Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1349 - Jusqu'à preuve du contraire

Publié le par Arthémisia

 

http://3.bp.blogspot.com/_h_5gN4TY-EQ/TAe5Q83i3II/AAAAAAAAF_0/lbBA5THl57w/s1600/pino+pascali-3_grande_bacino_di_donna.jpg

 

Les belles images sont mortes, enfoncées sous les peaux, dans les chairs, dans les ventricules qui ne s’affolent plus, dans les sexes où elles pourrissent en minables détails mnésiques.

Sur la vie, elles mentaient, nous trompaient, nous trempaient à plein corps, à plein cœur, dans leurs impostures, tant maquillées au sucre, aux parfums de Judas, aux simagrées infectes de leur jeu.

 

La mort est une amie. Celle des cuirasses, des carapaces, des boucliers, des armures.

Des retraits.

La mort est devenue une vérité. Peut-être la seule ?

 

Jusqu’à preuve du contraire.

 

Copyright © Arthémisia – janv. 10

 

Avec : Grande bacino di donna (Grande piscine de femmes ?)

Pino PASCALI - 1964

Commenter cet article

bleuvirus 10/01/2011 22:52



 Sphere O R L en état d'urgence! laryngite accompagné de fatigue, j'espère aller mieux demain sinon je chôme la
journée !


Virus contagieux !!!



Arthémisia 10/01/2011 22:53



Ma grippe a commencé comme ça! Je me sauve!!!!



bleuvirus 10/01/2011 20:53



Vu Pino Pascali !   un peu angoissant (mais ce soir je suis malade alors ...). Malheureusement il n'est plus là ! (j'ai cru qu'il avait exposé sur le sujet de la mort en fait je
découvre que c'est sa mort accidentelle qui parle du sujet que nos évoquions dans le commentaire !) c'est  sans doute tu voulais dire ! 



Arthémisia 10/01/2011 21:16



Oui, il est mort jeune. Accident de voiture je crois.


ET toi tu nous fais quoi? La grippe? J'ai donné pendant les vacances de Noël...raplapla....


Bises...si tu n'es pas contagieux!



laure nytorinc 10/01/2011 12:27



ainsi finis-je par avoir des doutes :


me parlerais-tu de l'amour gay ?



Arthémisia 10/01/2011 12:29



Non, gai.



laure nytorinc 10/01/2011 11:57



donc t'as vu un sexe souriant chez l'homme !? svp envoyez photos !


nous ne devons pas naviguer sur les mêmes eaux :


 moi c'est mer de banda - mer  des moluques, à l'infini


- quand les moluques prennent le dessus sur les banda, tu comprend qu'il faut lever l'ancre : j'ai connu un argentin qui fonctionnait en binaire :


bando - neant - bando - néant.... etc Nous n'avons pu échanger aucune philosophie...ça ne riait pas


mais comme Gyges il a disparu



Arthémisia 10/01/2011 12:11



Désolée, je n'ai pas pu prendre de photos. La pellicule photographique n'est pas sensible à ce genre de sourire là. Cela imprime seulement le
coeur.


 



bleuvirus 09/01/2011 23:22



Pascali ??? pas trouvé avec google.


Aurais tu un lien ?



Arthémisia 09/01/2011 23:34



http://fr.wikipedia.org/wiki/Pino_Pascali


 





http://www.google.fr/images?q=pino+pascali&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&um=1&ie=UTF-8&source=univ&ei=TzcqTd-vFsOx8gPekpGWAw&sa=X&oi=image_result_group&ct=title&resnum=1&ved=0CCgQsAQwAA


 



Well 09/01/2011 18:31



A la question "Y a-t-il une vie après l'Amor ?"


La moitié des sondés aurait répondu : "Oh queue oui !"


alors qu'un peu plus de 50 % se sont exclamés  " Y'a intérêt, j'ai réservé !"


La verité est tellement songe...


 


 



Arthémisia 09/01/2011 20:34



Ce jeudi dans la Grande Librairie (la 5) :


"Quand l'Amour dure est-ce encore de l'Amour?"


Mathieu LINDON


Tu réponds quoi, Well?


La vie est tellement songe...



bleuvirus 09/01/2011 11:47



Oui la mort est en train de s'eriger en seule vérité, offrant dans son parcours les possibles réminiscences d'un nouvel âge !


http://www.youtube.com/watch?v=Pwz8o89GZCA&feature=fvst


Quel beau texte (je parle du tien) dans son réalisme et son incarnation charnel;


 



Arthémisia 09/01/2011 20:32



Puisque tu nous proposes l'opéra Mozart...je m'en tiendrai au Requiem. Même si Mozart n'est pas mon musicien classique préféré (trop frivole, trop léger à
mon goût)


Il me plait que tu parles d'incarnation quand je parle de mort. Tout cela est tellement proche (voir l'oeuvre de Pascali qui dit bien plus que mes
mots)



joruri 09/01/2011 10:34



Les capacités d'expression d'un sexe masculin, quoiqu'explicites, sont assez limitées. Les émotions qui peuvent accompagner cette expression somme toute assez binaire, quant à elles, sont d'une
variété incomparables avec la pauvreté de style de l'organe susdit. En bon Français. Même en érection, un homme peut aimer et porter en lui un sourire sincère adressé à l'aimée. d'où j'infère que
les lèvres sont plus expressives que le pénis, aussi flatteur soit-il...



