Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1366 - Jusqu’à perte de vue

Publié le par Arthémisia

 

http://images.artnet.com/WebServices/picture.aspx?date=20050210&catalog=71597&gallery=110884&lot=00593&filetype=2

 

 

Pour connaître l’histoire secrète de l’au-delà, tout face à l’horizon, nous ouvrons bras et jambes, élargissant le champ, couvrant les amplitudes des montagnes à la mer, traversant même l’écran du gros plan de la fenêtre ; nous courons au devant des profondeurs du cadre, nous nous encanaillons au monde des vivants, nous buvons les lumières jusqu’aux éteignements de la nuit clignotante.

Nous allons même parfois jusqu’au mot ou même à la pensée.

Mais rien ne remplacera l’expérience vécue.

Jusqu’à perte de vue.

 

 

Copyright © Arthémisia – fév.11

 

 

Avec : Jeune femme de dos assise sur un tabouret – Léon SPILLIAERT

gouache, aquarelle, crayons gras, pastel, encre

70.3 x 59.9 cm

1909

 

Commenter cet article

bleu virus 05/02/2011 19:53



Nous avons une date en commun ! je fini mon contrat le 20 et reprends ailleurs le 01/03. Tu dois te sentir libre à présent ..........



Arthémisia 05/02/2011 20:32



pas encore libre mais je me sens dans  une projective pleine d'énergie, ce dont j'ai toujours eu besoin.


La routine c'est ma mort.



bleu virus 04/02/2011 21:35



 Tu as donc trouver ton nouveau chez toi!Je suis hyper content pour toi, surtout que
les vues que tu décris à l'air sensas . Quand est ce que tu pends la crémaillère ???



Arthémisia 04/02/2011 21:38



J'ai signé le bail samedi. J'ai les clefs le 12. Et emménage le 20.


Laisse moi un peu de temps et j'envoie les invitations pour l'inauguration!



gladys et naguère 04/02/2011 19:28



la jeune fille et la mort"



Arthémisia 04/02/2011 19:30



Pour ça c'est SCHUBERT, POLANSKI, BALDUNG GRIEN (j'ai failli l'oubler) et SCHIELE; pas DUCHAMP!



bleu virus 04/02/2011 10:00



ET que l'expèrience du vécu peut parfois être douloureuse !!! Tu veux savoir un secret:"... nous créons les situations que nous vivons afin de nous éveiller...", et cela
rejoint ce que tu dis de "l'intérieur et de l'extérieur". Tout est lié mais pour progresser il faut qu'il y ai mouvement. A l'infini tu ne verras que ton propre infini..., la montagne
l'obctacle à franchir..., et la mer à traverser !



Arthémisia 04/02/2011 14:43



L'idée du mouvement, de l'acte me paraît, oui, essentielle. Etre passif c'est tjs + ou - cautionner (par fainéantise, peur, nonchalence, ...) des situations
qui peuvent être très désagréables.


Et puis d'un côté la montagne est majestueuse et de l'autre la mer, palpite de son immense coeur (vue nord et vue sud de mon nouveau chez
moi!!!)



monique 03/02/2011 18:22



Pourquoi reste-t-elle entre les deux fenêtres? et si sagement ? et en bleu?


Mais je crois que  beaucoup de choses sont " agir" donc vêcu.



Arthémisia 03/02/2011 21:44



L'entre-deux n'est, ne fut, peut-être qu'un temps... nécessaire.


Les murailles tombent un jour et l'amplitude se fait alors multicolore.



tilk 03/02/2011 11:18



et que l'au-dedans rejoigne l'au-delà jusqu'à la confusion....


c'st un peu le thème de mon prochain recueil que je veux faire autour de mon carnet de voyages intérieur


beau texte belle illustration


besos


tilk



Arthémisia 03/02/2011 21:43



Tu as bien compris ma pensée, celle qui réunit le moi et tout ce qui n'est pas moi, peut être pas dans une confusion mais dans le bonheur de la
préhension.Devant la vue, que tout soit à moi, par tous mes sens, par toute ma pensée, par tout ce qui est libre enfin d'accueillir, d'aimer , de recevoir pour grandir en voyages multiples et
partagés. Car l'intérieur et l'extérieur  ne peuvent fonctionner seuls...Ils sont nourriture commune.


Bises


A.