Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1490 - Au Long des murs

Publié le par Arthémisia

 

10-07-23-SCULPTURE--Place-du-globe.jpg

 

 


" Minute de métal: midi, désespoir de l'été..."

Georg TRAKL
 5ème vers de la première version du poème "Dans l'ombre"

appelé alors "Au long des murs"

in Sébastien en rêve - 1914

 

 

Avec : Sculpture sphérique (de qui?) - Place du Globe - Toulon

 photo © Arthémisia - 07/2010

Commenter cet article

immobile 19/08/2011 08:10



pour l'auteur de cette sculpture mettallo-sphérique je tente un nom au hasard : Pol Bury....l'inventeur de cette phrase : "les horribles mouvements de l'immobilité"...


 


mais rien n'est sur...



Arthémisia 19/08/2011 08:13



J'y ai pensé! Mais ....Toulon n'est pas très argentée!


Je te tiens au courant : la prochaine fois que je me balade dans le coin, je vais voir si elle est signée.



Divorce 16/08/2011 17:13



En attendant l'attente, on peut bien se perdre à oublier, à penser de se rappeler et finalement manquer in extremis de manquer la marche ! (...Tu peux le ton... ;))



Arthémisia 16/08/2011 17:54



Je défais vite ce noeud à mon mouchoir et reprends mon...KEROUAC...


Ah zut ,il y avait un caillou! Je devrais éviter les talons ( trop) hauts, surtout quand je lis en marchant!


 



Anne Le Sonneur 14/08/2011 21:03



Le long d'une toile, ces mots de Suzâme dans son grand souffle d'enthousiasme. Alors j'ai poussé la porte... Chut ! j'accueille votre univers et des mots se disent... Sais-tu le murmure de l'être
? Je vous entends ce soir. Merci !


Anne



Arthémisia 14/08/2011 21:24



Il ne faudrait pas lire TRAKL en été. Ni BURROUGHS, ni KEROUAC, ni BUKOWSKI...


Ni ne faudrait pas  non plus regarder tous les films de BERGMAN. 


Ni boire du café froid, parce qu'on l'a oublié à côté de ses prépas de cours pour la rentrée.


Il ne faudrait pas trainer dans ce T shirt XXL toute la journée. Pieds nus.


 


Il faudrait aller empiler son corps blanc sur la plage au milieu des touristes, dépenser l'argent qu'on a pas en petites robes à fleurs... en rallant sur SARKO, l'Europe, Standart &
Poor"s, et je ne sais qui.


Il faudrait rendre visite à sa mère, l'écouter les oreilles fermées vous culpabiliser. Et l'embrasser en souriant.


Il faudrait s'installer en terrasse en attendant ...en attendant quoi?


 


Il faudrait ....


croire aux anges qui murmurent là-bas des mots qu'on attendait même pas.


Merci à vous (toi?) Anne. Et à Suzâme.


Je vous entends.


A.



tilk 09/08/2011 00:18



le long des mots suintent nos intérieurs....


besos


tilk



Arthémisia 09/08/2011 03:40



trop d'été....