et qu'il m'avait  réconciliée avec l'espère humaine.


 


 



joruri 05/11/2010 11:34



Ah, les phases tymiques...Parfois, tout est aurore, parfois, tout est cimetière. Le vent tombe, un oiseau chante et soudain l'esprit désire chantonner...


 



Arthémisia 05/11/2010 15:33



15h 20...Un oiseau est passé ensoleillant mon jour!  C'est toujours agréable un homme galant!



tilk 05/11/2010 00:36



j'aime tes mots


besos


tilk



Arthémisia 05/11/2010 06:21



humh...hum....