Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1338 - Cello fan

Publié le par Arthémisia

Autant dire papier cadeau...

 

 

 

Commenter cet article

Alice 28/12/2010 16:55



Merci de nous faire écouter ce trio empreint de gravité. Magie du compositeur et des interprêtes, Renaud Capuçon emmène la mélodie avec coeur. Amicalement



Arthémisia 28/12/2010 17:06



Les frères Capuçon sont extrèmement expressifs. Leur interprétation va bien au-delà du génie!



la vieille dame 28/12/2010 10:16



J'aime la chemise du pianiste ;)...


Musique incontournable, elle nous rentre dedans et on ne peut plus en sortir.



Arthémisia 28/12/2010 10:50



Soie changeante...


Cette musique est du ventre.



Servanne 27/12/2010 05:47



Merci pour ce très beau moment musical ...


J'espère que tu vas bien Arthi ...


Je t'envoie mes pensées douces en ce temps de Noël ...



Arthémisia 27/12/2010 10:43



Noël fut un moment de paix. Celui que je n'avais pas vécu depuis longtemps.


Merci pour tes pensées, Servanne.



tilk 26/12/2010 00:03



oh oui je te crois car Arno et Waits j'adore..surtout leur voix... tu sais j'ai eu une culture de la rue...les graphs les concerts les caves la radio etc....j'ai toujours été très metal puis j'ai
découvert le ska la salsa les sevillanes la musique industrielle puis dead can dance et la musique ethno (indiens inuites afriques aborigens le chant ds baleines etc .... ma phrase préférée
c'était : la musique c'est la bande son de la vie...


dans toutes musique il y a de la beautée et de l'émotion....


besos


tilk



Arthémisia 26/12/2010 00:09



Tu as ton héritage, ton chemin, ta Beauté et ton émotion.


Cela se voit aussi drôlement dans ta peinture, Tilk.


Bises


A;



tilk 25/12/2010 23:33



je vais finir , moi le vieux punk, par avoir une culture classique...


en tous cas c'est beau


besos


tilk



Arthémisia 25/12/2010 23:44



Rien ne nait de rien. La profondeur de cette oeuvre de SCHUBERT  a des liens avec des centaines d'oeuvres plus récentes. Des liens purement esthétiques,
des liens intellectuels et des liens du coeur.


Cela s'appelle un héritage.





Me crois tu si je te dis que je suis aussi fan d'ARNO, de Tom WAITS, de COLTRANE, de DEEP PURPLE?


 


Je pense que personne, sauf les cons, ne peuvent se revendiquer d'un seul genre, d'une seule époque, d'un seul auteur, d'un seul artiste : nous
sommes tous pluriels et c'est cela qui fait notre richesse personnelle.


Tiens ce midi, avec mon fils nous avons déjeuné en écoutant Thomas OTTEN ...puis Carlos SANTANA ; et pourtant il joue de la base dans un groupe de Hard Rock qu'il a fondé !


Bises.


A.



joruri 25/12/2010 19:54



Sombreté...


J'ai toujours un peu peur de la musique en bois.


( Même si Ravel /Debussy me permettent de dépasser ces craintes)


J'éprouve une sensation d'oppression, surtout avec les pianos. A cause de la couleur. Horrible souvenirs dans des décors qui avaient cette couleur mortelle
pour moi.



Arthémisia 25/12/2010 20:26



La musique en bois est ma préférée...pas celle au piano ( trop frappée)... mais vraiment le violoncelle . Ecoute et vois Janos STARKER jouer la
Sonate pour violoncelle seul de Zoltan KODÁLY par exemple :


http://www.youtube.com/watch?v=4MEUIGjfHNw


Je suis d'accord: c'est sombre.


Cette musique ne me fait pas peur du tout. Elle rentre en moi et je rentre en elle. Nous sommes bien ensemble. Comme un tableau de GOYA, de BACON ou de
SCHIELE. Comme la chaleur d'un lit. Comme une paix grave et enfin posée après une grande bataille.


 


Comme un acquis. In fine.


J'écris cela est je pense à la paix qu'apporte la mort. Aussi.


Quand mon père est décédé, j'ai écouté KODÁLY pendant des semaines. Une catharsis probablement!


 


Comme quoi la musique accompagne souvent et de façon importante les grands moments de la vie...



Pascal Quignard 25/12/2010 16:38



« pour penser de fond en comble cet état d'abandon, de solitude, de carence, de faim, de vide, de froid, d'absence de tout secours, de nostalgie radicale,
éprouvé par chacun lors de sa naissance. »(...)  « Sans Schubert  nous ne comprendrions pas bien ce qu'est l'état originaire "inapte à la vie" »



Arthémisia 25/12/2010 16:45



Pour moi, il est un bluesman avant la lettre, tellement intérieur, tellement profond, tellement dans l'authentique, dans l'intime, oui tu le dis
très bien, dans la naissance, dans ce qui sera toujours une histoire entre nous et nous.


 


Quant à cette interprétation, elle est la meilleure que je connaisse ; même le CD que je me suis offert pour mon petit Noël et pourtant avec les mêmes
interprètes  n'en a pas la lenteur, l'épaisseur, l'abandon.


 


De belles Fêtes Pascal.



Alexandre 25/12/2010 15:35



Balade hivernale sous un soleil de fin d'année.



Arthémisia 25/12/2010 16:41



Il est parti chez moi aujourd'hui mais Schubert est tellement grand!


Le CD passe en boucle!