Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1436 - Ils s’étaient dits

Publié le par Arthémisia

 

At-the-Cafe--The-Provincial-.jpg

 

 

Après avoir léché tout le sel de la mer,

Après avoir bu tous les champagnes et cassé tous les verres,

Après avoir tiré sur toutes les cordes, celles des bateaux colorés et celles des guitares,

Après avoir enfermé le souvenir incarnat dans une boucle blonde,

Chacun s’est glissé derrière  son écran muet,

Sous sa face cachée,

Sous sa peau morte.

 

La lune eut  beau gonfler encore plus ses joues de Naples et souffler très fort sur le monde endormi,

Cela n’a pas suffi à décoller les bandelettes, à déterrer l’archéologie.

Le temps du présent  orchestrait.

 

Mais ils s’étaient dits.

 

© Arthémisia – 05/2011

 

 

Avec : Au café – Félix VALLOTON

Commenter cet article

Louis Ferdinand Céline 21/05/2011 21:42



 Il n'y a de terrible en nous et sur la terre et dans le ciel peut-être que ce qui n'a pas encore été dit. On ne sera tranquille
que lorsque tout aura été dit, une bonne fois pour toutes, alors enfin on fera silence et on aura plus peur de se taire. Ça y sera.


Le voyage au bout de la nuit.



Arthémisia 21/05/2011 21:49



http://corpsetame.over-blog.com/article-29519793.html



sylvain 21/05/2011 19:13



un éléphant ça trompe énormément sur ce qu'il est



Arthémisia 06/09/2014 21:35

Que dire de plus aujourd'hui : le temps et les distances rendent les choses difficiles, impossibles même si ce qui fut a une trace merveilleuse.
Peut-être faut-il se contenter de vivre dans ces traces? Après tout elles sont agréables. C'est juste une question de ...faim.

Ren 06/09/2014 21:28

Après s'être posés, le temps de quelques mois,
Le temps d'une éclaircie,
Une parenthèse dans l'orage,
La suspension des vents contraires.

Les voilà enfermés,
Dans une pièce ...
Les heures s'étirent.
Et baillent.

Enfin, chacun rêve d'un ailleurs,
Ils ont beau se dire,
Si le sommeil est déclaré gagnant aux points ;
Ils parlent à l'imparfait.

Arthémisia 21/05/2011 19:25



Ce n'est pas un éléphant. Bcp plus un poisson, un dauphin....


Bienvenue dans mon antre Sylvain!


 



Aléna 21/05/2011 14:48



ça me rend triste. Il faut faire confiance aussi. Un peu :)



Arthémisia 21/05/2011 15:25



De la confiance, ils en avaient; ils en ont.


Mais la vie ne se (re) fait pas ......toujours  et facilement.


 



monik 20/05/2011 13:43



"Ils s'étaient dits"...comme un point de conclusion " après avoir"!


Qu'avaient-ils épuisé?


Pour qui, pour quoi, où  se sont-ils retirés?



Arthémisia 20/05/2011 22:28



Ils avaient épuisé leur possible.


Ils se sont retirés en eux.