Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1533 - Réduire la voilure

Publié le par Arthémisia

 

http://img.over-blog.com/560x741/2/72/00/88/gemmes/schumann-vol-x-le-sage/caspar-david-friedrich-sur-le-voilier.jpg

 

Bien que l’écran soit noir

Et le ciel si blanc,

Bien que la mer soit punie

Et la rue baveuse,

Bien que  le temps n’ait plus de source libre

Et que le vin ensorcelle moins,

Bien que l’encre ait séché à sa source

Et la larme cristallisé dans le ventre,

Bien qu’ils soient partis eux aussi

Et que le dernier bouquet laisse encore tomber ses pétales,

Bien que le livre soit ouvert depuis trop longtemps,

Bien que l’araignée monte et descende sur sa toile sans que même l’œil ne s’en inquiète,

Bien que  le tapis orange soit sale,

Bien qu’il faille réduire la voilure…

Es-tu heureux ?

 

© Arthémisia – oct 2011

 

Avec : Sur le voilier – Caspar David FRIEDRICH

Huile sur toile - 71x56cm – c.1819 – Musée de L’Ermitage – Saint Petersbourg

Commenter cet article

juliette 25/10/2011 18:22



étonnement positif, je m'en réjouis



Arthémisia 25/10/2011 19:59



Ta joie fait la mienne!



juliette 25/10/2011 11:14



un peu trop de désagréments due un bateau sans voile



Arthémisia 25/10/2011 11:26



Je doute pourtant que ce ne soit qu'une question de quantité. Derrière la vague, dans le creux le plus profond, mon regard se tend vers le soleil. C'est lui qui appellera le mieux.


 


(réfléxion d'un jour positif, j'en conviens!)



juliette 25/10/2011 11:09



Certains sont capables de l'être....


Pour moi tout cela est un peu trop


 


Bisoux



Arthémisia 25/10/2011 11:11



Un peu trop quoi?



Gérard 24/10/2011 23:44



C'est quoi être heureux...mettre les voiles peut-être



Arthémisia 24/10/2011 23:49



il y a tant de sortes de voiles, et dans de lieux à découvrir



lutin 24/10/2011 18:51



Etre heureux c'est comme les plus et les moins, c'est une question d'équilibre. Le bonheur on le reconnait quand tu additionnes un +. L'important est d'avoir plus de + que de -Si tout était
linéaire on serait ni heureux ni malheureux.



Arthémisia 24/10/2011 19:30



Tout cela est très mathématique: des +. Des -. Des additions. Des lignes.


Il va falloir que je révise mes cours.


Pourtant je crois me souvenir que - par - ça fait +. L'adversité, ça renforce parait-il?!!!


 



Suzâme 24/10/2011 13:02


Arthi, tu as raison d'être sévère. Pourquoi une réponse si légère alors que ton texte articule le malaise d'être face à l'interrogation du bonheur. Bisous de l'instant. Suzâme


Arthémisia 24/10/2011 17:34



Je ne pense pas être sévère. Je pense être lucide. C'est une besoin presque vital quand on a été trop naïf(ve)


 


Bisous ...instantanés!


A.



Elo 24/10/2011 12:24



une belle question existentielle ! BIsous



Arthémisia 24/10/2011 12:38



D'un côté de la balance, tout le problèmatique.


De l'autre, une illusion.


Nous sommes condamnés à avoir mal au coeur...



Suzâme 24/10/2011 12:24


"- Après les tourments, inventons le bonheur! Après avoir pleuré vainement sur moi-méme, je suis heureux d'un simple baiser. Et alors!" dit un ancien chercheur d'or. Improvisation. Suzâme


Arthémisia 24/10/2011 12:36



Il n'y a pas de baisers simples...tu le sais très bien Suzâme!


Et les plus forts sont svt les plus improvisés....



Lucien 24/10/2011 11:08



La réponse, ce meurtre de la question !



Arthémisia 24/10/2011 11:33



Je pense au meurtre de l'oiseau dans le Ruban Blanc de Mickael HANEKE.


Peut-être as tu vu ce film?



Lucien 24/10/2011 10:58



Es-tu heureux ? Ulysse ? Une question, une demande, un manque (de réponse), le désir, et cette larme cristallisée ... dans le ventre, beauté et douleur, il reste l'errance, la recherche, le graal
...



Arthémisia 24/10/2011 11:01



La réponse ne saurait être que celle de l'instant.


(cf l'oiseau de ce matin)



Nina Padilha 24/10/2011 10:31



Victor Hugo.
Mon père récitait ce texte souvent...



Arthémisia 24/10/2011 10:43



Les classiques sont nos racines et nos fleurs.





http://corpsetame.over-blog.com/article-1219-la-layette-53010654.html



Nina Padilha 24/10/2011 10:20



Soufflent les vents contraires qui font vaciller mon esquif.
Je ne peut lutter contre cette force.
Mais je change l'orientation des voiles...



Arthémisia 24/10/2011 10:27



O combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines
Dans ce morne horizon se sont évanouis!
Combien ont disparus, dure et triste fortune!
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Dans l'aveugle océan à jamais enfouis!


...



Nath 24/10/2011 09:32



oui, ta voix peut-être..


J'aime comment tu termines ta réponse "malgré tout"...


Il est essentiel de se poser les vraies questions, de trouver sous un amas de questions qui parfois fusent de toute part, celle qui attire réelleent notre attention, je crois oui...


 


Quant à celle-ci, eh bien, je dirai que je ne sais pas moi même si je peuxdéfinir cet état tout divin, je le connais quand je le ressens, en vérité ça me suffit bien...et je peux le ressentir un
jour de grand hiver quand j'entends un oiseau...oui, je crois qu'il ressemble à ça le bonheur, un oiseau qui chante, dans le givre, la neige, le froid...une eau qui coule à tout petits clapotis
lorsque c'est la sécheresse...le jour qui se lève...enfin bref, ah oui, l'éclosion du perce neige aussi...mais je m'étale et ce n'est peut être pas l'endroit...


Des bises de bonne journée !



Arthémisia 24/10/2011 09:40



Cet endroit accueille tous les étalements: j'espère que tous s'y sentent à l'aise. N'aie aucune gène!


Ce matin, en ouvrant les volets, je n'ai pas entendu le flot des voitures; ce sont  les vacances. La rue est calme. Les collègiens ne vont pas en cours. Mais l'oiseau niché dans le figuier
qui commence à perdre ses larges feuilles, m'a souri. Un instant, oui, j'ai pensé que cela pouvait être le bonheur.


Un petit bonheur. A mon age peut on en avoir d'autre?


Un petit bonheur; de ceux qui, accumulés, font dire à l'heure du sommeil : "la journée fut agréable"....


 



Nath 24/10/2011 09:05



Oh Arthémisia, ce texte tout en ascension est bouleversant ...


Que répondre à cette question qui plonge en chacune de nous ?


Magnifique vraiment, car en le lisant , j'entendais une voix !


Merci...



Arthémisia 24/10/2011 09:19



Merci d'entendre une voix ....Ma voix? Sourire ...


Ce qui est important est à mon sens de savoir où sont les bonnes questions, ...par exemple de définir ce qui fait le bonheur... malgré tout.


 



tilk 24/10/2011 01:00



oui...haureux de te lire


besos


tilk



Arthémisia 24/10/2011 08:53



Cela ne fait le bonheur que d'un instant, Tilk....


Bises


A.