Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1360 - Le Comblement

Publié le par Arthémisia

1360 - Le Comblement

Je le sens, je le crois : je ne suis pas une certitude.

Je vis d’incomplétudes, de creux, et de manques, de tous ces vides innés ou bien encore acquis dans les tours et détours des dons et des rétractations. Des vols et des blessures, aussi.

Pourtant je sens, je crois, c’est presque une certitude, qu’insultes et vexations ne trouveront pas nid dans ces creux, dans ses manques, dans ces vides tôt nés ou trop vite acquis.

Ils ne recevront désormais que la caresse confiturée de l’ivresse des ami(e)s et le lait de l’amant.

Et me combler…

Copyright ©  Arthémisia – janv 11

 

Avec : Cloud – Ronan et Erwan BOUROULLEC

Commenter cet article

maria aulit 30/01/2011 18:51



moi non plus



Arthémisia 30/01/2011 18:53



C'est je crois plus près de chez toi. Mais je connais mal le haut Var.



maria aulit 30/01/2011 18:23



mi carino lo pagaste con traiciones



Arthémisia 30/01/2011 18:41



Ne généralisons pas.


En commençant par ne pas nous trahir nous-mêmes.


(merci d'éviter l'espagnol que je ne parle pas)



maria aulit 30/01/2011 17:58



les filles de joie font payer avant - les dames patronnesses après



Arthémisia 30/01/2011 18:01



Et celles qui ne font pas de commerce, comment les appelles-tu?



yano many 30/01/2011 13:51



les anarchos n'ont pas de conseils à donner :


 et tous ceux que je me suis donnés  furent un désastre


"et la vie a passé comme ont fait les açores"



Arthémisia 30/01/2011 13:55



 ça bas de soie : les conseilleurs ne sont pas les payeurs...



laure durin 30/01/2011 11:00



tu devrais être un peu moins oedipienne et un peu plus nietzschéenne


ne fus-tu pas trop fière qu'un homme t'aime ?



Arthémisia 30/01/2011 11:10



MDR!!!!


 


...encore eut-il fallu que cela soit...fut !!!


 


Mais merci de ton conseil qui part -je l'espère- d'un bon sentiment.



Ederza-Naturaimer. 30/01/2011 08:56



Désolée de revenir, car tout en étant lilloise de naissance et de coeur, celui-ci aime Dunkerque et surtout Malo, amitiés.


http://naturaimer.over-blog.net/article-un-bol-d-air-44356422.html



ut 30/01/2011 10:17



La seule raison qui me donne envie de remonter là-haut, c'est d'aller fleurir la tombe de mon père.


Je n'ai plus d'autres attaches avec personne dans ma région de naissance.



Ederza-Naturaimer. 30/01/2011 08:50



Bonjour que lis-je ? Malo-les-Bains serait une ville perdue dans des méandres, est-ce que certains " es " savent que c'est Dunkerque à qui on pourrait mettre comme à Armentières le logo " Pauvre
mais fière !


"http://naturaimer.over-blog.net/article-beau-mais-froid-64638163.html


 


Bon dimanche et cordialement Arthi



Arthémisia 30/01/2011 10:11



Tout cela est très très loin pour moi. Dans l'espace et dans le temps. Je n'ai plus là-bas que ma mère qui...enfin passons.
Ne parlons pas des choses qui fachent!


Bon dimanche à toi aussi, Ederza



laure dali 29/01/2011 12:01



tu tapes


"malo les bains"


wikipedia : histoire


ps ça signifie peut-être  que tu ne roules pas sur l'or : comme moi, t'as pas su te monnayer :


pour une fille : "le cul c'est la petite mine d'or du pauvre"



Arthémisia 29/01/2011 14:23



Me monnayer?  Pas vraiment mon truc...d'autant que l'argent est vraiment quelque chose qui m'écoeure au plus haut point. Le pseudo pouvoir qu'ont les
personnes qui en ont et qui le montrent ostensiblement, me fait fuir à toutes jambes.


 


ps: aucun prof ne roule sur l'or.


 



laure dali 29/01/2011 10:57



malo connais pas


une rapide incursion sur wiki m'a appris la loterie  des lingots d'or : j'espère que t'as touché le gros lot !:



Arthémisia 29/01/2011 11:31



Je ne vois pas bien le rapport entre cette loterie et mon lieu de naissance?



laure du riez 28/01/2011 20:12



pichot trésor :


chichourlo v ginjourlo


traduction : jujube !


j'en déduis que tu n'es toulonnaise que de hasard : d'où viens-tu johnny ?



Arthémisia 28/01/2011 20:33



De hasard!!! MDR!!!!





Je suis née à Malo-les-bains, côte d'Opale.


A Toulon il n'y a pas bcp de "purs" toulonnais.



ann esthezy 28/01/2011 16:51



à toulon me dit un ami


on est surtout fan de chichourle 


(je n'ai pas la traduction )


 



Arthémisia 28/01/2011 18:22



Etre fan de chichourle ça veut dire être radin.


Mais je n'emploie pas cette expression.


Et personnellement je ne trouve pas le toulonnais plus près de ses sous que d'autres français.



ovair ze renn bo 27/01/2011 12:52



au passage j'avoue que j'ignorais l'existence des sieurs ronan et erwan...et plus que jamais je pense que l'arte povera ou simili-duchamp était une imposture :


j'ai squatté autrefois avec des soi-disant potes un terrain vague prè de mante :


les tcharafis qui jonchaient le sol auraient pu remplir le centre pompidou tout entier :  l'astuce est de nommer l'objet "ronflamment"



Arthémisia 27/01/2011 17:26



On est très loin ici de l'Arte povera où de la sublime  intelligence duchampienne (Dslée, je suis fan!)


