Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1390 - Couleur rouge

Publié le par Arthémisia

 

  http://www.curiositel.tm.fr/la-valeur-des-choses/03-tour-expos/28.02.08-p01/b-Debr%C3%A9-360.jpg

 

 

 

C’est toi la tueuse. C’est bien toi la vie.

Je t’ai même vue copiner avec Rembrandt. Et pas que.

Tu as oublié le temps, concentré l’espace, cadré, enflammé, porté aux nues, aux nus.

Quel tableau !Te rends-tu compte ?

Tu es forte ! Drôlement forte.

Même quand tu gribouilles dans la nuit un songe de Moleskine.

Tu prends tout. Tu donnes tout. Et plus rien n’a de hiérarchie.

Tu es là. Et ça suffit.

Tu as traversé la moitié de mon ciel. Tu es arrivée dans mon air.

Soudain je me sens belle.

Le temps passe.

 

Copyright © Arthémisia – 03/11

 

 

Avec : Monochrome rouge des tilleuls – Olivier DEBRE (1920-1999)

Huile sur toile (1986-1989) – 180x310

Collection particulière

Commenter cet article

Suzâme 28/03/2011 14:24



Un certain rouge...ou un rouge certain. Tu parles à la vie et donc à son sang qui circule en veines d'écriture. Tu es sans limite, inépuisable mais elle qui décide  un jour l'impasse au
fond de soi... Au début, ta couleur m'a fait peur puis  je suis entrée avec mes mots...Suzâme



Arthémisia 28/03/2011 20:12



Le rouge peut effrayer mais quand on sait ce qu'il porte d'énergie, de force vitale, d'élan, de vie, on prend plaisir à jouer avec lui.


 



rene chabriere 21/03/2011 08:59



et le rouge joyeux -puisque tu parles de chaussons -  du costume du père Noël



Arthémisia 21/03/2011 12:09



tu y crois toi?


(tu as vu j'ai éclairci le rose!)



bizak 21/03/2011 00:20



@Arthémis


Le rouge qui est aussi lié aux douleurs, à la cruauté, aux sanglantes plaies, oui certainement! Quand je pense, dans une corida, à ce pauvre taureau excité par le rouge où à l'issue
d'un combat déloyal, il est mis à mort. Le rouge décidement nous fait voir rouge!



Arthémisia 21/03/2011 06:49



Je préfère à ce rouge tant polémique, le rouge du sourire qui amenait les hérissons du jardin dans les chaussons  vermillon de mon fils lors de nos
dîners d'été!



rene chabriere 20/03/2011 13:13



le rouge c'est assez particulier... son interprétation en tout cas...


je me souviens du paraître...  - j'avais  acheté à Aix un pot de rouge qualifié  de  "mode"...  rouge mode,  celui des ongles, celui du rouge à lèvre, celui de la
séduction peut être...


Celui de Rembrandt, de Soutine, certes un rouge de Souffrance, mais de vie. La vie passe elle  est là, le rouge  circule en nous et séchappe à chauqe blessure,  mais menstrue
aussi  ( renouvellement du cycle), une perle de déposée...


 


Et le rouge passage...  passage  de la vie..  l'usure  du temps,  mais aussi se voir construite avec...  comme les expérience, la culture, les amours nous
construisent


et puis  rougir ( de confusion)...  oups , un afflux soudain...  le trouble


 


et- réminiscence  d'un film vu il y a bien longtemps;  la lettre  écarlate


La teinte chez Olivier Debré, - c'est plutot rideau, voile...  bateau  en partance...  le vent  s'engouffre  dans le rouge. Le rouge me transporte ailleurs... le
rouge  c'est  l'ailleurs...


cette belle  reproduction est d'ailleurs d'un esprit différent que ce que nous montre  cet artiste...  où il a souvent  déchirure, blessure..  ( ou alors, elle 
s'est refermée)...


 


je le souhaite pour toi en tout cas


 


 



Arthémisia 20/03/2011 16:02



Il me semble que la symbolique des couleurs bien qu’elle porte en
elle des valeurs partagées (du moins dans nos cultures occidentales) n’est pas universelle puisque d’emblée nous affectionnons ou détestons l’une ou l’autre couleur parce que nous lui attachons
telle ou telle lecture liées bien sûr à notre vécu (ce qui va bien au-delà du culturel)


Bien sûr le rouge est une couleur très ambigüe, attirante par sa
chaleur, et  son côté sensuel mais aussi lié aux douleurs, à la cruauté, aux sanglantes plaies.


C’est cette dualité que j’ai cherché à mettre en mot,  qui
m’attire dans le rouge et surtout la force qu’elle possède en elle tant dans son aspect néfaste que dans ses côtés positifs. Je crois que c’es ça le rouge, quelque chose de puissant, tu le dis,
du régénérant, de l’actif, ce qui (re)donne de l’élan.


Ton idée de voyage, convient très bien à ma
pensée.


 


 


Dire qu’une couleur est mode, n’est ce pas déjà imposer une sorte
de diktat, et rejeter d’office toutes les autres ? Ce n’est que du commerce : l’an dernier c’était le bleu qui était à la mode mais cette année Madame, Monsieur, vlan, manque de
bol, c’est le rouge ; allez, laissez vous faire et changez donc toute votre garde robe !


 


Quant à ce travail de DEBRE, oui je suis de ton avis ; il est
plus connu pour de grandes surfaces monochromes « blessées » par des griffures, peut être les expériences même de la couleur ? Alors que là, il pose en coulures. Une sorte de
pesanteur néanmoins forte : une  imposition ?



Versus 19/03/2011 21:00



A bien y penser, cela pourrait être votre rouge aux lèves !    Et
vous vous sentez belle...et cela se ressent.



Arthémisia 19/03/2011 21:05



Ton (on se tutoie je crois?) interprétation est possible. Il m'arrive d'en porter  un qui s'appelle "Poppy!Poppy!Poppy"!! C'est tout
dire.





Mais je pense vraiment que même si le maquillage peut aider à prendre confiance en soi, il ne remplace pas le regard bienveillant de l'ami.
Même les jours gris souris.



Aléna 18/03/2011 21:49



oui oui oui.


je penserai à elle plus souvent.



Arthémisia 18/03/2011 21:53



Merci...pour elle!


(il y a des gens adorables sur ce blog....)



monik 18/03/2011 18:33



Tu vois rouge et ça te fait du bien?



Arthémisia 18/03/2011 20:07



Je vois du rouge.


Et cela me fait du bien. Comme presque toutes les couleurs. Mais celle-là plus que les autres peut être.



tilk 18/03/2011 17:52



quand je poserai du rouge sur mes toiles je penserai à ce superbe texte


besos


tilk



Arthémisia 18/03/2011 17:57



Sourire ...rouge !


Et bises


Arthi



Versus 18/03/2011 17:09



A qui parlz-vous ?


C' est bien beau !  



Arthémisia 18/03/2011 17:17



Merci. Je parle à la couleur rouge.Après avoir parlé aux murs, tout est possible!