Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1388 - Nos Yeux. Nos Rêves

Publié le par Arthémisia

 

http://www.claireenfrance.fr/medias/Image/Vaucluse/Avignon/Expo%20Barcel%C3%B3/Miquel%20Barcelo-Miquel%20Barcel%C3%93,%20%C2%AB%20Biblioth%C3%A8que%20avec%20cigarette%20%C2%BB,%201984,%20peinture%20sur%20toile,%20200%20x%20300%20cm%20%C2%A9%20ADAGP_.jpg

 

 

 

 

Corps, parole, souffle, image. ¹ 

Que nous montrent nos yeux ?

Que nous montrent nos rêves ?

Les uns comme les autres, de manière presque indifférenciée, nos nécessités, nos sélectives nécessités.

 


 

¹ Extrait du titre d’un livre de Georges Didi-Huberman – Gestes d’air et de pierre : Corps, parole, souffle, image.

 

 

 

Copyright © Arthémisia – 03/11

 

Avec : Bibliothèque avec cigarette - Miquel BARCELO

1984, peinture sur toile, 200 x 300 cm

© ADGP

 

Commenter cet article

rechab 02/04/2011 13:07







Arthémisia 02/04/2011 13:20



merci pour ce blanc crayeux si habité.



Suzâme 27/03/2011 17:43



Je ne connaissais pas Barcelo et ne m'attendais pas à travers mes aller-retour sur les blogs, rencontrer une telle richesse visuelle, chez toi en particulier. Le fil des commentaires me fait
penser à une belle conversation au calme. Je me sens plus à l'aise avec la peinture figurative. Ce personnage parle autant que la bibliothèque et que dire de la fumée? Je vais m'intéressé de plus
près  ce peintre. Cordialement. Suzâme



Arthémisia 27/03/2011 18:56



Peintre et sculpteur!


qui mérite qu'on s'interesse à lui.


Bonne balade sur le net. TU ne seras pas déçue.


Arthi



bleuvirus 19/03/2011 21:25



Nous recevons ce que nous POUVONS recevoir. Le reste reviendra encore et encore jusqu'à lumière total. Ctte mécanique s'impose à nous et toi comme moi n'en avons le choix. Le mecanisme de 
souffrance qui s'engendre est destiné à nous ouvir les yeux. l'ignorance de certaine loi font que les verité relative que nous nous sommes construites seront  amenées à être
ébranlées un jour.  Maitirer cette "mécanique" c'est être omnisient ou peut être bodisatva (quoi que ce terme me paraisse érroné. dans la culture boudhiste chaque état de la libération porte
un nom bien spécifique). tans que nous sommes dominés par le mondes des désirs, nul aure solution que la souffrance pour s'en débarraser! La machine ne s'impose pas, elle fonctionne. Nous somme
la machine et le machiniste à la fois. Tout est parfait en l'état, à la perfection même. Mais il ne s'agit pas de notre perfection car nous sommes perfectibles ...à l'infini.


Puisse les divinités de la grande roue  de la transformation nous atteindre toi et moi !



Arthémisia 20/03/2011 16:12



Je crois que tu as raison d’utiliser le verbe pouvoir. Je ne sais pas. Je ne saurai jamais. J’essaie de grandir en regardant le
soleil se lever chaque jour…et de lui répondre par un sourire.
Les événements récents de ma vie, me forcent à me débarrasser de tout à bric à brac auquel je ne dois et je ne veux plus attacher d’importance.


Bien sûr c’est difficile, Virus, parce que moi et aussi parce que les autres, qui sont là aussi pour ramener du passé tout un
tas d’encombrants.


 


Alors faire le ménage, en souriant.


 


Ps :Cela me rappelle une discussion que j’avais eue avec Lung Ta au
sujet du plaisir de faire la vaisselle!



bleu virus 17/03/2011 22:37



oui, on dit a peu pres la meme chose; quand je dis que l'on cree je veux dire que les evenements vont s'organiser d'une certaine façon pour nos montresr des choses. Si on veut pas voir cela
reviendra sous une autre forme. dans tous les cas nous sommes reliés à l'univers cette immense machine qui s'occupe de tout !



Arthémisia 17/03/2011 23:22



Nous ne maîtrisons pas tout. Nous ne recevons que ce que nous voulons recevoir.


Nous avons aussi notre part dans nos choix. La machine n'est pas toujours la seule à imposer. Nous existons même inconsciemment.



tilk 17/03/2011 00:16



pour moi Barcelo est un génie j'ai été voir 3 expos de lui et à chaque fois cela a été une claque...en voyant ses oeuvres j'ai ressenti énormement de profondeur


besos


tilk



Arthémisia 17/03/2011 11:20



J'aime sa liberté de pâte, ses noirs.


Et ces sculptures délirantes et joyeuses.


Bises


Arthi



monik 16/03/2011 22:12



De la nécessité de rêver, de la nécessité de vivrece qui nous est nécessaire.



Arthémisia 16/03/2011 22:16



Je mets un peu de chaque élément dans un shaker. Quelques glaçons pour la fraîcheur. Et je secoue pour tout bien mélanger.


A savourer sans modération....



bizak 16/03/2011 01:13



Ce que, finalement, nous voyons n'est que le reflet de nous même à travers le miroir de la vie.Nos rêves ne sont-ils pas nos reminiscences ?



Arthémisia 16/03/2011 16:14



Nos réminiscences? Je ne sais pas. Il y a souvent aussi projection dans le désir dans le rêve, et ce désir peut être quelque chose de jamais
vécu.



bleu virus 16/03/2011 00:42



Dit d'une autre façon nous ne voyons  pensons et peut être ne rêvons que ce qui dicte nos interets.  Remis au gout de cette phrase: "nous créeons les situations que nous rencontrons
afin de nous éveiller" cela à une autre allure !  Et l'allure de se dormeur à l'air si réelle que je m'en vais le rejoindre en songes! 



Arthémisia 16/03/2011 16:13



Je ne crois pas que nous créions des situations. Elles viennent à nous et nous les sélectionnons parce qu'elles sont pour nous.