Il ne s'agit "que" d'Arts Appliqués...et je mets des guillements



Q ri Q lom 27/01/2011 10:21



disgrassare fa cadere in disgrazia evviva l'opulenza !



Arthémisia 27/01/2011 17:21



Moi y'a na pas comprendre cette langue



Aléna 26/01/2011 17:13



émouvant celui-ci... très.



Arthémisia 26/01/2011 19:48



Je suis très souvent très surprise de la diversité des réactions de chacun à la lecture de mes billets et des "avec" qui les
accompagnent.





Cela me rassure sur les possibles, sur la richesse du monde intérieur de mes lecteurs, sur les non-conformismes, sur toutes les variétés d'approche
potentielle du sens d'un texte et d'une image.


 


Et ce qui est le plus étrange c'est que cela se passe de façon encore plus prégnante quand je publie quelque chose de très profond, d'émouvant et/ou d'intime
; je me questionne sur les causes possibles à cette étrange mouvance des interprétations : bien sûr il y a le sensible de chacun, mais je crois surtout que les personnes qui usent dans leur comm.
d'un style drôle, de jeux de mots, et  d'humour un tantinet gaulois voire de salacité, ou se réfugient dans la perception unique de l'image,  sont souvent  les plus pudiques et que
mon approche "impudique" et "nue" du sujet les force à se retrancher derrière une liberté de ton ou ce que je pourrais appeler une disgression.


 


Merci à toi, ici, être émue,



Q ri Q lom 26/01/2011 16:16



L wal Q par too


ou alors un calibreur de "glory holes" pour new yorkais dépravés



Arthémisia 26/01/2011 19:34



Quelle horreur!


 


ps: les frères BOUROULLEC sont tout ce qu'il y a de bretons



Joruri 26/01/2011 12:40



Un poing américain pour martien !!!



Arthémisia 26/01/2011 13:45



MDR!



fbd 26/01/2011 12:07



ready made auquel ils ajoutent un jeu poétique et humoristique



Arthémisia 26/01/2011 13:45



Ok, je te comprends mieux ainsi. Mais personellement, je trouverai bien quelques livres à y déposer!



SPE Q LOM 26/01/2011 11:27



2orbites2oreilles2narines1bouche1anus1vagin9trous


le compte n'est pas bon : ce mec-là est castrateur  - ou alors c'est le symbole de la virginité



Arthémisia 26/01/2011 13:44



C'est une étagère!!!!!


Tu nous refais le Génie des Orifices?!!!



Alexandre 26/01/2011 11:09



Combler quelques vides ? Il faudrait que nous arrivions à nous combler nous mêmes avant. Ce qui n'est pas toujours le cas.



Arthémisia 26/01/2011 13:43



Moi je n'ai pas de problème pour ça !


Mais je ne rejette pas les apports ...amicaux tant ils constuisent aussi.



juliette b 26/01/2011 09:14



Les vexations seront entraînée par le courant d'air créé par c es multiples trous.


Laisse les aller, et ne retient que les deoceurs


 


Bises tendres



Arthémisia 26/01/2011 13:41



C'est tout à fait ma philosophie, celle du bonheur.


Bisous à toi aussi.


A.



tilk 26/01/2011 00:07



c'est un super texte une vraie philosophie personnelle que je fais mienne


je me la copie dans mon carnet intime merci


besos


tilk



Arthémisia 26/01/2011 00:10



C'est simplement le résultat ...non.... pas simplement du tout en fait...d'un ras le bol de très longue date!!!


Et une envie , un besoin de me préserver.


Un jour, on dit Basta.... et l'autre ne comprend même pas pourquoi!


bises


Arthi



monik 25/01/2011 22:30



De la confiture et du lait  comme baume sur les blessures et le souffle du rire pour faire vibrer et chanter les espaces vides!



Arthémisia 25/01/2011 22:42



Orgie de douceurs!!!!


 



bleu virus 25/01/2011 22:24



C'est peu être dans le comblement de ces creux comme tu les appelles que se cache un des ressorts de la vie. Biensure tout pourrait nous être donné et certains reçoivent apparement plus que
d'autre La connaissance à un prix, il n'y a pa d'autre issu. Mieux vaut suivre les chemins balisés et le les conseils éclairés, mais pour se dire cela il faut déjà le savoir! 



Arthémisia 25/01/2011 22:32



La quantité des biens  reçus n'a pas d'importance : mais les coups, personne ne doit les tolérer! ( je parle au sens figuré
heureusement mais cela est bien sûr doublement valable au sens direct.)



fbd 25/01/2011 14:44



à propos de manque, j'ai du mal à saisir l'avant-dernière phrase, même dans sa dimension poétique; mais le reste me plait bien et l'œuvre me fait penser à Duchamp, bien sûr…



Arthémisia 25/01/2011 17:48



Que les vestiges laissés par le cruel ne reçoivent désormais que le meilleur, l'amitié et l'Amour....


 


Pourquoi DUCHAMP? Cloud est un élément de design de deux très grands créateurs contemporains que j'adore pour leur utilisation du vide dans le
volume.



eve angélique 25/01/2011 11:40



même avec un carquois vidé, un mec qui posseède un barillet à 8 coups est à considérer



Arthémisia 25/01/2011 16:49



C'est une étagère!



volti 25/01/2011 10:36



Non le fiel ne doit plus prendre la moindre place dans cette beauté en bosses en creux, les mots difficiles et les flèches de souffrance de l'autre ne blessent que lorsqu'on garde de la place
pour les accueillir...Remplir son espace de miel, d'amour, de liberté, de légereté...exit la puanteur...


Bien à toi


Volti



Arthémisia 25/01/2011 16:41



Ca s'appelle faire de la place pour le meilleur.


A toi aussi du bien, Volti, et très beaucoup.


A.