Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1511 - Remontage

Publié le par Arthémisia

 

http://cache2.artprintimages.com/p/LRG/14/1499/XGQQ000Z/art-print/leonardo-da-vinci-five-studies-of-grotesque-faces.jpg

 

« C’est très important d’avoir un point d’accès à la laideur pour se remonter le moral. »

 

David FOENKINOS

 

Interview de François BUSNEL –

La Grande librairie du 1er septembre 2011 – TV 5

 

Avec : Portraits de grotesques – Leonard de VINCI

 

Commenter cet article

Anne Le Sonneur 18/09/2011 21:33



Le visage monstrueux est celui du non-dit. La faille de lumière, oser se construire soi-même. Anne



Arthémisia 18/09/2011 21:48



Crois tu que le dit soit tjs agréable? Je le sais d'une cruauté extrème.


 


J'ai appris depuis peu de quoi sont capables les hommes. Ma naïveté m'avait fait croire à l'amitié. J'ai rencontré le jugement, et le fiel.Les rats ont quitté le navire. Alors oui, se
reconstruire tout(e) seul(e) parce que la confiance aura bien du mal à habiter mon coeur désormais.



Anne Le Sonneur 18/09/2011 21:25



Ils sont paix aussi, une paix profonde si nous savons les accueillir, libérés de soi-même. Je ne me ressource que dans le silence.



Arthémisia 18/09/2011 21:44



Impossible pour moi de faire cela.


Seul le Beau est ma source.



Anne Le Sonneur 18/09/2011 21:01



Qui faut-il apprivoiser ? Soi-même ! Qui suis-je ? Mes peurs sont celles que j'ai reçues. Le miroir me renvoie bien souvent le passé. L'obscurité, le silence ? Et s'ils n'étaient qu'une anse de
paix au-delà de tout cri et toute souffrance...



Arthémisia 18/09/2011 21:13



Bien sûr. Soi-même.


Car pour certains l'obscurité et le silence sont cri et souffrance.



Anne Le Sonneur 18/09/2011 20:16



Ne jamais oublier que nous pouvons avoir parfois ce regard-là, même si nous ne le voulons pas. Accueillir toutes nos failles.


Tes mots posés "chez moi" sont d'un grand écho, même si je les accueille en silence, parce que je les accueille en silence et qu'ils résonnent. Savons-nous seulement...



Arthémisia 18/09/2011 20:24



Le miroir n'est l'ami de personne.


Pas plus que l'obscurité.


Mais qui faut-il apprivoiser?



versus 15/09/2011 22:39



Les effrontés en peintiture, la bosse des arts !



Arthémisia 17/09/2011 20:41



Point trop n'en faut : le trop bossé, le laborieux se voit trop!



monik 15/09/2011 18:19



Tu leur casses la gueule et le moral remonte!!!??



Arthémisia 17/09/2011 20:40



Je suis non-violente. La laideur intérieure me déroute, me désempare. Je fuis.



Veronica 15/09/2011 16:09



Un sourire d'une gueuse de plus ... ;)



Arthémisia 17/09/2011 20:39



REbienvenue sous ton nouveau pseudo!!!


 



Lucien 13/09/2011 12:08



L'amour, c'est quoi ? La laideur, c'est quoi ? Et moi (émoi), c'est qui ?



Arthémisia 17/09/2011 20:39



Justement, c'est ce que je viens de répondre à Suzâme...moi, moi, moi...c'est moi qui fait la pluie du beau ou du laid.



suzâme 13/09/2011 08:54


de la laideur nait la beauté, c'est-à-dire la particularté. Pourvu qu'elle ne fasse pas souffrir. S'esclaffer pour un cyclpe. Je suis d'accord. Au moins il ne fait pas peur. Quasimodo est mon
copain. Bisous. Suzâme


Arthémisia 17/09/2011 20:38



Où est le laid? Où est le beau? Dans mon oeil. Dans ma nuit.


Bises


A.



Nina Padilha 11/09/2011 20:48



Mazette ! Quelle galerie !



Arthémisia 11/09/2011 20:51



rires ! Il vaut mieux en rire.