Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1599 - Le Châtiment

Publié le par Arthémisia

 

10-03-28-Les-Filets-rouges.JPG

 

 

 

Des filets emmêlés il ne fallait que retenir les couleurs, et, sous l’écorce grise des pins, souffler le temps.

Le trident de Neptune nous a servi à graver dans un envol d’écume, quelques méchants mots morts depuis.

Les mouettes sont parties après avoir dit oui.

Saint-Malo, Marseille, Biarritz.

La mer est une répétition de signes, ceux du devoir vivre, ceux du châtiment.

 

© Arthémisia – 02/2012

 

Avec : Les Filets rouges – Le Brusc  © Arthémisia – 03/2010

 

Commenter cet article

tilk 17/02/2012 01:02


belle ballade sur ton blog....


besos


tilk

Arthémisia 18/02/2012 19:15



Belle soirée Tilk.


Bises


Arthi



juliette 14/02/2012 11:27


Ces filets emmelés me font rêver à des vacanes paisibles et murmurantes du chant des vagues


Bisous


 


Je me fais rare, ... je ne parviens plus à créer ni en poésie et encore moins en peinture.


Envoie-moi un souffle créatif, toi que j'admore

Arthémisia 14/02/2012 16:01



Un souffle créatif aura du mal à venir de ma bouche : je ne suis que boulot et boulot et boulot...


C'est quoi les vacances?



versus 13/02/2012 23:54


Ce raie chauffé...enfin?





A chacun ses filets, à chacun sa trame de vie.


Un grand salut Arthémisia!

Arthémisia 14/02/2012 06:22



Patience et ...longueur de temps....



Cédric 13/02/2012 21:49


J'aimerai répondre à Cioran, à sa phrase partagée par Monik, ceci :


 


Oui, Cioran, bonheur, liberté, espace, mais Parce que tu y songes, Parce que tu es né !

Suzâme 13/02/2012 20:01


Et je voyais la mer comme une liberté, de la paix jusqu'à la violence. Je lisais d'autres signes mais l'écume se consume sur la plage, écris des poèmes illisibles pour l'oeil qui a faim de sens.
A très bientôt. Bisous. Suzâme

Arthémisia 13/02/2012 20:07



Suzâme, combien je me sens en sororité avec ce que tu écris! Le partage dans le sel...


 


Bisous



Arthi



monik 13/02/2012 16:00


« N’être pas né, rien que d’y songer, quel bonheur, quelle liberté, quel espace ! ». Cioran

Arthémisia 13/02/2012 19:51



Comme ses aphorismes me parlent. Je suis fan, encore et toujours fan de CIORAN. De plus en plus.


L'âge ne doit rien arranger!


Merci Monik.



Lucien 13/02/2012 09:24


La mère est une ré-pétition : pétition, tu la signes ?

Arthémisia 13/02/2012 09:32



Celle de MA mère certainement pas.


Pour la mère que je suis, aussi, sans hésitation.


Quant à celle de la MER , pour toutes les lumières qu'elle m'apporte, je ne peux dire non.



Frédéric 13/02/2012 06:32


Les paroles de Béart te conviennent-elles ?


La mer est en bleu entre deux rochers bruns.


Je l'aurais aimée en orange



Arthémisia 13/02/2012 08:20



Magnifique chanson qui déroule toute la palette de la mer. Et bien au-delà.



Roberto 13/02/2012 06:23



La couleur des sentiments


Les jolis  poissons bleus  au ventre blanc  argentaient  la  remontée
des filets rouges


Belle prise, fretin, qu’importe. Après l’attente, si longue, leur miroitement éblouissait.


 A la bella poutina, bei, bei…


 


 

Arthémisia 13/02/2012 08:20



Ce qui importe, tu le dis bien, c'est "le miroitement".


 



tilk 13/02/2012 00:47


encore un veaux texte...


moi je les utilse dans mes tableaux les filets...pour attraper quoi ?


je ne sais pas!!!


besos


tilk

Arthémisia 13/02/2012 08:07



J'en ai utilisés aussi dans qq. unes de mes réalisations. Grilles et grillages sont des matériaux qui font sens!


 


Bises


A.