Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1368 - Pour Άλβερτος

Publié le par Arthémisia

 

Commenter cet article

juliette b 09/02/2011 11:24



MERCI,



Arthémisia 09/02/2011 18:41



Pas de quoi. J'ai adoré ce film plein d'humanité et de joie.



Alexandre 07/02/2011 17:40



Voila un bon petit classique.



Arthémisia 07/02/2011 21:07



Grand classique, veux tu dire!



apica lops 07/02/2011 09:39



"vitam impendere amori"



Arthémisia 07/02/2011 12:00



Peut être? Je ne saurais être affirmative.



apica lops 06/02/2011 19:58



l'espoir du fracas importun


qui t'emportera, toi l'amère



Arthémisia 06/02/2011 20:00



Je ne construis plus d'espoir. Et surtout pas en rapport avec qui que ce soit !!! J'essaie simplement de vivre.


Discussion close sur la question si tu veux bien.



ann esthesy 06/02/2011 19:24



 l'apocope sexuelle ne met en aucun cas à l'abri d'un retour de la fringale



i 06/02/2011 19:39



Je n'ai pas dit le contraire! mais encore faudrait il un stimulant....






ann esthesy 06/02/2011 18:25



"ça débande pas mal à toulon"



Arthémisia 06/02/2011 18:26



Ca je ne sais pas! Et je m'en fiche complétement!



ann esthesy 06/02/2011 18:16



le mal est fait


tu ne penses pas que tu vas détourner l'attention de la cia le kgb ou le lahooq



Arthémisia 06/02/2011 18:18



Le mâle est défait....



ann esthesy 06/02/2011 18:01



rectif


ça me plairaiT j'ai allumé mine de rien que tu as rajouté un R à ton torride :


ça pourrait faire un beau duchamp :


arthémise, "la seule femme au monde qui rajoute un R à son toride"



Arthémisia 06/02/2011 18:10



 Quand je vois une faute de frappe et que je  peux la corriger, je le fais.  Rien d'extraordinaire là-dedans.



ann esthesy 06/02/2011 17:57



ps : tu dois être sur écoutes...c'est pas normal... ça s'arrête souvent :


"windows a rencontré un problème et doit interrompre la communication"..


.et si je ne me décourage pas je dois reprendre mes salades, car tout est effacé


ou alors je fais des erreurs de manipulation...comme dans la vie:


mais ça me plairais que tu sois dans les mailles de la cia  car nous nageons dans l'absolu et l'inconcret



Arthémisia 06/02/2011 18:00



J'ai eu pendant longtemps un erzast du KGB sur le dos!



ann esthesy 06/02/2011 17:43



et voilà que tu reparles argent


money is the root of all evil


l'acte gatuit serait  de miser ta fortune sur un cheval :


je choisis toujours celui qui porte un nom pittoresque..et je rentre à pied



Arthémisia 06/02/2011 17:47



ma fortune?



antonia guigne 06/02/2011 12:52



élève des pensées du chagrin à la dérision !


une femme(? ) comme toi  le dimanche


devrait arpenter l'hippodrome de vivaux :


"j'irai seule et sereine en un chaste silence


je fendrai l'air du front  et de mes seins altiers"



Arthémisia 06/02/2011 17:05



Une femme comme moi le dimanche ...fait ses cartons de déménagement!


Sinon, elle sort ou révise ses cours d'allemand ou...travaille...Et oui, il faut aussi bien mériter son gros salaire.



rose cela maur 06/02/2011 11:41



mieux  le blasphéme que le suicide ...ou le meurtre :


ça aide à vivre(je parle du blasphème)


 



Arthémisia 06/02/2011 12:22



ni l'un ni l'autre ne peut aider. Affaire de conscience.



guillaumette apo 06/02/2011 10:54



"la nuit descend


on y pressent


un lon un long destin du sang"



Arthémisia 06/02/2011 11:00



tu ne crois pas si bien dire...



rose kremier 06/02/2011 10:13



nous t'accordons la mention très honorable, une madame A.Meilland pour rrose



Arthémisia 06/02/2011 10:33



Attention aux épines!!!



"zorbec legras" 05/02/2011 17:48



pour une fille qui fait la vie, keskelavi



Arthémisia 05/02/2011 17:50



Rrose Selavy






tilk 05/02/2011 16:34



sur ce qui fait une vraie vie..


besos


tilk



Arthémisia 05/02/2011 17:49



disons plutôt une vie pleine et en accord avec soi-même. Après chacun à sa vérité....


Bises


Arthi



tilk 05/02/2011 09:36



j'avais adoré ce film ...   j'adore la scène de la danse...


besos


tilk



Arthémisia 05/02/2011 15:58



Zorba voulait bousculer les certitudes, le confort et les habitudes en usant de la voie de la simplicité et de la joie. Cela nous déroute tant nous sommes
englués dans nos vies dérisoires et pourtant cela nous donne aussi un bon coup d'énergie pour ne pas renoncer à nos rêves, ceux que nous avons trop vite remisés au placard, ceux de notre
jeunesse.


Oui, c'est un film qui fait drôlement réfléchir sur ce qui fait une vie.


Bises


Arthi