Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1325 - L’éclat perdu

Publié le par Arthémisia

 

http://images.doctissimo.fr/arts-creations/photo/8844794884/belles-rousses-arts/lautrec1897-devant-miroir-6418932868.jpg

 

 

A qui écrivent les miroirs

Aux yeux bleuis par les veilles sans teint

Qui étonnent jusqu’au silence

Les artistes

Perdus ?

 

Toi, que j’ai si longtemps imaginé

En discours avec Dieu

Pourquoi pries-tu désormais en messe basse

Derrière ton rideau éteint ?

 

Et toi, petite paupière salie

Que me dis-tu encore

Du printemps ?

 

Copyright © Arthémisia – nov. 10

 

 

Avec : Nu devant un miroir - Henri de TOULOUSE LAUTREC 

Commenter cet article

UtL 04/12/2010 11:43



Dans le fuseau glacé de l'haleine du train à 6 heures.... j'avais adoré tes mots... et même que j'avais souri et oublié que je grelottais.


Merci Belle.



Arthémisia 04/12/2010 17:27



Le froid conserve parait-il? !!!!


C'est bien pour affronter les miroirs.



Bifane 03/12/2010 12:41



Ce que nous disent les miroirs, de vérité indéniable. Surtout, ce petit air qu'on a, la moue, le regard, le pli des lèvres, ce petit air-là, dont nul autre que nous ne sait mieux ce qu'il
signifie...



Arthémisia 03/12/2010 22:41



Il est vrai que les miroirs entretiennent avec nous des relations que nous ne pouvons avoir avec personne d'autres. Reste à savoir s'ils disent la vérité? Et
si nos yeux savent les écouter.


Et pourtant ils sont aussi nous mêmes. Se regarder dans un miroir (verbe transitif!) c'est très souvent  se juger


Et c'est profondément ..terrifiant.



La vieille dame 03/12/2010 11:53



Ce n'est peut-être pas dans ce sens là qu'il faut regarder...


Bises à toi belle Arthi, car ainsi je t'imagine, quoiqu'il arrive.



Arthémisia 03/12/2010 22:34



Je vais rire,là.


Mourir de rire....



joruri 02/12/2010 22:32



Tout dépend qui le nourrit.



Arthémisia 02/12/2010 22:34



J'en connais un qui fonctionne en auto- (in)suffisance.



monik 02/12/2010 19:14



Les seuls miroirs qui vaillent , ce sont les yeux aimants  de l'Autre.



Arthémisia 02/12/2010 19:45



 Où est l'Autre?



tilk 02/12/2010 18:04



il y a des éclats ailleurs et qui parfois brillrnt bien plus


que le corps...


besos


tilk



Arthémisia 02/12/2010 18:34



il y a des éclats ailleurs qui tranchent les rêves comme des miroirs brisés.


 


Bises


Arthi



joruri 02/12/2010 16:36



Il n'y a pas d'âge. Si un cœur, le printemps est éternel.



Arthémisia 02/12/2010 19:09



Le coeur s'épuise.



lutin 02/12/2010 13:17



J'aime énormément ce peintre. Quant au miroir c'est un couteau à double tranchant, ami et ennemi, sans hypocrisie il nous dit que les printemps passent.



Arthémisia 02/12/2010 19:08



L'ami qui est là tous les jours....