Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1385 - Bon jour

Publié le par Arthémisia

 

http://5c.img.v4.skyrock.net/5c8/anitoulina/pics/2928707713_1_5.jpg

 

Le vent décoiffe le paysage. La ville s’étourdit. Un train passe en criant.

Il n’est que 7h25.

Mais déjà le soleil.

Un chien blanc pousse son museau de fleur sous le portillon d’un jardin.

Les pas s’assourdissent sur le feutre doré du mimosa, puis claquent dans le grand escalier.

« Bonjour Madame ! »

Il va faire beau : un élève m’a dit bonjour.

 

 

Copyright © Arthémisia 03-2011

Commenter cet article

Suzâme 17/03/2011 20:21



Cela commence comme une belle prose entre rêve et réalité du matin et cela se poursuit par un miracle, un instant propice sans fin: "Bon jour"... Cela me renvoie au film merveilleux
"Miracle à Milan" de Vittorio de Sica en 1951 dans lequel un personnage heureux de sortir de l'orphelinat dit "bonjour" à chaque rencontre. On le croit fou. Il est libre...Suzâme



Arthémisia 17/03/2011 23:18



Oui, le bon jour dépend souvent du démarrage, de ces petites choses minuscules qui font l'ouverture joyeuse.


Ainsi ce matin tout a "foiré" : j'ai renversé tout le paquet de thé dans la cuisine et 2 mn plus tard toute la boîte de muesli - il faut que je m'interroge
sur mes capacités motrices à 6h du matin!


Fatiguée, Arthi en ce moment....



bleu virus 15/03/2011 00:52



Je comprends ce que tu dis; pour moi aussi transmettre est essentiel et le beau une verite que j'elève par desus presque tout. Tu dis qu'ils (tes élèves) te prennent pur une illuminée,
pourquoi ??? est tu si ...originale ??? applique tu des méthodes "décallés" pour atteindre leur partie sensible. J'aime les gens hors normes qui se sortent les tripes. Ceux là nous atteignent,
forcement!



Arthémisia 15/03/2011 06:16



C'est le Beau qui nous élève Virus.


Non, je n'emploie pas de méthodes décalées mais  aux yeux de mes élèves puisque j'ai d'autres centres d'intérêt que bcp, je leur parais étrange : par
exemple, ne pas avoir de télé, pou rlui préférer les livres (pour ne citer que ceux-ci)  c'est être hors norme.


 



l'oeil qui court 14/03/2011 20:02



Les mots taillent les images et font jaillir la beauté.



Arthémisia 14/03/2011 20:42



Je crois que c'est la Beauté qui taille les images et les mots, comme un outil qui agirait de façon positive sur les choses.


 


Mais je sais aussi que les mots sont modeleurs d'illusions !



versus 14/03/2011 01:02



Bon, vous êtes varoise alors ? Je connais assez vers Le Muy, le Thoronet, très bel arrière pays ! :)



Arthémisia 14/03/2011 08:20



Toulon n'est pas ce qu'il est convenu d'appeler une belle ville mais on va faire le mieux. Et puis il ne faut pas s'arrêter au centre ville.



bizak 13/03/2011 11:38



@arthemisia


Pas de blog pour le moment, mais j'y pense .



Arthémisia 13/03/2011 12:01



Bonne réflexion!



monik 13/03/2011 09:38



Mais tu travailles au fond de la brousse ou quoi?



Arthémisia 13/03/2011 09:45



Non, collège et lycée privé non confessionnel mais gérer par l'Action Sociale des Armées autant dire le ministère de la Défense qui n'est pas plus argenté
que l'EN! Nos élèves sont à 50 % des enfants d'ayants droit de l'armée (militaires, personnels civils travaillant pour la Défense, pour l'Arsenal de Toulon, la Direction de l'armement,
etc...)


Et ma brousse c'est quasiment le centre ville de Toulon!



bizak 13/03/2011 00:01



C'est vrai qu'un bonjour le matin de bonne heure, ça vous donne du punch.


Vivement une bonne fin de journée ?



Arthémisia 13/03/2011 09:15



Cela arrive aussi qu'un élève me dise " bonsoir Madame!"


Bienvenue ici Bizak. Pas de blog?



Aléna 12/03/2011 22:53



elle est jolie ta classe!



Arthémisia 13/03/2011 09:09



Je rêverai qu'elle soit vraiment comme ça! Si tu voyais la vraie, tu déguerpirais à toutes jambes : 42 m² alors que les textes disent qu'une salle d'Arts
Plastiques doit faire 85m², pas d'ordinateur et de connexion internet, pas de rétro projecteur, de vidéo projecteur, pas de documentation (il n'y a pas de CDI dans mon établissement), pas de
réserve (elle doit faire normalement 11m² et je n'ai qu'un vulgaire placard rikiki) ...donc je suis devenue la reine du système D, de la récup' et balade mes propres livres
régulièrement.


De telles conditions de travail rendent astucieux...et mon IPR est plus tolérant!



bleu virus 12/03/2011 22:43



 Pour commencer "Bonjouuur !!!" et dans la foulée je rejoinds Monique ! Oh que oui ! dire bonjour à un autre humain commençant la même journée sur la même planète cela fait parti des
fondamentaux. "Rien a foutre" des mails des web cam des textos ... tout ça fait de nous des étrangers. Cet forme contracté de l'amour qui fait que l'on se ressere sur ces liens, son reseau, son
carnet d'adresse. Je cotise biensure à ce genre de chose. Question de dosage me direz vous! et je vous l'accorde. Mais faut il à ce point se droguer de télé pour seulement un jour
s'apercevoir que l'on perd le lien. 


