Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1530 - Cannibales

Publié le par Arthémisia

Les Lalanne, couverts pour un Dîner cannibale, 1970

« Nous sommes tous des cannibales »
 Claude Levi-Strauss (in La Repubblica, 1933)

Avec : Couverts pour un dîner cannibale – Claude et François-Xavier LALANNE

(Ces couverts ont été créés par les deux sculpteurs pour servir lors d’un simulacre de dîner cannibale donné dans le restaurant de Daniel SPOERRI à Düsseldorf)

Commenter cet article

Gérard 24/10/2011 23:35



Quel rapport avec mes plumes ? à moins que ce soit mercredi prochain



Arthémisia 24/10/2011 23:38



Oui, oui : programmation mercredi prochain!


 



Veronica 23/10/2011 10:38



J'adore ces couverts !



Arthémisia 23/10/2011 10:40



L'outil participe du régal!



juliette 20/10/2011 17:44



chaque jour nous grignotons un peu de nos semblables


Bisous



Arthémisia 20/10/2011 20:08



Mon avatar est une souris ; ne l'oublie pas!



Ren 19/10/2011 21:51



Bien sûr, arthie, , et se nourrir  de l'autre, n'ets pas forcément le détruire,  mais s'accaparer ses forces,  et inversement le
nourrir...   je pense  à tes pettits cailloux poèmes jetés  tout au long de ces années,  ce qu'ils sucitent en nous,  et ce qu'on te renvoit...



Arthémisia 19/10/2011 22:23



La table est large et le repas délicieux! Je ne saurai jamais assez remercier tous les amis qui vont et viennent ici partager les nourritures du coeur!



Suzâme 19/10/2011 15:27



"Promis, je mangerai tout, vraiment tout pour survivre" dit l'insecte qui grignotte de la bonne chair humaine en plein désert. Le cannibalisme, un moyen de vivre? Une culture? Je ne rejette
pas cet acte "inhumain" "amoral" ou immoral". Demain si nous étions naufragés ou rescapés, qui ne dit pas que pour survivre une âme affamée ne dévorerait pas l'autre, son semblable plus mal en
point? Cela s'est déjà déroulé. Il y a ceux qui choisirait instinctivement de survivre et d'autres spirituellement de mourir. Bisous. Suzâme



Arthémisia 19/10/2011 21:39



Et surtout sans aller jusqu'au geste ultime et tabou, il existe tant de formes de nourrissement, de dévoration, de grignotage, tant de moments où l'on boit les paroles de l'autre, où on gobe ses
couleuvres, où on le vampirise, ..et tant de moments de tendresse, où la peau devient l'interface de la tendresse, la géographie des embrassements, et des morsures.J'en passe...


Et surtout l'espace du lien entre le corps et l'âme. Le frisson.


 


Bisous


A.



Elo 19/10/2011 13:06



Je les trouve charmants ces couverts... destinés à un drôle de repas certes mais bon ! Bisous



Arthémisia 19/10/2011 21:31



Moi aussi, je les trouve magnifiques. Et puis tu sais on peut dévorer des yeux!


Bises


Arthi



Lucien 19/10/2011 09:13



Le cannibalisme, l'un des trois interdits fondammentaux ; "ça" "me" dé-mange ... Transgresser avec Spoerri !



Arthémisia 19/10/2011 21:31



Quand il s'agit d'avoir la peau de l'autre...