Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1531 - Flash mob

Publié le par Arthémisia

Il ne manque que Jorge DONN !

 

 

 

Commenter cet article

laure k 10/11/2011 01:18



toujours un grand frisson me traverse devant les flashmob, ça se renouvelle stoujours. On ne se lasse jamais je crois de ce genre de rassemblement autour de la danse et de la musique qui défie
toutes les institutions . Un vent de liberté souffle à chaque fois, un champ du c'est possible.Merci !



Arthémisia 10/11/2011 15:29



La spontanéité est trop rarement de ce monde,c'est la raison du succés de ses happening.



versus 21/10/2011 21:34



Ravi de Ravel!


Pour le souvenir, Jorge Donn dans Messe pour un temps présent au TNP, c' était la dernière, tout jeune en 1970...Vingt minutes d' applaudissements, jamais revu cela depuis...



Arthémisia 22/10/2011 12:21



Veinard!



tilk 21/10/2011 00:55



j'adore ça....


besos


tilk



Arthémisia 21/10/2011 14:35



De l'Art du transport....


!


Bises


Arthi



Frédéric 20/10/2011 18:19



Je l'avais déjà vu et bien aimé


c'est le décalage que crée le "apparent mouvement brownien" de la gare qui devient organisation -très structurée avec le bolero- et le bruit qui devient musique, tout cela crée (une impression)
du collectif et de l'émotion, dans un monde bien individualiste


merci pour ce partage


bises


Frédéric



Arthémisia 20/10/2011 20:12



Je suis de ton avis : tout à coup tout se concentre ; en écho à la musique, le temps des voyageurs se pose, la magique du sensible bouleverse les rythmes.


 


Bises


Arthi



Elo 20/10/2011 16:02



SUPER !!!!! J'adore ce genre d'initiative !!!!! MErci Merci ! bIsous



Arthémisia 20/10/2011 20:07



Comment ne pas craquer pour le partage d'une telle émotion?



Lucien 20/10/2011 09:40



Ravel, Jorge Donn, Béjart, La Monnaie à Bruxelles ... tant de souvenirs et d'émotions que tu réveilles !



Arthémisia 20/10/2011 20:06



Il y a des morceaux de musique que nous avons tous vécus.


Universalité de l'Art.



Baltha 20/10/2011 07:32



Plus émouvant qu'en salle de concert.



Arthémisia 20/10/2011 20:04



Je crois qu'il faut en faire l'expérience in situ pour comparer



Suzâme 20/10/2011 05:40



Boléro avance, charme comme si nous étions des serpents attentifs, ralentit le temps, gagne nos silhouettes qui tourbillonnent, emplit l'espace lentement puis notre esprit conquit par un instant
de poésie et de musique. Partage de la foule, émotion pure...Merci pour ce cadeau du matin.Suzâme 



Arthémisia 20/10/2011 20:03



Il me semble que le rythme ophidien de la musique de RAVEL, trouve un écho parfait dans celui très particulier de la gare, lieu de rencontre, et de départ aussi.


Bises


Arthi