 En fait le "problème est plus profond.


Nous sommes contradictoires. Nous voulons ne pas être isolé mais pourtant nous cragnions la foule. Nous voulons nous sentir entouré mais notre aspiration profonde nous impose  un repli
salvateur. nous pensons être 6 milliard mais nous naissons, vivons et mourrons! fondamentalement seul!


Oui nouis sommes sommes seuls au monde, et cela me rassure !


 


La photo de classe que tu propose est aussi un retour aux fondamentaux. Autorité supreme, savoir acquis et qui ne oubli pas ! on laissé ^la place à la contestation, l'oubli du qui fait quoi
pour qui au bénéfice de l'homo individus narcissiqus qui ne doit rien à personne encore moins à la société qui lui offre ce statut.


Pour son plus grand bien ???


Si mon coeur ne battait pas si fort, humains, je vous ignorerais! mais vous etes là tout pret à m'entourer et nul regard ne serait ne me renvoyer à cet etrange fait que
celui de me rencontrer en chacun de vos gestes et de me re connaitre.


Je le redis quand même nous mourrons seul, même entouré !



Arthémisia 13/03/2011 09:03



Je sais pas vraiment si nous aspirons au replis salvateur.


Je conçois qu'après une grosse journée de boulot nous puissions avoir besoin de nous retrouver un peu avec nous même mais le replis quotidien non! Comme tu
le dis, tout est affaire de dosage et de moment.


 


Quant aux problèmes que rencontre l'école aujourd'hui, il est bien plus grave que ce qui se passe une fois la porte de la classe passée. Pour moi, il est
éducatif et sociétal et surtout parental. Je sais qu'en disant cela je me mets à dos bcp de parents mais je sais aussi que j'accueille quotidiennement des enfants dont les parents sont totalement
déficients ( certains de mes élèves ont déjà en 3ème un casier judiciaire....) et que je ne peux pas faire des miracles pour rattraper des bases qui n'ont pas été construites et participer à la
formation humaine d'un être à qui on a toujours dit OUI, alors que moi je vais inévitablement devoir un jour lui dire NON.





Mais je crois à mon métier, je crois au fait que tous les jours je distille du Beau dans les veines de mes élèves et j'aime à croire qu'ils ressortent de mon
cours avec un peu de la fraîcheur d'âme qui leur manque de plus en plus même si certains me prennent pour une"allumée". (!!!) 


Ils mourront peut être seuls mais je veux qu'ils connaissent un peu, même si c'est très peu, des Beautés de la création humaines et que cela les porte ne
serait-ce que de façon minime vers d'autres valeurs que celles qu'ils prônent actuellement notamment celles de l'argent et de la consommation qui lui est liée.


 



moniK 12/03/2011 20:23



et croiser quelqu'un que l'on ne connait pas et lui dire "Bonjour!"?


Cette reconnaissance de l'autre  comme habitant de la même planète et partageant la même journée avec les mêmes bonheurs et difficultés... c'est bien aussi.



Arthémisia 12/03/2011 21:09



oh oui! Mais cela en ville c'est extrèmement rare. Même quand on rentre dans un magasin, une administration, on a rarement un bonjour.





A la poste la semaine dernière je suis rentrée en disant "bonjour". Aucune réponse des clients qui se sont tous pourtant retournés vers moi comme si
j'arrivais d'une autre planète. J'ai alors dit : "j'ai dit bonjour....". Tout le monde a alors répondu ("oh excusez moi", " pardon, excusez moi"," bonjour madame..."...) comme
s'il fallait insister pour avoir un retour élémentaire à un geste de simple politesse.


 


Le geste de l'humain à l'humain est devenu  si difficile?



tilk 11/03/2011 16:54



comme quoi il ne faut jamais désesperer....


j'ai bien aimé ta manière de décrire le début de la  journée...


besos


tilk



Arthémisia 12/03/2011 10:08



il y a des matins absolument charmants, non?


Bises


Arthi



versus 11/03/2011 15:35



Et le tableau s' illumine par la blancheur de la craie qui s' agite au bout des doigts de la maîtresse. On ne peut que dire
bonjour à une fée qui  lance  sa baguette magique au fond noir de l' univers ! 


Rien que pour ce geste , on reviendrai enfant !



Arthémisia 12/03/2011 10:08



Tu sembles avoir de bons souvenirs d'école, toi!


Moi aussi; j'y allais avec plaisir car le savoir, l'effort, le travail ont tjs été des valeurs nobles dans ma famille. Parents modélisants certes, mais
gourmandise de ma part.


Gourmandise que je n'ai pas perdue : je suis toujours dans un état de curiosité et de jouissance extrême quand il s'agit d'apprendre quelque
chose!!!


 


euh....excuse moi; je tombe dans l'intime!



Alexandre 11/03/2011 11:58



Ce n'est que le début. Mais après, des perturbations sont à prévoir.



Arthémisia 12/03/2011 09:58



Dans la classe, tu as raison, nous sommes là pour provoquer l'échange ...mais il est (se doit d'être) constructif...malgré les oppositions. Grandir n'est ce
pas cela aussi?



gballand 11/03/2011 05:24



Être reconnu par un élève... un vrai cadeau, c'est si rare.



Arthémisia 12/03/2011 09:56



Oh, oui!!!


 


Autres temps, autres moeurs...