Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1466 - Les Douces questions

Publié le par Arthémisia

 

http://mode.vogue.fr/wp-content/uploads/2011/02/la-lecture-de-picasso.jpg

 

 

J’ai ouvert le ciel comme un livre.

Je pensais y trouver des réponses.

 

J’ai ouvert le ciel à la page centrale.

Elle était vide et nue. Toute blanche, de ce blanc si fort des Chantilly, quand elles viennent se frotter contre les chocolats, Sacher, contre les emmiellures des épices d’orient. Contre les peaux.

De ce blanc des yeux fiers du Sud, des ventres d’oiseaux de mer, des laits de plus enfants.

 

Un aveuglement zébrait l’espace. Qui appelait ?

Un désir andalou semblait parler de la pudeur, silencieusement.

En réponse, une pluie de cotillons multicolores apporta la chimère d’un jeu auquel les grands ne jouent malheureusement plus. Ou faussement, très loin du  vrai comblement.

 

Seul le calligraphe sait caresser le mot avec la page.

Seule la femme sait caresser l’homme de son mot.

 

Le mot resta invisible. La page ne montra rien.

Le livre coloré de joie porte toujours ses douces questions.

 

 

© Arthémisia – juillet 2011

 

Avec : Pablo PICASSO – La lecture

 Huile sur toile - 1930

Commenter cet article

thomas 07/07/2011 23:00



il faut qu'il a enjouait la compagnie der Fernand, rt il sauvait un des oeuvres devant l'aartist armoire normand  lui meme- j'adore la lucidité jaune, le mi mi abstrcto-figuratif, j'aime le
motif...les contures


http://youtu.be/au4WDxENLiY



Well some people try to pick up girls
And get called assholes
This never happened to Pablo Picasso
He could walk down your street
And girls could not resist his stare and
So Pablo Picasso was never called an asshole



Arthémisia 08/07/2011 08:27



Ce tableau est un portrait de Marie Thérèse Walter qui à mon goût est la plus belle des compagnes de PICASSO. Son profil grec a inspiré à PICASSO de magnifiques bronzes visibles au musée PICASSO de Paris.


La vie de PICASSO nous prouve qu'il avait un charme fou et que les femmes étaient toutes attirées par lui. Sa célébrité a dû aussi y être pour quelque chose. Et pourtant il n'a pas la
réputation d'avoir été un homme très élégant avec les femmes!


 


J'ai trouvé une autre vidéo avec la même chanson de John CALE mais qui présente les
extraits du célèbre film d'Henri Georges CLOUZOT "Le Mystère PICASSO". On le voit peindre!


 


Je dois te féliciter pour tes traductions toujours "mimi" (charmantes!).Je me rejouis que l'Art et la Beauté t'apporte le réconfort dont tu as particulièrement besoin en ce
moment.


Bisous


A.


 



bleuvirus 07/07/2011 07:57



Moi aussi j'interroge le ciel !!! et tu sais quoi ? j'y ai trouvé la meme chose que toi: la page est blanche et vide, ... j'espere trouver le repos de n'avoir plus a chercher, la
vacuité c'est comme le repos eternel et c'est une bonne nouvelle !


Et encore Pisasso qui a tout compris ! pour une fois voit de la rondeur ! faut dire qu'il aimait les femmes...  et en lui tant d'estime qu'il les fit bien souffrir !


Bises, bonne journée !


 


 



Arthémisia 07/07/2011 10:03



Le ciel a le mérite d'être un interlocuteur toujours présent. Peut être même le seul pour ceux et celles dont les questions n'intéressent personnes, ceux qui au creux de leur peau
malheureuse sont bien obligés de croire encore aux couleurs d'un passé joyeux aussi bref fut-il.


Parce que la page blanche ne ramène toujours qu'à soi même, au mur qui ne dit rien que l'immense vide d'un arrêt sur image et ce malgré le flux qui pourtant (doit) continue(r) en rouge de
vie.


 


Bonne journée mon Virus.