Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1507 - Du Sens

Publié le par Arthémisia

Tronc 1Tronc 2Tronc-3-copie-1.jpgTronc-4.jpg

 

Le bois donne sens à la mort.

 

 

© Arthémisia - 09/2011

 

Avec : Le Non sens  -Photo © Arthémisia - 09/2011

Commenter cet article

Suzâme 07/09/2011 08:17


bonjour Arthémisia, je relis ta réponse magistrale ce matin alors qu'elle m'avait fait vibrer hier soir tardivement. une émotion qui travese la distance et touche dans le mille avec ta révélation
de la fin. Je t'en écrirai bien davantage. Ce sera source d'autres extes. Bisous. Sûzame


Arthémisia 07/09/2011 08:55



Tu as raison : ne nous arrêtons pas sur des fins. Marchons. Faisons notre chemin.


Bisous


A.



Suzâme 06/09/2011 20:29


bonsoir Arthi, Récemment sur mon blog, sur une de mes photos, un corps d'arbre coupé. Non sens de la vie?et ton commentaire paralysant "Le bois donne sens à la mort". Mon arbre dit qu'il a ses
racines et qu'il n'est peut-être qu'il n'est pas totalement mort. Ta photo intéressante et insolite interpelle mon esprit. Sur ta photo, l'artiste a sculpté l'arbre mort et lui a donné sens. Selon
moi, un siège ouvert favorisant les éliminations de l'âme. Ce siège créé en matière d'arbre dit-il le Non Majuscule? Le refus du néant? Suzâme


Arthémisia 06/09/2011 20:53



Bonsoir Suzâme,


Te rends tu compte que ton arbre mort ou pas, a/est de toute façon une vie future? rejet? Nourriture pour insectes? ....





Te rends tu compte que celui que j'ai photographié sur le bord du trottoir et qui ne se veut peut être même pas l'oeuvre d'un artiste mais simplement celle de l'élagueur de la mairie qui
en a l'âme, porte lui aussi une vie nouvelle par la forme même que le "sculpteur" lui a donnée (qu'elle soit utile ou esthétique, là n'est pas la question)?





Te rends tu compte que nous parlons du bois, veiné, porteur du temps dans ces cercles, si humain dans sa matière même, porteur des corps fatigués ou  morts et des Christ souffrants,
étrange   métaphore de nos circulations, de nos rides, et  lieu accueillant ou inhospitalier de notre repos quotidien ou éternel ou même de notre souffrance?





Matière et lieu, ne sont ils pas les questions importantes de ce qui fait la vie, de ce qui fait la mort? Qui sommes nous? Où irons nous? ...That is the question.


 


Je ne crois pas au néant.



la vieille dame indigne 06/09/2011 20:09



Moi ce qui m'étonne c'est le mot sens...


vanité, vacuité.



Arthémisia 06/09/2011 20:12



et direction, but, raison, corps...?



jmstaive 06/09/2011 11:55



Assis, bientôt allongé...Nous ne sommes pas de bois !


 






Arthémisia 06/09/2011 19:00



Celui dont on fait les croix?


http://corpsetame.over-blog.com/photo-1243897-Bois_jpg.html



lutin 05/09/2011 19:30



je dis "la mort n'est-elle pas l'inutilité"


et tu dis "l'inutilité c'est la beauté"


 


donc tu veux dire que la mort est belle, c'est bien ça la traduction  



Arthémisia 05/09/2011 19:33



Elle a une forme de Beauté puisqu'elle n'est pas utile.



lutin 05/09/2011 11:10



On peut dire que ce bois n'est pas mort puisqu'il permet à la vie de s'y asseoir, la mort n'est-elle pas l'inutilité.



Arthémisia 05/09/2011 17:42



L'inutilité c'est la Beauté :


http://corpsetame.over-blog.com/article-3669135.html


 



Lucien 05/09/2011 09:19



La mort, le trou, le non-sens, une chaise percée ... Signifiant / signifé, Signifiant slash signifié, ne pas oublier le slash, le réel, la réalité, le référent. C'est le bois de la chaise qui
fait le trou. Le rien c'est quelque chose. Ce n'était qu'une petite mort, lundi, début de semaine !



Arthémisia 05/09/2011 17:35



"La mort n'est pas la mort. C'est juste la vie, vétue d'un manteau noir"


Paul Mac CARTNEY....


Reste à savoir qu'elle en est la partie le plus intéressante.



tilk 05/09/2011 01:01



et pourquoi ?


BESOS


TILK



Arthémisia 05/09/2011 06:57



Je n'ai pas envie d'induire ta pensée. IL y a plusieurs interprétations à ma phrase, plusieurs lectures possibles (pas toutes antinomiques d'ailleurs)


Bises


Arthi