Arthémisia 09/01/2011 20:27



Tout à fait de ton avis!


Tout le corps peut sourire. Toute l'âme aussi. Enfin je crois. Pourquoi faudrait il éliminer la sincérité?Post coïtum animal... joyeux (pour
parodier le titre d'un film)! Ca arrive.


 



Aléna 09/01/2011 10:25



vous changez de ton, ces denriers temps, et ça vous va plutôt bien :)



Arthémisia 09/01/2011 20:23



Tu trouves?


Explique....



joruri 08/01/2011 19:13



Au repos, si...



Arthémisia 09/01/2011 20:23



Possible?



laure nytorinc 08/01/2011 11:26



je n'ai jamais vu se sexe souriant, surtout chez les hommes :


le problème, quand un a mordu, c'est de le ferrer....comme nino disait "maman ne m'a pas appris"...et me voilà :


j'suis restée demoiselle


mais j'ai eu des amants"



Arthémisia 09/01/2011 20:22



je n'ai jamais vu de sexe souriant, surtout chez les hommes.


Moi si.


Mais c'est peut être aussi une question de regard?



Servanne 07/01/2011 22:21



La toile que tu as choisie me fait penser à un sourire de femme, sourire plein de sarcasme ou d'ire honnie ?


La Mort, l'ordure sacrée qui nourrit les fleurs pures a écrit Marie Noël ...


 


Tel est vivant qu'on croyait mort, longtemps ...


 


Amour, amour, je te mors tant, je t'aimais tant ...



Arthémisia 07/01/2011 22:30



Il s'agit du "minable détail" d'un sexe


...souriant?



the-jc 07/01/2011 19:17



j'adore  2011 nous donnera encore des mots ç aimer  ?



Arthémisia 07/01/2011 21:52



C'est tout ce que je te souhaite, mon JC!


 



monik 07/01/2011 18:07



Vite que les détails et les belles images soient recouverts par une cendre fertilisante!



Arthémisia 07/01/2011 21:51



...et puis il fait froid ce soir.



ines de la fressure 07/01/2011 16:21



rectif :  tachonS



Arthémisia 07/01/2011 21:50



Ah! Seigneur!


Andromaque - Acte V- scène 5


RACINE



ines de la fressure 07/01/2011 16:19



j'avais senti que tu tombais dans la métaphysique à travers la mélancolie


pour l'arte povera, je m'étais arrêtée à piero manzoni : c'est pourquoi je te dis  : merde à la mort ! je ne veux pas crâner - ça ne sert à rien...elle viendra à sa guise..et tu lui diras
qualis artifex pereo...mais quelle trouille clovis !


"tant qu'elle sera là elle cherchera sa route, avec ou sans le consentement de cette force qui est en moi et qui dit   je " :


on se paye de paroles, madame de maumort ! mais puisque c'est un voyage tachon de le faire en 1ére classe !



Arthémisia 07/01/2011 21:46



Oh, non! JE ne lui dirai rien. Et surtout pas cela!


Devant SA mort, JE est devant JE et n'a rien à SE dire : IL la sait.


PS : Manzoni, Trouille, ...tu as fait une fac d'Histoire des Arts?



joruri 07/01/2011 13:35



Il y a quelque chose plutôt que rien. Preuve ou indice d'un contraire à la mort ?



Arthémisia 07/01/2011 21:39



Un contraire. Je ne crois pas. Quelque chose d'autre...peut-être?



lutin 07/01/2011 12:46



Analyse intéressante, la mort est une amie mais aussi une ennemie, la mort est un couteau à double tranchant



Arthémisia 07/01/2011 21:38



Elle est la soeur de la lucidité.



Alexandre 07/01/2011 11:45



La mort est quelque chose qu'on ne peut refuser.



Arthémisia 07/01/2011 21:37



Comme je suis de ton avis...sauf quand c'est celle de ceux qu'on aime.



tilk 07/01/2011 00:27



je crois que je hais la mort et je crois même que c'est pour cela que j'écris et je peins.... et comme toujours ton écriture me transporte...ton style tes tournures tes associations tes
trouvailles la pronfondeur...etc.


besos


tilk



Arthémisia 07/01/2011 06:23



Quand la vie ne sourit plus, et que peut être elle ne l'a jamais fait,  quand tu la vois se jouer de toi à longueur de temps, quand tu as la sensation
que plus rien n'est possible, que reste -t-il à part le replis et l'attente de la fin?


Et ne ce n'est pas une trouvaille mais une clairvoyance, la conscience protectrice de la cruauté des espoirs, le refus expérimenté des
aveuglements.


bises


Arthi