Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1414 - Les Fruits écrasés

Publié le par Arthémisia

 

http://www.cineclubdecaen.com/peinture/peintres/beert/naturemorteauxfruits.jpg

 

Je t’ai regardé longtemps. J’aurais pu croire que tu dormais.

 

De ta bouche j’entendais se sauver doucement le souffle tiède d’une perte.

 

Sur la peau trop lisse de tes mains, si lisse d’avoir trop pensé, rien ne pouvait s’accrocher. Il fallait immédiatement tout manger, tout avaler. Car c’est là, à l’intérieur, que sont tes mémoires.

 

Derrière tes yeux clos, je sais aujourd’hui les fruits écrasés de nos envies.

 

© Arthémisia – 04/11

 

Avec : Nature morte aux prunes, noix, pommes et framboises

Osias BEERT (1580-1624) – Huile sur panneau de chêne – 51x69 cm

Collection particulière

 

Commenter cet article

ren 27/04/2011 17:26



et la petite  dame  a l'air charmante  aussi  ( ça aide à voir la vie en rose)



Arthémisia 27/04/2011 17:51



Cause pour toi!!!Mais je te l'accorde : elle a une très belle bouche !



ren 27/04/2011 17:14



tu as  raison on peut  se construire,  se souvenir, bien entendu, mais  vivre
aussi 


( et non pas  mettre  sa vie entre parenthèses)



Arthémisia 27/04/2011 17:19



vivre dans le (culte du) souvenir serait rester dans le passé, inactif, autant dire mourir.


Mais le souvenir dans la mesure où il est positif, peut aussi être l'origine de l'élan vital. Pas de parenthèse. Le texte continue même si c'est...d'une autre façon.



ren 27/04/2011 16:18



là, justement  ce n'ets pas  mon état  de pensée  présent,  j'ai  trouvé  la phrase  touchante,  et  en rapport avec ce qu'on disait y a qq
temps  où j'essayais  de te  remonter le moral...  voir  http://corpsetame.over-blog.com/article-1401-effacer-les-questions



Arthémisia 27/04/2011 16:36



je crois pourtant qu'il est tout à fait possible de vivre non en passant son temps à se souvenir mais en construisant autour de ce qui a pu être porteur et structurant, donc profitable
dans notre passé.


Voilà mon état d'esprit affirmé depuis ...2 mois ...!



ren 27/04/2011 15:48



Arthémisia 27/04/2011 15:58



Certains fruits sont inoubliables, tu le sais bien, Ren....



juliette 25/04/2011 18:15



Ta  vitalité enfin retrouvée me fait chaud au coeur


Ton beau courage  est lumineux


 


Bisdoux



Arthémisia 25/04/2011 18:18



Cela est fluctuant, Juliette. Il suffit d'une difficulté pour me faire perdre pieds. Mais les présences mémoriales sont des graines qui ont germé et je sais la force énorme qu'elles me
donnent et ma nécessité de m'y accrocher.


Il en va de mon équilibre et de mon avenir. Ca c'est une volonté, ma volonté nouvellement affirmée!


 


Bisous


A.



juliette 25/04/2011 11:43



et de nos regrets


Bisoux



Arthémisia 25/04/2011 11:48



Pas pour moi; je tiens à ne garder de cela que le positif de l'image. J'ai besoin d'aller de l'avant et de tels éléments sont des tremplins formidables pour continuer à avancer. Pas de
nostalgie donc, mais  une mémoire entretenue dans toute sa beauté et sa force et surtout dans toute l'énergie qu'elle a donné et qui par rémanence continue de couler dans mes
veines.





Bisous ma belle Juliette.


A.



Alexandre 22/04/2011 14:27



Ils sont bien frais pourtant



Arthémisia 22/04/2011 16:52



Ils le furent!


 



ren 21/04/2011 06:39



"


Et, si c’est long, cet abandon


Si c’est vite, ce sommeil arrivé


Si c’est long,    long     la nuit"



Arthémisia 21/04/2011 06:46



Il arrive un jour où la longueur, la durée, n'ont plus d'importance, Ren  puisqu'on sait.



tilk 20/04/2011 23:26



agnifique cette fin....j'adore


besos


tilk



Arthémisia 21/04/2011 06:24



A regarder certaines personnes ensommeillées, on arrive à lire en eux leurs traces de vie. Enfin, certaines personnes....


Bonne journée, Tilk!



gentle13 20/04/2011 15:32



Que dire de plus que ce qui a déjà été dit. Je partage tout à fait ces commentaires.



Arthémisia 20/04/2011 15:35



Merci de ta fidèle présence, Gentle 13



gentle13 20/04/2011 15:24



Bonjour Arthi, mais bien volontier, c'est avec grand plaisir que te la laisse emprunter. Je te souhaite une bonne soirée.


Bises


Paul



Arthémisia 20/04/2011 15:26



Alors je prends! Merci tout plein Gentle13 et bonne après midi à toi aussi.


Bises


A.



Versus 20/04/2011 14:32



Des mains qui pensent... mais aussi qui pansent. Simplement le geste du parent qui prend le visage de l' enfant entre ses mains.



Arthémisia 20/04/2011 14:34



"L'homme pense parce qu'il a des mains"


Bergson...



Nath 20/04/2011 11:14



Des mots-pensées ciselées par un silence...


C'est ainsi que je les reçois...


Très beau, oui...


Fluide, aérien, comme une justesse au centre du temps qui s'écoule...



Arthémisia 20/04/2011 11:25



Il faut du temps, celui de la compréhension, et de l'Amour, pour comprendre le silence et laisser les mémoires devenir fluides, aériennes,... bénéfiques. Et soudain, oui, l'adjectif est
très bien choisi : justes.