Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1318 - La Tortue rose

Publié le par Arthémisia

 

mes-photos-0815.JPG

 

 

Sur la nuit

La tortue rose se pâme

Au son des gouttes

Diaphanes

Du ciel

De lourdeur

Convaincu.

 

On lira, Monsieur,

On lira,

Et on dira

Que ça va mieux

Qu’il ne pleut plus

Et que la tortue rose

Est folle

A moins qu’elle n’en puisse plus.

 

Et de la serrer fort,

Encore.

Tant pis.

 

Copyright © Arthémisia – nov 10

 

 

Avec : La Tortue rose © Arthémisia

Commenter cet article

D'Hi 23/11/2010 12:14



OUI


Bien sûr vous pouvez vous approprier mes mots autant qu'il vous plaira, je vous ai répondu sur le billet.


Pour l'amour des mots courts et des poémes, je suis aussi sur ellatrop.blogspot


 


Merci à vous.



Arthémisia 23/11/2010 21:43



Merci beaucoup d'Hi.


J'irai me balader sur votre (ton) autre blog quand je serai moins fatiguée....demain, promis !


Amicalement


Arthémisia



Naturaimer 23/11/2010 10:43



Bonjour.


C'est étrange les coïcidences d'écriture.


Lisant ce que monik écrit hier.


Cette femme cite René Char


 car avant hier dans mon blog j'ai écrit ce poème sur une femme vers rêve de liberté.


Elle est dans ses pensées perdue absente.

L'été sous le soleil et dans le froid l'hiver

Dans cette longue file d'êtres tous divers

Elle a son regard bleu perlé dans l'attente

Cheveux au vent frôlant son visage émacié

Ses pas la guident dans la rue indifférente

Elle vit dans un rêve en évasion de liberté.

Bonne journée Arthi amicalement







 



Arthémisia 23/11/2010 11:02



Char est un incontournable pour moi surtout depuis que j'ai suivi sa trace dans le Lubéron où il passa plusieurs mois en résistance.


Son texte, la mémoire de cet amour, me parle très fort. Et me console d'un moment merveilleux qui s'est échappé.





Merci de tes mots, Naturaimer.


Bonne journée.


Arthi


 



tilk 23/11/2010 00:57



une fois encore tu me surprends...j'aime bcp le fin..


j'aime bcp la fin


besos


tilk



Arthémisia 23/11/2010 07:32



Moi aussi. Elle et moi, ça gaze.


Bises


Arthi



monik 22/11/2010 17:00



Et la tortue rose qui savait tout, à l'entrée du lit à la nuit tombée ,se mit à réciter/ chantonner  un poème parmi
tant d'autres :


"Dans les rues de la ville il y a mon amour. peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui
parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima ?


Il cherche son pareil dans le vœu des regards. l'espace qu'il parcourt est ma fidélité. Il dessine l'espoir et léger l'éconduit.
Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.


Je vis au fond de lui comme une épave heureuse. A son insu, ma solitude est son trésor. Dans le grand méridien où s'inscrit son
essor, ma liberté le creuse.


Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est
plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas ?


 


René Char. Allégeance.



Arthémisia 22/11/2010 21:40



Il se souvient.


Et moi je ne peux pas lire ça sans en être bouleversée.


Merci Monik. Infiniment.



UtL 22/11/2010 12:55







Arthémisia 22/11/2010 13:00







UtL 22/11/2010 12:36



C'est surtout un doigt qui a glissé du T au L :).... mais... qui sait?



Arthémisia 22/11/2010 12:39



J'en connais qui te psychanalyseraient tout cela vite fait!



UtL 22/11/2010 12:29



Rire! c'est une erreur que j'ai dû faire sur le Blackberry en me connectant la première fois :)



Arthémisia 22/11/2010 12:33



Je l'ai remarqué depuis qq. temps.


L, c'est une affirmation?



UtL 22/11/2010 12:21



J'adore cet écrit... il est aussi frais qu'une glace à la framboise ; même avec le "tant pis" :)


Bisous.



Arthémisia 22/11/2010 12:28



A la framboise, oh oui!


Bisous


ps : pourquoi signes-tu UtL maintenant?



Alexandre 22/11/2010 10:19



Et la tortue erre...erre...à la recherche de quelque chose qu'elle ne sait pas.



Arthémisia 22/11/2010 11:11



Je crois qu'au contraire, elle seule sait.



Russalka 22/11/2010 09:45



Tout mignon tout doux
et le poème plein de malice enfantine...



Arthémisia 22/11/2010 11:12



enfantine?...hum...hum...



La vieille dame indigne 22/11/2010 04:02



Belle oeuvre, beau matériau, qui donne envie de toucher, de tordre, de dormir dessus, dessous.





De se peindre en rose.



Arthémisia 22/11/2010 07:15



Objet de substitution.