Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1516 - Quelques fois

Publié le par Arthémisia

 

Rene---oblique--bleue.jpg

 

Je cours à la recherche de mon nuage ce moment fantastique où plus rien n'existe que mon nuage - il est doux et moelleux comme un édredon de campagne

Le Bruit s'y arrête

Si j'étais enfant mon nuage serait un ventre de mère couvert de sucres d'orge

Si j'étais chiot mon nuage serait un ventre de chienne couvert de croquettes

Si j'étais bateau mon nuage serait une mer ventrue couverte de vaguelettes

Si j'étais moi... mais, où est mon nuage ?

Oh ! Ma mère à qui je n'ai pas plu

Oh ! Mamelles de haine

T'en sors-tu ?

Femme de tout repos

Où es-tu ?

De cœur en berne

En coeur perdu

Tu peux chérir de fleurs au ventre aux morts laissés

Tu peux souffrir de rêve en rêve de saisons en années

Tu peux couler de cri en gueule au coup porté

Tu peux tuer de père en mère d'enfant en enfant

Tu peux haïr (ou maudire)

Femme de tout repos

Où es-tu ?

 

© Dominique DUDOUIT-PREA

 

Avec : Oblique bleue René CHABRIERE

Commenter cet article

tilk 10/10/2011 10:34



à nous , peut être , d'être de vrais enfants...


besos


tilk



Arthémisia 10/10/2011 11:40



Devant l'Art, c'est sûr.


Devant nos mères...que c'est dur!


Bises


A.



tilk 10/10/2011 00:44



très fort ce texte...beaucoup de soufrance et d'amour transparaissent....


j'aime bco l'illustration


besos


tilk



Arthémisia 10/10/2011 07:07



Souffrance, oui ; certaines mères le sont si peu.


Heureusement la peinture.... de Ren (entre autres!)


Mes bises


A.


 



tilk 25/09/2011 23:44



superbe post...


besos


tilk



Arthémisia 26/09/2011 07:41



Sourires...


J'aime, aussi.


Bises


A.



Gérard 25/09/2011 23:40



à livre ouvert



Arthémisia 26/09/2011 07:40



Des pages à tourner avec précaution



Veronica 25/09/2011 13:17



Je cherche mon nuage dans la couleur du jour, le ventre de ma mère est mon parfait nuage ...


Beau dimanche chère A.



Arthémisia 25/09/2011 13:21



Tu es une chanceuse!


Bon dimanche à toi aussi Véronica



laure ticayre 24/09/2011 14:01



ça relève du calgon



Arthémisia 24/09/2011 14:12



Oui, dans le sens où :


ce n'est jamais parfait (ça laisse des traces);

ça attaque.



 



lutin 23/09/2011 19:23



c'est ainsi que je vois les nuages lorsque je suis en avion, un énorme trempoline pour des jeux d'enfants.



Arthémisia 23/09/2011 19:26



Etre l'enfant de certaines mères interdit le rêve.



lutin 23/09/2011 19:05



sur un nuage en train de faire du trempoline



Arthémisia 23/09/2011 19:21



En tout cas pas où on l'attend...


Bonne sauterie à toi!


 



Ren 23/09/2011 18:42



Je me doutais bien,  qu'à ce poème-cri, tu serais particulièrement sensible...



Arthémisia 23/09/2011 18:46



Tu lis en moi trop facilement!


Merci pour l'oblique que j'aime bcp aussi.


Bisous


A.



Lucien 23/09/2011 09:55



L'amour et la haine sont si proche ...



Arthémisia 23/09/2011 10:32



De sang, mêlés...



Nina Padilha 23/09/2011 08:38



Il y a des hurlements écrits qui résonnent plus que des cris.



Arthémisia 23/09/2011 10:31



Mais ils ne raisonnent personne